Home » Cinéma » [Critique cinéma] Evil Dead de Fede Alvarez

[Critique cinéma] Evil Dead de Fede Alvarez

Il y a des mythes, des légendes cinématographiques tellement parfaites (même dans leurs défauts), qu’annoncer un remake est un sacrilège. Maniac ayant été complètement loupé, Céline Online tremblait d’avance en pensant à l’Evil Dead de Fede Alvarez. Non, pas des tremblements de peur mais de crainte. Et pourtant, grande erreur …

A l’annonce du remake, Fede Alvarez s’est transformé en l’homme à abattre. L’homme qui allait toucher à un film adulé par de nombreuses personnes à travers le monde. Surtout que sans ses fans, Evil Dead (1981) et ses deux suites, n’auraient jamais connu le succès qu’on leur connait. Autant dire que le soutient de ses fans de la première heure était primordial. Céline Online a probablement été la première à cracher dessus : « Non mais un remake d’Evil Dead sérieux ? Savent plus quoi inventer à Hollywood. ».

Et puis, le projet Evil Dead nouvelle génération n’est pas facile à porter, le CV de Fede Alvarez étant aussi léger qu’un mannequin anorexique. Jeune réalisateur originaire d’Uruguay, Fede Alvarez a été révélé au grand public en 2010, grâce à son court métrage Panic Attack ! (voir la vidéo), qui raconte l’attaque de Montevideo, par des robots géants. La vidéo est un véritable succès. Sept millions de vues sur YouTube à ce jour et surtout, l’attention de l’industrie cinématographique et plus particulièrement, celle de Sam Raimi. Le début du projet remake peut commencer !

Il aura quand même fallu attendre la première bande-annonce pour que tout bascule et que Fede Alvarez gagne aux yeux des fans la légitimité de réaliser ce film.
Produit par Sam Raimi (réalisateur d’Evil Dead l’original), Rob Tapert (producteur de  l’original)  et Bruce Campbell (l’acteur qui joue Ash), Fede Alvarez se retrouve très bien épaulé. Ce soutien quasi historique apporte une idée de famille au projet, comme une histoire de fantôme qui se raconte au coin du feu, de génération en génération et se bonifie avec le temps.

Fede Alvarez à toi de jouer !

Attention, Evil Dead est interdit au moins de 16 ans

Mia a déjà connu pas mal de galères dans sa vie, et elle est décidée à en finir une bonne fois pour toutes avec ses addictions. Pour réussir à se sevrer de tout, elle demande à son frère David, sa petite amie Natalie et deux amis d’enfance, Olivia et Eric, de l’accompagner dans la cabane familiale perdue au fond des bois.
Dans la cabane isolée, les jeunes gens découvrent un étrange autel, et surtout un livre très ancien, dont Eric commet l’erreur de lire un passage à haute voix. Les plus épouvantables des forces vont se déchaîner sur eux…

Ce nouveau Evil Dead est audacieux. Le film propose une approche scénaristique radicalement nouvelle de la version originale. Tous les éléments essentiels et intemporels de l’original ont été gardés, pour actualiser le reste. De nouveaux personnages sont intégrés (adieu Ash) et apportent d’intéressantes modifications à l’intrigue. La principale étant l’envie de Mia à se désintoxiquer. Cette motivation justifie à elle seule la présence de tout ce beau monde dans les bois mais surtout, les doutes face aux dires de la jeune fille. Voit-elle vraiment ces choses horribles ou est-ce le manque qui parle pour elle ?
Bon, par contre, que ce soit en 1981 ou en 2013, les jeunes sont vraisemblablement toujours aussi cons (intemporalité quand tu nous tiens)! Quand un livre fait de peau et recouvert de fil barbelé vous indique qu’il ne faut SURTOUT PAS lire à haute voix son contenu et que vous le faite … c’est quand même bien fait pour votre gueule ce qui va arriver !

Céline Online_Evil dead_Fede ALvarez_livre des morts
Allez le jeune, lis-moi !

Petit bémol cependant au niveau du rayon des nouveautés : la scène d’introduction. Certes, elle permet de présenter la puissance du livre des morts aux novices d’Evil Dead et donc de les alarmer sur ce qui va se produire. Cependant, chronologiquement, cette scène est insituable. Elle perd donc de sa crédibilité par rapport au reste du film.

Evil Dead ou l’horreur sans fin

Le temps que l’histoire d’Evil Dead se mette en place, plutôt rapidement, et c’est parti ! Evil Dead est lancé pour notre plus grand plaisir et autant dire qu’il ne s’arrête pas une seconde. L’atmosphère oppressante monte crescendo, jusqu’à cette magnifique scène finale ou des litres de sang pleuvent.
Evil Dead est gore et plutôt terrifiant comme l’annonce l’affiche du film. Nous n’avons pas de réel sursaut mais une forte appréhension pour les personnages qui nous fait avoir peur pour eux. Imaginez, soit vos meilleurs amis vous tuent, soit vous vous infligez les plus monstrueux des sévices corporels. Il n’y a de quoi ne être rassuré pour la suite…

L’image est très belle. Oui, oui, c’est franchement crado et poisseux mais la photographie est maitrisée. Les effets spéciaux  et maquillages sont à couper le souffle. Notons que la grande majorité de ces derniers ont été réalisés « à l’ancienne », c’est-à-dire sans l’aide du numérique. Cela un rajoute un petit côté réaliste à Evil Dead qui renforce le mal-être.

Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_Jessica Lucas est Olivia_Fx  Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_Jane Levy est Mia_Fx  Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_Elisabeth Blackmore est Natalie  Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_Jane Levy est Mia_sang Fx

           

         

           
Enfin, un film d’horreur ne peut pas être crédible sans de bons acteurs. L’Evil Dead de 1981 en étant la preuve parfaite. Jane Levy (Mia) est ultra convaincante et sort de son étiquette d’actrice comique (Subgatory). Le reste de casting est bon mais pas transcendant non plus. Suffisant pour croire à leur histoire. Fede Alvarez les met en scène dans une direction d’acteurs des plus brutales, afin d’insister sur la violence du scénario.

Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_casting

Evil Dead va surement terroriser une nouvelle génération de spectateurs nourrie au found footage. Pour les fans de la première heure, ils découvriront un film se détachant de l’original, sans pour autant couper les racines. Cette nouvelle version rend de nombreux hommage à l’Evil Dead de 81. Plus qu’un remake, Evil Dead se retrouve ici complètement réinventé, totalement inédit.

Un dernier conseil : pensez à rester au générique de fin !
     

Céline Online_Evil Dead_Fede Alvarez_AfficheTitre original : Evil Dead

Réalisation : Fede Alvarez

Sortie cinéma française : 1er mai 2013

Durée : 1 heure 30

Avec : Jane Levy, Shiloh Fernandez, Lou Taylor Pucci, Jessica Lucas et Elizabeth Blackmore.

Evil Dead sur Internet : Site officiel anglais, Facebook français

Ça devrait te plaire !

Le Monde secret des Emojis et My Little Pony : le film

My Little Pony / Le Monde secret des Emojis : le match !

Vacances scolaires obligent, nos salles de cinéma se voient envahies de films d’animation. Dur choix. Ça tombe bien, car j’ai pu voir My Little Pony et Le Monde secret des Emojis...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *