Home » Cinéma » American Hero : le super-zéro selon Nick Love

American Hero : le super-zéro selon Nick Love

Suite à votre overdose de Marvel et de DC Comics vous pensiez avoir tout vu en matière de super-héros. Vous en êtes même convaincus et je ne peux vous en blâmer. Moi aussi j’ai eu ce sentiment d’ennui et de désamour. Et puis, je suis tombée sur un petit film sans prétention qui m’a permis de remettre les pendules à l’heure. Laissez-moi vous présenter Melvin (Stephen Dorff) le plus zéro des American Hero.
          

        
En plein dans une Nouvelle-Orléans post Katrina ou règne des gangs ultra violents, nous allons suivre à la façon d’un docu-réalité la vie de Melvin qui n’a rien pour faire rêver : La trentaine bien entamée, il habite encore chez sa mère et ne vit que pour la fête, les femmes et la drogue. Jusqu’au jour où il réalise que la seule façon pour lui de revoir son fils, que la justice lui interdit d’approcher, c’est d’accepter son destin, et d’exploiter ses super pouvoirs pour lutter contre le crime.

Nick Love, le réalisateur d’American Hero s’amuse à casser l’image du super-héros qui de la main droite sauve la veuve et l’orphelin, pendant que de la gauche, il aide mémé Ginette à traverser. Ici, pas de cape et de bouclier mais plutôt un anti-héros habillé de ses habits de looser ultime. Qu’on se le dise, Melvin est une vraie épave. A peine a t’il fait un pas dans la bonne direction, qu’il en a déjà fait 2 dans l’autre sens. Mais c’est cette imperfection qui nous le rend amical. Bon et puis il y a aussi son Robin à lui qui l’aide pas mal avec son potentiel sympathie : Lucille (Eddie Griffin), son meilleur ami, vétéran de la Guerre d’Irak, revenu en fauteuil roulant.

American Hero de Nick Love avec Stephen Dorff et Eddie Griffin

Bon nous parlons de super-héros depuis le début. Vous vous demandez peut-être ce qu’est le pouvoir de Melvin, à part faire la fête comme personne ? Et bien l’homme arrive à déplacer des objets par la pensée. Mais pas simplement des canettes de bières pour faire rire en soirée. Non, nous parlons de faire « voler » Lucille en spectacle de rue pour quelques dollars… Et oui, je vous avais prévenu, Melvin, ce n’est pas vraiment le gendre idéal.
         

Un super duo d’acteurs

Stephen Dorff incarne intensément ce personnage auto destructeur de Melvin. Cet acteur mérite tellement plus de gloire. J’espère vraiment qu’American Hero lui permettra d’avoir le succès qui aurait dû lui tomber dessus depuis de nombreuses années (particulièrement après Somewhere de Sofia Coppola). En face, un Eddie Griffin très drôle mais qui prouve ici pouvoir aussi jouer sur une corde plus sensible que le comique black de service.

American Hero de Nick Love avec Stephen Dorff et Eddie Griffin

           
L’histoire d’American Hero est assez classique. J’ai beaucoup apprécié son humour et sa construction réaliste d’une Amérique perdue, tentant de se reconstruire par elle-même. Je me suis demandée si le film allait dériver en chronique anti-drogue, anti-alcool ou anti-armes. Mais non. Le sujet est simple, c’est Melvin, juste Melvin et tous les American Heroes que nous découvrons à travers les interviews parsemant le film. Car finalement, ce sont eux les héros du quotidien. Des gens normaux. De là à dire que nous aurions tous un super-héros qui sommeille en nous, il n’y a qu’un pas.

           

American Hero de Nick Love_affiche         
Titre original : American Hero

Réalisateur : Nick Love

Date de sortie : 8 juin 2016

Durée : 1 h 26

Avec: Stephen Dorff, Eddie Griffin, Luis Da Silva Jr., Christopher Berry, Yohance Myles, Andrea Cohen, Raeden Greer…

Page Facebook de American Hero

 

Ça devrait te plaire !

Happy Birthdead_Christopher Landon_bandeau (Céline Online)

Happy Birthdead : une sacrée dose d’horreur et d’humour

Happy Birthdead de Christopher Landon est un film complètement décomplexé qui nous fait passer un bon petit moment divertissant et 100 % série B assumé. Et ça, j'aime !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *