Home » Cinéma » Code Momentum : Olga, fais-moi mal !

Code Momentum : Olga, fais-moi mal !

J’aime le e-cinéma. Pas seulement parce qu’il me permet de faire ma feignasse à domicile mais surtout car pour le moment, je n’ai jamais été déçue des films distribués par ce canal. Et Code Momentum, avec la sublime Olga Kurylenko, ne déroge pas à cette règle.

Alex Farraday, l’une des meilleures braqueuses du monde, sort de sa retraite pour effectuer un dernier casse et s’emparer de précieux diamants. Lorsque son visage est accidentellement révélé pendant l’opération, elle est contrainte de fuir la ville. Elle devient la cible de la CIA et d’une organisation criminelle internationale, prête à tout pour la faire disparaître. Il ne s’agit pas que de diamants, mais Alex l’ignore encore. Alors qu’ils doivent la neutraliser par tous les moyens, les adversaires d’Alex réalisent rapidement qu’elle est la proie la plus dangereuse qu’ils n’aient jamais traquée…

Disons-le nous d’entrée de jeu : le scénario n’étant pas le point fort de Code Momentum, le long métrage ne va clairement pas révolutionner grand chose dans le genre du film d’action. L’histoire, particulièrement l’explication finale, nous laisse quelques déceptions. Cependant, nous lui pardonnons rapidement ce trou béant grâce à la dose d’adrénaline qu’il nous propose. Il n’y a aucun temps mort dans ce jeu du chat et de la souris. Entre ses rebondissements, ses scènes aux cascades spectaculaires, ses courses poursuites frénétiques et ses paysages d’Afrique du Sud à couper le souffle (non je ne parlerai pas de Kurylenko en petite culotte), Code Momentum nous tient en haleine du début à la fin.

Céline Online_Code Momentum en e-cinema_Avec Olga Kurylenko

Avec James Bond, Hitman, Mad Max, Centurion, The November Man & co, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Olga Kurylenko a fait ses preuves en tant qu’action girl. Il était donc temps pour elle de tenir la tête d’affiche d’un film d’action. Avec Code Momentum, l’actrice ne fait pas les choses à moitié. Ça fait même plaisir de voir un personnage féminin badass, forte physiquement mais aussi très intelligente. Je n’ai rien contre Liam Neeson ou Daniel Craig mais Olga apporte son petit vent de fraîcheur dans cet univers d’habitude tant masculin et ça fait du bien. Surtout qu’elle relève ici le défi haut la main.

Face à elle, un Morgan Freeman en sénateur corrompu aussi anecdotique que Taboo dans les Black Eyed Peas (souvenez-vous, l’asiatique). Heureusement, James Purefroy est sacrément flippant en grand méchant.

Céline Online_Code Momentum en e-cinema_Avec James Purefoy et Olga Kurylenko

   
Récapitulons.
Si vous cherchez un film pour une soirée pop-corn, 100 % divertissante, Code Momentum est fait pour vous !
Si vous voulez voir des explosions sans prise de tête, pour ne pas dire sans scénario, Code Momentum est également fait pour vous.
Enfin, si vous souhaitez mater des filles sexy en train de se battre, Code Momentum est toujours fait pour vous.
Je crois que le message est passé. A bon entendeur…
     

Céline Online_Code Momentum en e-cinema_Avec James Purefoy et Olga Kurylenko, l'affiche

   

Titre original : Momentum

Réalisateurs : Stephen Campanelli

Date de sortie : 13 novembre 2015 (e-cinéma)

Durée : 1 h 36

Acteurs : Morgan Freeman, Olga Kurylenko, James Purefoy, Karl Thaning…

Suivre l’actualité de Code Momentum sur Facebook 

Ça devrait te plaire !

Wonder Woman - Film féministe ? (bandeau Céline Online)

Wonder Woman : Pourquoi tant de haine ?

DE-CEP-TION. Voilà le premier mot que j’ai prononcé en sortant de Wonder Woman. Je savais pertinemment que je n’allais pas voir un film féministe... Même si j'avoue, je l'espérais...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *