Home » Cinéma » [Critique cinéma] Angélique d’Ariel Zeïtoun

[Critique cinéma] Angélique d’Ariel Zeïtoun

Attention, planquez-vous, Céline Online débarque en plein dans la blogosphère beauté ! Contre toute attente, aucun rouge à lèvres et mascara n’ont été blessés. Invitée par Les victoires de la beauté à une projection privée d’Angélique, suivie d’une rencontre avec son réalisateur Ariel Zeïtoun, ce choc cinéma/beauté s’apparentera finalement plus à une belle soirée pleine de surprises qu’à un duel. Un événement qui de plus, tomba pile-poil pour l’anniversaire de Céline Online : bref, un cadeau tout comme on les aime !

Est-il encore nécessaire de présenter Angélique ? Angélique c’est une part de nous toutes. Une marquise des anges ancrée dans une culture populaire. Michelle Mercier mythique, voir intouchable. Pas facile pour Ariel Zeïtoun de se lancer dans la réalisation d’une nouvelle version, 60 ans après celle de Bernard Borderie.

Le destin incroyable d’Angélique : une jeune fille aussi belle qu’insoumise, qui trouvera dans son amour pour Joffrey de Peyrac la force de combattre l’injustice et la soumission dans un siècle en proie aux lutes du pouvoir, aux inégalités et à l’oppression…

Leitmotiv premier d’Ariel Zeïtoun pour cette nouvelle version d’Angélique ? Un peu de lui-même. Un bout de sa vie. Plus précisément de l’histoire de sa mère qui, comme Angélique, a été achetée et mariée contre son gré à papa Zeïtoun. Comme elle, elle a commencé par refuser cette union. Autant dire que cette volonté de réalisation est loin d’être le fruit du hasard. Et c’est tant mieux car avec ce film, Angélique reprend enfin de droit tout son caractère.
    

Angélique, un rêve de petite fille

En effet, voir le Angélique d’Ariel Zeitoun c’est faire table rase de tout ce que nous avons déjà pu voir pour se recentrer sur les livres d’Anne et Serge Golon. Avec ce film, le réalisateur ne propose pas un remake mais une relecture bien plus fidèle aux romans. Durant presque 2 heures, Céline Online est retombée en enfance. Cela fait du bien de ne plus se poser de question, d’écarquiller grand les yeux et de rêver devant cette belle romance.

Céline Online _Angelique d'Ariel Zeïtoun_Gérard Lanvin et Nora Arnezeder,

Sur fond d’une magnifique histoire d’amour et d’espoir, Angélique nous parle aussi de la condition féminine, de l’incroyable capacité d’adaptation de l’être humain aux situations les plus inattendues, de la trahison, du pouvoir, du fanatisme religieux… Bref, pas le temps de s’ennuyer avec ce film intergénérationnel.

Mais finalement, là où Ariel Zeïtoun signe et confirme son pari fou de réadaptation d’Angélique, c’est dans son casting. Bye-bye Michèle Mercier et Robert Hossein. Et ce n’était pas gagné d’avance. Sans pour autant les oublier, Zeïtoun donne un nouveau visage, une personnalité plus fidèle, aux personnages d’Anne Golon.

Gérard Lanvin en Joffrey de Peyrac, boite, est recouvert de cicatrices mais bordel, quel charisme ! Nora Arnezeder interprète quant à elle, une Angélique bien plus moderne, une femme de notre époque à laquelle il sera facile de s’identifier. L’actrice est magnifique [oubliez tout ce que Céline Online a pu vous dire sur elle dans Maniac] en ingénue, amoureuse, mère, combattante… autant de visages que Nora incarne avec une grande justesse. Tous deux fonctionnent à la perfection et forment un couple puissant d’émotions. Une vraie réussite.

Céline Online _Angelique d'Ariel Zeïtoun_Nora Arnezeder et Gérard Lanvin
Céline Online _Angelique d'Ariel Zeïtoun_Tomer SisleyCéline Online _Angelique d'Ariel Zeïtoun_Mathieu Kassovitz

N’oublions pas Tomer Sisley (Philippe de Plessis Bellière), Simon Abkarian (Desgrez), Mathieu Kassovitz (Nicolas – Calembredaine) et la très sensuelle Florence Coste (Margot). Tous parfaits pour donner vie à cette romanesque histoire de capes et d’épées.

Ce n’est pas une révélation Angélique est une très belle histoire mais c’est ici, avec la version d’Ariel Zeïtoun, un très beau film, impeccablement filmé. Tout le long-métrage est éclairé en lumière naturelle, avec des torches de feu. Cela créé une image chaude et sensuelle, à l’image d’Angélique. Le plus bel exemple étant la scène d’amour entre les jeunes époux, passage initiatique et sensuel de la relation passionnée qui est en train de naître. Un très beau moment.

Céline Online a beaucoup aimé le travail d’Ariel Zeïtoun car il a révélé le caractère universel de l’histoire d’Angélique. Il est facile de s’y transposer et de voyager. En fait, Angélique est LE film parfait pour les fêtes de fin d’année. Alors pour une fois, laissez tombé la énième rediffusion Tv de la saga à Noël et foncez dans vos cinémas. Ça risque même de vous donner quelques nouvelles idées de cadeaux pour mettre sous le sapin. Concluons sur une bonne nouvelle, la fin d’Angélique se termine par un panneau « Fin de la première partie »…

 

Céline Online _Angelique d'Ariel Zeïtoun_AfficheTitre original : Angélique

Réalisé par : Ariel Zeïtoun

Scénario : Julien Rappeneau et Jérôme Salle, adapté du roman Zulu de Caryl Férey

Sortie cinéma : Le 18 décembre 2013

Durée : 1 h 50

Avec : Gérard Lanvin, Nora Arnezeder, Tomer Sisley, Simon Abkarian, Mathieu Kassovitz, David Kross…

Retrouvez Angélique sur internet : Page Facebook officielle

 

Angélique le concours

Vous l’avez compris, Céline Online a énormément aimé le film Angélique d’Ariel Zeïtoun. C’est donc avec beaucoup de plaisir qu’elle vous propose, en partenariat avec EuropaCorp, de jouer pour gagner des places pour aller voir le film. Cinq invitations pour deux personnes sont mises en jeu. Pour gagner, il vous suffit de répondre à la question suivante : « Le jour de son mariage, dans quelle tenue Angélique arrive-t-elle à l’église ? ». Pas de panique, la réponse se trouve dans la bande-annonce du film, un peu plus haut dans l’article.

Le jeu-concours a lieu du 13 au 23 décembre 2013 (minuit heure limite) et est réservé à la France métropolitaine. Un tirage au sort déterminera les cinq heureux gagnants parmi les bonnes réponses.
Bon à savoir : suivre Céline Online sur Facebook ou Twitter vous offre une chance de plus de gagner et partager cet article, une chance en plus également. N’oubliez pas d’indiquer votre pseudo dans le formulaire.  Une seule participation par foyer (même nom et même adresse).

Ça devrait te plaire !

Le Monde secret des Emojis et My Little Pony : le film

My Little Pony / Le Monde secret des Emojis : le match !

Vacances scolaires obligent, nos salles de cinéma se voient envahies de films d’animation. Dur choix. Ça tombe bien, car j’ai pu voir My Little Pony et Le Monde secret des Emojis...

14 p'tits mots doux

  1. Bonjour,

    Paru dans la chronique cinéma du magazine « Version Fémina » (semaine du 16 au 22 décembre 2013) et donc disponible aujourd’hui même et vendu avec le quotidien de vote ville à propos du nouveau film « Angélique marquise des anges ».
    La critique ne fait pas de cadeau au film et dit toute la vérité et rien que la vérité, voici cette critique dans son texte intégral :
    Angélique d’Ariel Zeitoun

    Près de soixante ans après, Ariel Zeitoun reprend sur grand écran la série culte adaptée du livre d’Anne et de Serge Golon.
    Si Gérard Lanvin (Joffrey de Peyrac) et Nora Arnezeder (Angélique) limitent les dégâts, la mise en scène paresseuse laisse perplexe.
    Quel ennui !

    Les fans ne retrouveront pas la touche d’érotisme et d’exotisme qui faisait le sel de l’original et de son héroïne, interprétée par Michèle Mercier.

    Pourquoi un remake ?

    Sortie le 18 décembre

    Cordialement

  2. Bonjour,
    Donc, d’apres vous, aujourd’hui on ne peut pas vivre sans fessebouc ????????????????
    moi oui ! et tres bien meme
    tant pis pour le concours et evidemmenbt pour l’abonnement sur votre site

  3. Bonjour ,je participe et serais curieux de voir ce remake ou la suite de ces aventures? j’ai posté un commentaire sur votre page Facebook et partagé
    https://www.facebook.com/lorimierlrm/posts/10201226143032000
    je vous suis également sur Twitter sous le nom @lesamisdelmer
    Merci pour ce concours

  4. Bonjour.
    J’ai joué, merci.

  5. A SDEL : Version fémina n’a pas la science infuse, loin de là. Et de très loin en fait…

  6. Bonjour, j’aimerais savoir pourquoi l’on a laissé passé à deux reprise de la part de l’actrice « je vous suis gré », alors que Gerard Lanvin place très correctement un « je vous sais gré » ?

  7. moi en tout et pour tout j adore on y retrouve toute la volupté et l art verbale de la langue française qui depuis ce perd littéralement

  8. Moi jes trouvez le film tres bien j espere quol fera une suite .il as toujour des jens qui doit rouspeter pour tout lois jes trouvez le film beau que je les deja regarder 2 fois va til faire la suite ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *