Home » Ma vie Online » 14 juillet 2016 : lettre ouverte à ma fille

14 juillet 2016 : lettre ouverte à ma fille

Ce soir je pleure. Je pleure parce que je suis fatiguée de régulièrement me dire que « ce n’est pas possible », « c’est un cauchemar, je vais me réveiller » et de croire que demain tout ira mieux. Je craque.
Ce soir, je dis adieu aux Bisounours et aux licornes qui sommeillent en moi.
Ce soir, c’est fini. Demain n’ira jamais mieux.

Ce soir je pleure car je me sens égoïste. Égoïste de t’avoir donné la vie il y a 4 ans, à toi, la plus belle chose du monde. Comment pourras-tu briller comme tu devrais pouvoir le faire ? Quatre ans que tu ne connais que ces conneries. Si jeune et déjà en train de poser des questions, de t’interroger sur ces mots que tu entends. Que penseras-tu quand tu comprendras vraiment que le pays dans lequel tu vis est totalement foutu ? M’en voudras-tu de t’avoir offert cette vie, de te faire vivre cette époque ?

J’ai perdu mon innocence ce soir, à 30 ans. Et toi ? Combien de temps te reste t’il ?

Ce soir, je te regarde dormir paisible et souriant à tes rêves. Je t’envie. Je voudrais te rendre ce sourire mais ce soir, je pleure. Je pleure pour ton avenir ma fille.

Ce soir, je pleure la fin de la Céline que j’ai été.
Ce soir, je pleure parce que j’ai peur pour toi.
Ce soir, je pleure parce que je ne sais pas comment faire pour que ton rire d’enfant garde sa force.

Alors ce soir je vais sécher mes larmes car demain, je serai là pour toi et main dans la main nous avancerons, pour toi, pour moi, pour nous.

Ça devrait te plaire !

Draw my book #2 : La belle et la Bête de Madame Leprince de Beaumont

Dessine moi un livre : La Belle et la Bête

La Belle et la Bête. On connait tous les versions Disney. Mais connaissez-vous vraiment son origine ? Le temps d'un dessin, laissez moi répondre à cette question !

3 p'tits mots doux

  1. C’est ça, tellement ça. Mon fils a 3 ans et je me demande aussi quel sera son avenir… Pour la 1ère fois, je commence à vraiment avoir peur. Pour lui, pour moi et son père… C’est peut-être égoïste mais c’est humain de vouloir être en sécurité.

  2. Magnifique texte… c’est vraiment dur d’être parents dans ce monde. Mais c’est aussi l’espoir d’une nouvelle génération, plein d’amour à donner plutôt que de la haine.

    C’est épuisant de ne pas voir le bout de toutes ces horreurs… courage, plein d’ondes positives et d’amour dans ce monde de brutes.

  3. Ton texte est beau et touchant , j’en ai les larmes aux yeux 🙁

    J’ai ressenti la même chose pour mon neveu , il a bientôt 4 ans , quand j’ai entendu que des enfants étaient parmi les victimes, j’ai pleurée. J’ai peur pour lui, ne pas savoir si l’avenir sera meilleur ; les enfants sont tellement innocents et plein de bonté , je ne voudrais pas qu’il perde sa joie de vivre.

    Comme adulte, nous faisons face à la réalité , il est difficile de les préserver, mais les enfants ont la chance de voir le monde autrement et de pouvoir se réfugier dans leur bulle.

    Je te souhaite plein de courage et des bisous à ta petite ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *