Home » Cinéma » [Critique cinéma] Les gardiens de la Galaxie de James Gunn

[Critique cinéma] Les gardiens de la Galaxie de James Gunn

Annoncé il y a déjà quelques années, Les Gardiens de la Galaxie ont rendu sceptique de nombreux aficionados de Marvel. Donner vie à un raton laveur accompagné de son fidèle arbre… Céline Online, comme beaucoup d’autres, trouvait cela bizarre, bizarre. Sans oublier qu’en plus d’être une saga quasi inconnue du grand public, Les Gardiens de la Galaxie sont surtout le premier film Marvel qui ne traite pas d’un des membres des Avengers et se passe hors de notre monde réel. Bref, pas mal de petites choses qui font de ces Gardiens le plus gros pari des studios Marvel

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être.

     

Un space opéra direction les étoiles

James Gunn nous livre avec Les Gardiens de la Galaxie un chapitre que nous ne sommes pas prêt d’oublier, un vrai bijou de pur bonheur : fuck yeah, cette phase 2 est une tuerie !

Préparez-vous à être surpris. Vous allez découvrir quelques chose de nouveau et de très rafraîchissant. Si le film commence comme un Bambi intergalactique (petite larme assurée), la suite ne vous laissera pas une seconde de répit. Scènes d’action et humour décalé so 80’s s’enchaînent dans un parfait équilibre pour nous offrir un film bien plus travaillé au niveau du scénario que ce que Marvel a l’habitude de nous proposer. De plus, fait plutôt rare, Les Gardiens de la Galaxie parvient à nous glisser un beau message sur la famille, l’amitié et la force qui en découle mais surtout, sur l’acceptation de son passé pour réussir à avancer. Cela nous permet de vraiment accrocher au scénario et à ses personnages… Oui, même Groot.

Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - Groupe 1

Passé ce petit interlude psychologie, revenons-en à nos moutons.
Avec Les GardiensJames Gunn apporte sa propre vision délurée (limite sous acide) du comic et réussi à donner vie à cette bande de loosers de l’espace avec une grande originalité et, Céline Online ne le dira jamais assez : de l’humour comme s’il en pleuvait. De l’énergie le réalisateur en a à revendre et il réussit à créer tout un univers à partir d’une histoire peu adulée. L’idée du vieux baladeur Sony ? C’est lui. Préparez-vous aussi à découvrir la meilleure scène de diversion de l’histoire du cinéma.

   
C’est l’histoire de cinq loosers…

Ces cinq anti-héros ne font pas seulement le film, ils sont le film. Grace à la qualité du jeu des acteurs et de la réalisation, nous nous attachons et nous nous investissons.

Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - Chris Pratt est Star Lord Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - Zoe Saldana est gamora Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - David Bautista est Drax Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - Rocket et Groot

Chris Pratt incarne le très cool, sexy et drôle Star-Lord, Zoe Saldana passe du bleu d’Avatar au vert de Gomara et Dave Bautista, catcheur reconverti en Drax le Destructeur très premier degré. Céline Online est restée bouche-bée devant la qualité de l’animation de Groot (Vin Diesel) et Rocket Raccoon (Bradley Cooper) réalisés entièrement par ordinateur et qui, en plus de former un duo détonant, sont d’un réalisme bluffant bien loin d’un graphisme de dessin-animé. Nous retrouvons aussi Glenn Close, Benicio Del Toro, Karen Gillan ou John C. Reilly. Bref, un casting 5 étoiles.

Les décors, pour majorité des environnements réels, sont magnifiques, ancrés de réalisme mais pourtant très originaux. Pas de fond vert pour la base pour voyageurs Knowhere, le musée du collectionneur, la planète Xandar ou encore le vaisseau de Star-Lord… et c’est tant mieux. Ajoutez à cela de très bons costumes et maquillages qui rajoutent du cachet à l’univers de Gunn. Et cerise sur le gâteau, le film offre une 3D plus que convaincante et ça, c’était loin d’être gagné avec Céline Online.

Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - MusiqueD’ailleurs, Céline Online ne peux pas vous parler des Gardiens de la Galaxie sans vous encenser l’excellente bande originale du film, aussi bien pour la musique composée par Tyler Bates que pour les nombreux morceaux de l’Awesome Mix Vol.1 du Walkman de Star Lord. Blue Swede, Rupert Holmes, les Runaways, Marvin Gaye ou encore David Bowie, autant de morceaux hommage aux années 80 qui font partie intégrante de la narration du film.

Vous allez probablement trouver cet article dithyrambique… mais parole de Céline Online, Les Gardiens méritent toutes ces fleurs jetées ! Marvel a osé et Marvel a gagné. Les Gardiens de la Galaxie est un film à part, jouissif à voir et revoir. Il y avait les films de supers héros, mais ça s’était avant Les gardiens de la Galaxie.

I’m a groot…

Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - afficheLes Gardiens de la Galaxie

Sortie cinéma : 13 août 2014

Réalisé par : James Gunn

Durée : 2 h

Avec: Chris Pratt (Peter Jason Quill / Star-Lord), Zoe Saldana (Gamora), David Bautista (Drax le Destructeur), Vin Diesel (Groot), Bradley Cooper (Rocket), Benicio del Toro (le Collectionneur), Glenn Close (Nova Prime), John C. Reilly (Rhomann Dey), Lee Pace (Ronan l’Accusateur), Michael Rooker (Youndu Udonta) et Karen Gillan (Nébula).

 

‘ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’  `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’  `._.’ `._.’ `._.’ `._.’

 

Aller, qui dit Marvel dit scène post-générique. Non, Céline Online ne vous spoilera aucunement cette surprise de fin de film mais vous offre plutôt la sienne. Un petit bonus tout sexe confondu qui nous rappelle que l’espoir est toujours permit.

Céline Online - Les Gardiens de la Galaxie - Chris Pratt avant/après

 

‘ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’  `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’ `._.’  `._.’ `._.’ `._.’ `._.’

 

Ça devrait te plaire !

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête a beau être l’adaptation du dessin-aimé il y a finalement pas mal de choses qui ont changées. Alors je me suis amusée à essayer de les retrouver !

3 p'tits mots doux

  1. Best Marvel Ever ! E.V.E.R. !

  2. C’est bizarre en lisant ton article j’ai l’impression d’avoir entendu parler de ce film il y a quelques temps mais c’est flou, quoi qu’il en soit tu as piqué ma curiosité et m’a donné envie de le voir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *