Home » Cinéma » Bridget Jones Baby : un 3e volet irrésistible !

Bridget Jones Baby : un 3e volet irrésistible !

Je vais vous parler de Bridget Jones Baby de façon complètement dithyrambique. Non pas parce que le film es un chef d’œuvre (faut pas déconner, ce n’est de que Bridget Jones) mais tout simplement parce qu’il m’a fait passer un moment  remarquable. Bridget Jones Baby m’a fait rire… beaucoup. Mais surtout, il m’a rendu heureuse. Vous savez quand vous sortez d’un film et que vous vous sentez toute légère, comme dans une bulle de bonheur, loin de tous vos soucis ? Ba voilà, c’était un peu prêt mon état après avoir vu Bridget Jones Baby.

Avec ce film, pas de prise de tête. L’histoire est simple, tellement simple que je peux la faire tenir en une phrase. Bridget Jones, 43 ans, est enceinte mais qui est le père : Jack ou Darcy ?
Pour vous dire, je ne crois pas me souvenir d’intrigues secondaires. Et en plus, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
       

           
J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver toute la petite bande d’amis, la famille de Bridget ainsi que… suspense… THE PULL !! Oui, oui, pas de blague. On ne déconne JAMAIS avec le pull de Noël de Mark Darcy. Par contre, Daniel Cleaver disparait complètement et laisse place à l’américain Jack Qwant (joué par Patrick Dempsey), un scientifique qui aurait découvert un algorithme capable de calculer des compatibilités amoureuses. Nous nous retrouvons donc dans un duel « British Vs Ricain » mais ô combien sexy.

Evidemment, je ne vous dirais pas qui est le père, ni même si vous avez la réponse à la fin de Bridget Jones Baby [rire sadique]. Sachez que par ici, je suis une pro Team Darcy. Alors si vous êtes Team Jack, ça ne va pas le faire. Je vais vous demander de quitter immédiatement ce blog. Je viens de vous le dire, on ne déconne pas avec Darcy bordel !

Bridhet Jones Baby, avec Renée Zellweger, Patrick Dempsey et Colin Firth

Bon, douze ans après sa dernière apparition sur grand écran, il fallait s’attendre à quelques changements. Enfin soyez rassurés, comme le bon vin, Bridget s’est bonifiée. Bridget reste quand même notre Bridget : maladroite à souhait et on l’aime toujours autant pour ses défauts. Si Bridget picole encore, elle a évolué sur pas mal d’autres points. Elle ne fume plus, elle a maigri et a une belle carrière professionnelle. Des modifications qui collent plutôt à la société moderne. C’est simple, Bridget Jones Baby est une comédie romantique dans l’ère du temps avec une héroïne décomplexée et qui déchire tout.

J’ai passé un tellement bon moment que je n’ai même pas envie d’assombrir ce post avec mes grosses interrogations concernant le visage de Renée Zellweger, assez figé dans ses émotions (si vous voyez ce que je veux dire).

Il y a énormément de gags, de scènes où vous ne pourrez pas vous empêcher des soupirs de « Hooooooooo », « Haaaaaaaaa », « Haaaaaaaannn » et autres bruits de satisfaction émotionnelle. L’air de rien, ça vous ambiance une salle de cinéma tout ça.

Bridhet Jones Baby, avec Renée Zellweger, Patrick Dempsey et Colin Firth

Je voudrais vous en parler sur des centaines de lignes mais je ne peux pas car il n’y a tout simplement plus rien à rajouter : Bridget Jones Baby est drôle, tout le temps drôle, à en pleurer par moment, à tout applaudir par d’autres. J’ai hâte que vous puissiez découvrir la scène d’introduction qui vaut le coup, rien qu’à elle, de payer le prix d’une place de cinéma. Cette séquence ne pouvait pas être plus parfaite.

En fait, finalement, Bridget Jones Baby est juste comme il faut et ça, ça fait un bien fou !

      

Bridhet Jones Baby, avec Renée Zellweger, Patrick Dempsey et Colin Firth - Affiche


Titre original : Bridget Jones’s Baby

Réalisateur : Sharon Maguire

Date de sortie : 5 octobre 2016

Durée : 2 h 02

Avec : Renée Zellweger, Patrick Dempsey, Colin Firth, Emma Thompson, Shirley Henderson, Jim Broadbent, James Callis, Celia Imrie, Sarah Solemani, Gemma Jones…

Page Facebook de Bridget Jones Baby

          

Pour ceux qui auraient lu le dernier livre d’Helen Fielding, Bridget Jones : Folle de lui, Bridget Jones Baby n’est pas du tout son adaptation. A la limite, nous pouvons voir le film comme un entre deux et encore, beaucoup de choses ne pourraient plus correspondre avec le roman. Je pense vraiment que pour le coup, livre et film sont vraiment deux entités distinctes, sans aucun lien passé, présent et à venir.

 

Ça devrait te plaire !

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête a beau être l’adaptation du dessin-aimé il y a finalement pas mal de choses qui ont changées. Alors je me suis amusée à essayer de les retrouver !

4 p'tits mots doux

  1. Je l’ai adoré, j’ai passé un excellent moment !

  2. Trop envie de voir ce troisième volet car je me marre bien avec Bridget 😉 Et ravie de voir que le beau Patrick Dempsey fait parti de l’affiche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *