Home » Lecture » Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton

Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton

Ce titre ! Aussi libres qu’un rêve. Je le trouve tellement beau mais en même temps d’une tristesse infinie. Vivre sans limite tout en sachant que tôt ou tard, il va falloir se réveiller et que tout sera brisé. J’avais donc hâte de découvrir ce qui se cachait derrière ces cinq mots… Et j’ai pu y découvrir un roman surprenant et original qui a su me captiver toute une soirée.
      

Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton (Castelmore)

En cette fin de xxie siècle, la loi des Dates de naissance régit l’accès aux métiers. Né en janvier, vous avez accès au métier de vos rêves : acteur, chanteur, tout est possible. Né en décembre, préparez-vous à racler le fond de l’océan et à plonger les mains dans des algues gluantes !
Minöa et Silnëi sont soeurs jumelles, nées à quelques minutes d’intervalle la nuit du 31 décembre. La première à 23 h 58 et la seconde à 0 h 17 ! La tyrannie des Dates de naissance leur promet des destins radicalement différents, mais cela ne les empêchera pas d’unir leurs forces pour combattre l’injustice et l’ordre établi, aidées par Kléano, le chanteur rebelle d’un groupe de rock…


Aussi libres qu’un rêve
est un livre pour adolescents et écrit, à l’époque de sa première publication, par une adolescence. Manon Fargetton avait à peine 18 ans quand son premier roman a été publié. Alors oui, j’aurais aimé que certains aspects soient plus développés (particulièrement l’intrigue politique) car j’ai refermé ce livre en ayant la sensation qu’il manquait un petit quelque chose, mais ce vide ne s’est jamais pour autant transformé en sentiment négatif. Cela n’enlève rien à la qualité d’Aussi libres qu’un rêve.
Et puis finalement, quoi de plus parlant pour des adolescents qu’une jeune plume ? Manon Fargetton a su écrire avec son âge et pour son âge. Oui, certains personnages sont assez clichés (le geek, le musicien, la rebelle…), l’autrice trouve les mots justes pour nous parler d’une époque pleine de transformations. Elle explique dans une interview (*) avoir eu cette idée de loi des dates de naissances lors des épreuves du Bac, quand vient la traditionnelle question : « Et après ? ».  Aussi libres qu’un rêve en est tout simplement la réponse : un monde où ce problème est résolu d’avance.

Car Aussi libres qu’un rêve c’est avant tout un concept qui est superbement accrocheur et original. L’univers mis en place par Manon Fargetton transpire de réalisme. Chaque idée décrite est crédible et j’ai aimé retrouver dans chacune d’entre elle, un peu de Bretagne. Ce n’est pas un futur des plus avant-gardiste, débordant de technologies plus folles les unes que les autres, et c’est ce qui le rend percutant et finalement moderne. Tout ce qui y est décrit pourrait très bien arriver n’importe où et n’importe quand. Il suffirait juste d’un fou au pouvoir… et ça, ce n’est malheureusement pas si dur à trouver.

Ce roman, multi-récompensé, offre une multitude de rebondissements, plus ou moins prévisibles. Mais s’il y a bien quelque chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout, c’est bel et bien cette fin qui laisse un goût de révolte.

Prenant et passionnant. Aussi libres qu’un rêve est un livre sur la liberté, l’amour, l’amitié et surtout la fidélité. Chaque page de ce roman nous rappelle qu’il faut savoir être fidèle à ceux que nous sommes et ce que nous ressentons. Il apporte une vraie réflexion qui plus est, portée par une très jolie plume. J’ai beaucoup apprécié le style de Manon Fargetton et en cette période pré-Imaginales, je pense me laisser tenter par L’héritage des Rois passeurs, qui a remporté le prix Imaginales 2016.

 

Aussi libres qu’un rêve de Manon Fargetton (Castelmore)

Aussi libres qu’un rêve
De Manon Fargetton
Bragelonne (Castelmore)
Sortie le 19 avril 2017
255 pages – 5 € 90 (format poche)
Existe aussi dans une édition adaptée aux personnes dyslexiques
***********
Manon Fargetton sur Twitter / Facebook

(*) Interview de Manon Fargetton : http://www.fantasy.fr/interviews/view/54/libre-comme-manon-fargetton

Je suis membre du club lecteurs Bragelonne. Cela veut dire que ce livre m’a été envoyé gratuitement, après demande, par la maison d’édition. Cela m’engage en contre-partie à rédiger une chronique sincère.

Ça devrait te plaire !

Girls will be girls d'Emer O'Toole - Fémini-Books

Girls will be girls d’Emer O’Toole | Femini-Books

BOOM !! Le Femini-Books is back !! Aujourd'hui, nous allons causer représentation de l’identité féminine avec Girls will be girls d'Emer O'Toole, un livre qui m'a pas mal questionné...

Un p'tit mot doux

  1. C’est vrai que ça à l’air super triste … L’une à droit à rien et l’autre à tout …
    Alala les systèmes de Castes ont la mode, après Divergent, La sélection, et quelques autres certainement, voici donc Aussi libres :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *