Home » Cinéma » [Critique cinéma] Si je reste de R.J. Cutler

[Critique cinéma] Si je reste de R.J. Cutler

Si Nos étoiles contraires vous a fait pleurer tout l’été, préparez-vous pour un mois de septembre tout aussi humide avec Si je reste de R.J. Cutler, adapté du best-seller éponyme pour jeunes adultes de Gayle Forman. Si ces deux films ont de nombreux points communs, n’allons pas trop vite dans les comparaisons et prenons le temps de découvrir cette belle histoire à part entière.

Mia Hall pensait jusque-là que le dilemme le plus terrible de sa vie consisterait à décider de poursuivre ses études musicales qui la passionnent à Juilliard ou à suivre une tout autre voie pour être auprès de l’homme qu’elle aime, Adam. Mais ce qui se présentait comme une simple balade familiale en voiture va bouleverser l’existence de la jeune fille. Alors que sa vie est en jeu au cours de cette journée fatidique, Mia doit prendre une décision capitale qui influera non seulement sur son avenir, mais aussi sur son destin…

Quand ce ne sont pas des vampires ou des zombies, les supers productions US surfent sur de belles histoires d’amour soooo teenager. Si c’est ce que vous recherchez, Si je reste va vous combler. Le film de R.J. Cutler combine une belle triplette d’histoires d’amour avec évidemment  le 1er amour mais aussi de l’amour pour les siens et enfin l’amour de soi. Des amours aussi tristes qu’improbables. Ça semble un peu guimauve au sirop d’érable et pour ne pas vous mentir, les carries sont au rendez-vous. Mettons donc directement le doigt sur le principal défaut du film : sa cible. L’histoire de Mia et émouvante et les personnages sincères mais Céline Online a passé l’âge de se retrouver totalement emportée et bouleversée par ce genre de questionnement. Et oui, mine de, la trentaine approche doucement mais surement… Un défaut qui se transforme finalement en qualité : Si je reste touchera en plein cœur sa cible principale, pour ne pas dire son unique cible féminine adolescente. Le passage à l’âge adulte a beau être universel (attention « Age adulte » ne concerne pas que le 1er amour mais aussi devenir parent, la perte d’un poche, …), ici Céline Online ne s’est pas reconnue. Dommage, car le film propose un honnête divertissement avec un vrai travail d’adaptation.

Céline Online_ Si je reste_Chloë Grace Moretz est Mia à l'hopital

Si je reste nous offre une narration en flashback, le tout conté par Mia. La jeune fille, à partir de l’accident de voiture, repense à sa vie et à tous ces petits moments « qui font que », afin d’avoir les cartes en main pour prendre sa décision. Nous nous retrouvons donc à naviguer dans le temps en fonction des réflexions de la jeune violoncelliste. Ce voyage est magnifiquement mis en avant par le travail esthétique réalisé sur la pellicule avec deux espaces bien distincts. D’un côté, l’hôpital est très pâle avec un jeu sur la focale qui offre un joli flou maîtrisé, permettant à Mia de se détacher de ce qui l’entoure. De l’autre, les flashbacks ont des tons beaucoup plus chauds et riches car empreints de vie et de sentiments. Ce choix impossible entre la vie et la mort se fait cependant quelque peu attendre. Mia aurait mieux fait de passer une vitesse pour nous éviter de trop sombrer dans ce mouvement linéaire « Hôpital/Flashback ».
     

Des cordes sensibles aux cordes vocales

En plus d’être excellente, la musique se retrouve être un élément central de Si je reste, elle structure l’intrigue. Nous rencontrons du Beethoven, du Bach mais aussi du Blondie ou du Dandy Warhols (pour ne citer qu’eux). Des choix tout en contradiction qui finalement se mettent à définir les personnages. Mia avec son violoncelle et très ordonnée à la différence de sa famille et son copain qui respirent le punk et profite de la vie au jour le jour. Un très beau moment vient par ailleurs réunir tout ce beau monde. Cette session musicale improvisée autour d’un feu est très symbolique car elle unie Adam et Mia malgré leurs différences.

Céline Online_Si je reste_Chloë Grace Moretz et Jamie Blackley

Derrière tous ces personnages empreints de musique se cachent un très bon casting qui fait briller de nombreux rôles secondaires. Céline Online a eu un véritable coup de cœur pour Liana Liberato, la meilleure amie de Mia et Stacy Keach, le grand-père qui interprète un monologue à vous faire essorer plus d’un mouchoir (s’il n’y a qu’un moment « Madeleine » à avoir sur toute la durée de Si je reste, c’est celui-là). Le couple Adam/Mia s’en sort bien malgré une Chloë Moretz un peu trop… Chloë Moretz

Céline Online_Si je reste_Liana Liberato et Stacy Keach

   
Alors oui, Si je reste enchaîne les clichés typiques aux histoires d’amour larmoyante mais l’ensemble fonctionne avec de beaux moments très forts entre amour, espoir et tragédie. De quoi combler tous nos petits cœurs d’artichaut en recherche perpétuelle d’un peu d’amour ! Et si la fin du film vous frustre, sachez que Gayle Forman a d’ores et déjà écrit une suite (Where she went / Là où j’irai) se passant trois ans plus tard et du point de vue d’Adam.
   

« La vie, c’est un gros bidule chiant super compliqué.
C’est pour ça que c’est beau. »

    

Céline Online_Si je reste_afficheTitre original : If I stay

Sortie cinéma : 17 septembre 2014

Réalisé par : R.J. Cutler (du roman de Gayle Forman)

Durée : 1 h 46

Avec : Chloë Grace Moretz (Mia Hall), Mireille Enos (Kat Hall), Joshua Leonard (Denny Hall), Jamie Blackley (Adam), Stacy Keach (Grandpa), Liana Liberato (Kim)…

Plus d’informations : Page Facebook Fr du film – Ecouter la musique du film sur Deezer (la musique de la bande annonce est la magnifique Say Something de A Great Big World & Christina Aguilera)

Ça devrait te plaire !

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête : les différences entre le film et le dessin-animé

La Belle et la Bête a beau être l’adaptation du dessin-aimé il y a finalement pas mal de choses qui ont changées. Alors je me suis amusée à essayer de les retrouver !

4 p'tits mots doux

  1. J’ai hâte de le voir, je l’ai lu 2 fois lors de sa sortie et j’ai adoré, il fait partie de mes livres préférés (puis il y a une suite ^^ et j’aime connaître le fin de l’histoire), bref j’ai hâte de voir cette adaptation, la bande annonce est réussie, j’espère que le film le sera également, de plus j’aime beaucoup Chloe M.

  2. C’est prévu pour ce dimanche, il me tarde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *