Home » Cinéma » [Critique cinéma] Magic Mike de Steven Soderbergh

[Critique cinéma] Magic Mike de Steven Soderbergh

Noël approche et son éternelle liste de cadeaux également. Si toi aussi tu recherches une alternative au calendrier des rugbymen ou autre personne légèrement dénudée, ne bouge plus, tu te trouves au bon endroit. Céline Online va te parler d’un film « sooo sexe ho yeah baby » : Magic Mike de Steven Soderbergh.

Jouons carte sur table. Céline Online, cette pécheresse avoue! A la base, regarder Magic Mike c’était surtout une occasion de voir du beau mec à moitié nu se déhanchant de façon sexy. Oui, Céline Online est allée voir Magic Mike en priorité pour avoir sa dose de testostérone et de plaquettes en chocolat. Autant dire qu’elle a largement été rassasiée. Honte à elle ! Vous pouvez lui jeter tous les cailloux du monde ou, période oblige, toutes vos boules de Noël.

Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros  Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros  Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros  Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros
Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros  Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros  Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros     Céline Online_Magic Mike_Steven Soderbergh // Crédit photos : Warner Bros

 
Coquin(e). 
Avoue ça te donne envie hein !!

       

        

Bon du beau mec on en mange à toutes les sauces dans Magic Mike. Pourtant Magic Mike c’est bien plus qu’un divertissement pour nanas hystériques. Céline Online a été plus qu’agréablement surprise en allant voir ce film et vous explique pourquoi.


A part montrer des hommes des vrais, Magic Mike ça parle de quoi en fait ?

Question légitime.
Mike (Channing Tatum) a trente ans et gagne sa vie en multipliant les petits boulots. Mais son rêve à lui c’est d’être entrepreneur en fabriquant des meubles originaux. Pourtant pas de place cette utopie car la nuit Mike ne rêve pas mais fait du strip-tease. Chaque soir, sur la scène de l’Xquisite, un club de Floride, il devient Magic Mike en compagnie d’autres strip-teaseurs (Joe Manganiello, Matthew Bomer, Adam Rodriguez et Kevin Nash).
Un jour sur un chantier, il va croiser Adam (Alex Pettyfer), un jeune fauché et un peu paumé. Mike se retrouve en lui et l’intègre au club. Nom de scène : le Kid. Mais le Kid a une sœur (Cody Horn), qui n’est pas prête à trouver Mike irrésistible…

Magic Mike est sorti en toute discrétion en France. Le film ne paie pas de mine et pourtant, il est l’un des meilleurs longs-métrages réalisés par Steven Soderbergh ces derniers temps. Piégée est une arnaque sans fin, tout comme le décevant Contagion.
Loin d’être superficiel, le réalisateur prend le temps de nous peindre le quotidien de ces strip-teaseurs avec une grande simplicité et en évitant tous les clichés du milieu. Sa grande réussite : ne pas rentrer dans le pathos. Mike et ses collègues aiment leur métier et le revendiquent.
On pourrait donc croire que Magic Mike ne raconte rien. Pas complètement faux et d’ailleurs Steven Soderbergh joue sur cette frontière ce qui rend le film intelligent. Magic Mike est loin de traiter exclusivement de l’homme-objet. Ici, on parle bien d’évolution personnelle. Pour avancer, il faut faire des choix, des expériences, des rencontres, des erreurs … Un quotidien qui forge les personnes que nous devenons ou que nous voudrions devenir.
On nous montre, via le personnage du Kid, tout un rite initiatique ce qui facilite l’identification. Cela ferait presque de nous un strip-teaseur. C’est probablement pour cette raison que le film plait aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Comme le Kid, nous découvrons le milieu du strip-tease et ses professionnels. Nous avons le droit d’assister aux séances d’entrainement, aux coulisses du club … Le Kid, l’apprenti représente la jeunesse et l’insouciance. Mike, le mentor représente lui la sagesse et l’expérience. Les deux ne font qu’un mais à une période de leur vie différente. Car finalement, Magic Mike est un film sur la vie, tout simplement.

 
Des acteurs irréprochables, sous toutes les coutures !

L’une des autres forces de Magic Mike est ses personnages très humains. Plus que des corps de rêve, il y a des petits êtres sensibles qui se cachent derrière ces muscles. Chapeau à Channing Tatum qui s’impose ici comme une valeur montante et nous dévoile, outre ses pectoraux (nb : il vient d’être élu l’homme le plus sexy du monde par le magazine People, excusez du peu), tout son talent d’acteur. Après l’humour dans 21 Jump Street, il se montre dans Magic Mike très juste et touchant. Peut-être est-ce parce que lui-même a été strip-teaseur dans sa jeunesse.
Mais le talent de Soderbergh est d’avoir réussi ses personnages secondaires qui finalement ne sont plus si secondaires que cela. Céline Online est fan de Matthew McConaughey dans son rôle complètement déluré de patron (Céline Online faisait déjà son apologie dans l’article sur le film Killer Joe). Cody Horn apporte une touche de féminité et de douceur en jouant la grande sœur maternelle.


Une plastique bien travaillée

Parlons pour terminer de l’image, autre grande réussite de Magic Mike. Cette dernière est traitée avec un filtre jaune pendant tout le film, hormis les scènes dans le club de strip-tease, qui elles contrastent par leurs couleurs vives. De quoi nous rappeler au très bon Traffic. Ce traitement est sans aucun doute une façon de figurer la chaleur de la région mais surtout la chaleur humaine. Rappelons-le Mike n’est qu’un homme qui veut évoluer et se poser. Un homme comme vous et moi.
La façon de filmer les trips sous acides est complètement barrée et fait penser à Requiem for a dream : un montage cut/cut très rapide avec beaucoup de gros plans. Enfin, la réalisation des scènes de strip-tease est loin d’être vulgaire. Encore une fois, on est très loin des clichés du milieu. Les chorégraphies sont sexy et sont exécutées avec beaucoup de talent par tous les acteurs. Chacun a d’ailleurs son propre solo. L’ensemble est accompagné d’une bande-son dynamique. Petite préférence pour le titre It’s raining men par Countré Black (et le show qui l’accompagne, n’en parlons pas !).

Sachez, qu’une suite serait en préparation avec Channing Tatum à la réalisation. Alors ne boudons pas notre plaisir de voir ou revoir Magic Mike ! – Magic Mike sort le 15 décembre 2012 en Dvd – Céline Online espère en tout cas vous en avoir donné l’envie. Les arguments étaient plutôt de taille non ?!

Céline Online_Magic Mike_affiche


Titre original : Magic Mike

Réalisation : Steven Soderbergh

Sortie cinéma française : 15/08/2012
Durée : 110 minutes
Avec : Channing Tatum, Alex Pettyfer, Matthew McConaughey, Joe Manganiello, Matthew Bomer, Cody Horn, Olivia Munn…

Magic Mike sur internet : Site officiel (en anglais)

 

        

Ps : Si quelqu’un veut offrir le Dvd de Magic Mike à Céline Online pour Noël…

       

Ça devrait te plaire !

Wonder Woman - Film féministe ? (bandeau Céline Online)

Wonder Woman : Pourquoi tant de haine ?

DE-CEP-TION. Voilà le premier mot que j’ai prononcé en sortant de Wonder Woman. Je savais pertinemment que je n’allais pas voir un film féministe... Même si j'avoue, je l'espérais...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *