Home » Cinéma » [Critique cinéma] You’re next d’ Adam Wingard

[Critique cinéma] You’re next d’ Adam Wingard

Il en aura fallu du temps pour voir You’re next d’Adam Wingard sur nos écrans, hors festivals. Remerciements à Synergy cinéma, qui malgré son interdiction aux moins de 16 ans, a eu le courage de faire connaitre le film, deux ans après son clap de fin… et le jeu en valait la chandelle.

You’re next n’a pas besoin d’une critique longue comme le cou d’une girafe. C’est simple, ce film est une tuerie (dans tous les sens du terme) extrêmement efficace. Evidemment, il faut apprécier les slasher movies, mais force est de constater que le film d’Adam Wingard marque enfin le retour du genre. Le slasher est mort, vive le slasher !

Une réunion de famille, celle des Davidson, tourne brusquement court lorsque leur demeure est prise d’assaut par un groupe de tueurs psychopathes en déguisement d’animaux. Un à un, les membres de la famille périssent dans des pièges sophistiqués, sous les coups de hache, de machette et autres tirs d’arbalète. La maison, recluse, n’offre aucun lieu de repli. Mais ni les tueurs ni leurs victimes n’avaient envisagé qu’Erin, sous ses airs d’innocente petite amie, avait l’instinct viscéral de rendre les coups…

Une histoire de home invasion qui a de quoi nous rendre un chouia parano. Mais c’est finalement le réalisateur lui-même qui en parle le mieux. Adam Wingard explique : « J’ai grandi dans des coins reculés du sud des Etats-Unis, et j’ai toujours eu une peur panique de voir des inconnus s’introduire chez moi. Quand on vit loin des secours, on a tendance à devenir méfiant et paranoïaque. Ces craintes ne sont pas infondées. Dans l’espace, personne ne vous entend crier, et c’est valable aussi pour la campagne profonde. ». Ambiance !

Céline Online_You're-next d'Adam Wingard

     

You’re next, un film tendu comme un string

Pendant les 90 minutes de You’re next, préparez-vous à rester collé au fond de votre siège. Le film débute brutalement et ne fait que monter en puissance. Une réalisation toute en nervosité qui nous fait parfaitement comprendre que le danger est présent partout. Impossible de ne pas ressentir cette tension : tout peut arriver.  Autant dire que le film est incomparable avec le très mauvais American night, qui lui aussi traitait du même sujet. Nous pouvons cependant sans aucun problème le rapprocher de l’excellent Funny game de Michael Haneke.

Car après l’intrusion, vient la survie. You’re next nous présente une héroïne à 10 000 lieux de tous les habituels clichés. Bien au contraire, Erin est un personnage rempli de haine qui ferait facilement rougir Bear Grylls dans la plus critique des situations de survival. Ce rôle de femme puissante est interprété par Sharni Vinson. Excellent choix de la part d’ Adam Wingard. Un visage quasi inconnu (Sexy dance : the battle 3D) et un talent indéniable.

Céline Online_You're-next d'Adam Wingard_Sharni Vinson est Erin

Parfait ! Tout comme le reste du casting. La famille Davidson est pile-poil ce qu’il faut pour être réaliste : dysfonctionnements et pièces rapportées compris. Quant aux tueurs, ils devraient faire rentrer les masques d’animaux au musée des grands tueurs psychopathes masqués, entre Michael Myers et Jason.

Céline Online_You're-next d'Adam Wingard_Les animaux

You’re next n’est jamais cliché et toujours surprenant. Adam Wingard a recyclé les codes du genre. L’humour est la pièce maîtresse du film, ce qui est assez déstabilisant au premier abord. Le réalisateur ose et il a bien raison. La combinaison humour et gore fonctionne à merveille. Céline Online trouverait presque un petit côté Maman j’ai raté l’avion au film, avec ses pièges et ses assaillants pas forcement si malins. Enfin, soyons franc, tout n’est pas logique dans le scénario, particulièrement les actions des personnages (enfin pouvons-nous parler d’action logique et raisonnée lors d’une invasion meurtrière ?). Mais ces petites « erreurs » justifient et amènent des scènes tellement jouissives que tout est vite pardonné et oublié.

You’re next est donc, malgré son interdiction aux moins de 16 ans, un excellent slasher, très proche d’une comédie sanguinolente (avec quand même beaucoup moins de litres de sang que le Evil dead de Fede Alvarez, mais un peu quand même). Décider de voir ce film, c’est accepter de n’avoir aucune répit pendant 90 minutes… Céline Online vous aura prévenu !

       

Céline Online_You're-next d'Adam Wingard_affiche

Titre original : You’re next

Ecrit et réalisé par : Adam Wingard

Sortie cinéma : Le 04 septembre 2013

Durée : 1 heure 34

Avec : Sharni Vinson, Nick Tucci, Wendy Glenn, AJ Bowen…

Distribution : Synergy cinéma

You’re next sur internet : Site officiel – Facebook Fr

       

       

Petit bonus maléfique : la chanson clé du film qui va vous rester longtemps en tête !

Ça devrait te plaire !

Wonder Woman - Film féministe ? (bandeau Céline Online)

Wonder Woman : Pourquoi tant de haine ?

DE-CEP-TION. Voilà le premier mot que j’ai prononcé en sortant de Wonder Woman. Je savais pertinemment que je n’allais pas voir un film féministe... Même si j'avoue, je l'espérais...

2 p'tits mots doux

  1. Il m’a bien plu ! J’avais été assez surprise, on ne s’ennuie pas un seul instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *