Home » Lecture » #EnjoyMarie : moins EnjoyPhoenix, plus de Marie

#EnjoyMarie : moins EnjoyPhoenix, plus de Marie

#EnjoyMarie
EnjoyPhoenix
Marie Lopez.

#Enjoymarie, le livre d'EnjoyPhoenix alias Marie Lopez

Derrière ce joli visage et ce pseudo, se cache la plus grande YouTubeuse française.
Oui, à l’heure où j’écris ces mots, EnjoyPhoenix (Marie de son vrai prénom) compte 1 497 542 abonnés. (Et ouais, prends ça dans tes dents Céline avec des 11 abonnés dont ta mère, ton frère et ton copain.)
Du haut de ses 20 ans et depuis le 12 mars 2011, EnjoyPhoenix donne « des conseils non professionnels beauté, mode & lifestyle à des ados en recherche d’identité » et franchement, ses vidéos sont très sympas. J’apprécie, de temps en temps, regarder ce qu’elle poste car on y trouve beaucoup de fraîcheur et surtout, son plaisir et sa sincérité sont très communicatifs.

Alors, quand par une nuit d’insomnie, à chercher mon prochain achat compulsif sur Amazon, je suis tombée sur la fiche de son livre #EnjoyMarie, je suis restée de marbre. « Quoi ?! EnjoyPhoenix a fait un livre ? C’est quoi cette blague ? ». Puis, je l’ai tout de même précommandé.

#EnjoyMarie

J’avoue avoir acheté #EnjoyMarie par pure curiosité. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. A vrai dire, je n’en attendais pas grand-chose. Et il est arrivé…

Une soirée tranquille. Je me suis installée. Lui et moi, nous avons passé quelques heures nocturnes ensemble. Je l’ai découvert, de la première à la dernière page. Au départ, cette rencontre m’a effrayé. Puis, petit à petit, j’ai appris à le connaitre et à l’apprécier. Mais il m’a fallu un peu de temps… la timidité, surement.

#Enjoymarie, le livre d'EnjoyPhoenix alias Marie Lopez _ lecture

Bon, je l’avoue.
Je n’avais pas prévu de vous parler d’#EnjoyMarie. Tout simplement car quand je l’ai refermé je me suis dit que j’avais perdu mon temps. « C’est quoi ce livre ? ». « C’est même pas un livre ! ». « Pourquoi elle nous parle toutes les deux secondes de sa tasse de thé ?! ». Et puis, il a trotté dans ma tête toute la journée du lendemain. Quelque chose avec ce livre m’a marqué. Quelque chose de différent.

Oui #EnjoyMarie a des défauts. Personne n’est parfait. Ce livre est fait de beaucoup de facilités… Du moins, c’est ce que je vous aurais dit il y a 24 heures. Ce soir, je vous écris : « Ce livre est fait de beaucoup de simplicité ». Sur 200 pages, EnjoyPhoenix nous parle comme sur une vidéo : à cœur ouvert. A page ouverte. Et ce n’est pas si simple.
Mais ce n’est pas une biographie. Vraiment.
Marie nous raconte ses expériences, comme un témoignage de cette période « bâtarde » qu’est l’adolescence. Les thèmes abordés sont très personnels et sérieux : le divorce, les familles recomposées, le harcèlement… Et des plus légers, comme les cheveux gras, les réseaux sociaux, l’argent de poche, les soirées… Enfin je dis « légers » mais quand on est ados, ces sujets, sont primordiaux et pas franchement drôles.
Le harcèlement, je connais. Mais à croire que personne d’autre ne voit jamais rien. Alors en parler comme Marie le fait, c’est bien. Génial même. C’est bizarre mais j’ai ressenti sa démarche, son envie sincère d’aider. Pour avoir été plutôt secouée dans mes dures années lycée, si ce livre peut aider ne serait-ce qu’une personne, et bien tant mieux. Mission accomplie.

#Enjoymarie, le livre d'EnjoyPhoenix alias Marie Lopez _ logo

Alors oui, maintenant, je peux le dire, j’ai aimé les 215 pages d’#EnjoyMarie. Ce livre respire la vie. Une vie d’adolescent(e) évidemment.
Même si cette période est finie (et heureusement, ses problèmes avec… même si la trentaine me réserve son package), je me rends compte que les générations passent mais les problèmes restent les mêmes. #EnjoyMarie s’est finalement un guide. Pour les jeunes, oui. Mais pour les parents aussi. Pour ne pas oublier de parler et d’accompagner.

Bravo Marie. Finalement, avoir une plume dans ton logo, c’était un peu un signe avant l’heure non !?
 

#Enjoymarie, le livre d'EnjoyPhoenix alias Marie Lopez _couverture

« J’ai eu une envie, l’envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix@, plus de Marie. Kaléidoscope d’instants, polaroids de ma vie au collège, puis au lycée. Rassurez-vous, ce n’est pas une autobiographie… à dix-neuf ans, vous rigolez ! Simplement un regard, des remarques spontanées sur des sujets parfois mis à l’écart par les médias, ce genre de sujets pas vraiment accrocheurs… »

Date de parution : 15/05/2015

Editeur : Anne Carrière

Prix : 15 €

Ça devrait te plaire !

Une histoire des abeilles de Maja Lunde, chez les éditions Presses de la cité

Une histoire des abeilles de Maja Lunde : bouleversant !

Une histoire des abeilles imagine, à travers le destin de 3 familles et des relations parents/enfants qui les forgent, la catastrophe qui nous attend si les insectes disparaissaient.

12 p'tits mots doux

  1. EnjoyPhoenix n’est pas ma Youtubeuse préférée mais je regarde parfois ses vidéos .
    C’est la mode chez les éditeurs de sortir des livres sur les Youtubeurs ( Fleur de force , Zoella , Tanya Bur…) et je commence à faire une overdose . Les Youtubeurs sont partout ,même en livre et tout le business autour d’eux me dérangent un peu . C’est la rançon du succès !

    • Je pensais comme toi avant de le lire – non parce que Zoella est son faux livre, ça refroidi – et finalement, après coup, celui là reste très loin du cliché market’ et tout.
      De toute façon, on me l’aurait proposé, j’aurais sauté sur l’occasion ^^

  2. Bonjour,
    Pour ma part je l’ai lu. Et bien… J’ai l’impression d’avoir perdues deux choses avec ce livre : mon temps et mon argent. Aucun des témoignage ne m’a touché, j’ai trouvé ça très très mal écrit;.. Disons que pour faire un truc pareil, autant s’abstenir. C’est peut-être un jugement très dur mais ça faisait depuis ma première (donc plus de 5 ans) que je n’avais pas lue un livre aussi mauvais et mal écrit. Celui de Zoella je l’ai lu, il est pas top mais à coté au moins la lecture est agréable, ce qui n’est pas le cas dans ce livre là. En tout cas pour moi.

    • Coucou. Merci pour ton commentaire.
      A la différence de Zoella, je pense que #EnjoyMarie n’a pas été écris par un nègre. On peut dire que cela se voit ^^ Ce n’est pas une littérature très poussée mais je pense que de toute façon, ce n’est pas le but. J’ai plus ressenti ça comme un petit coup de pouce aux jeunes qui peuvent se sentir mal. Moi le phénomène EnjoyPhoenix me dépasse un peu mais finalement, si ce livre aide, tant mieux ^^

  3. J’avais vu la vidéo YouTube où elle expliquait les soucis de harcèlement dont elle a été la victime au collège et c’était vraiment poignant. Pas encore lu ce livre par contre mais ton billet me donne envie de faire l’effort de l’ouvrir.

    • Coucou. Je pense que c’est livre est une bonne chose pour oser parler du harcèlement. Ça reste encore un sujet tabou alors petit à petit, tout est bon à prendre pour faire évoluer les choses.

  4. J’aime beaucoup regarder ces vidéos malgré ma « grande » différence d’âge. Je trouve qu’elle a un sacré beau parcours, qu’elle a réussi son petit bout de chemin. Ce livre, je suis vraiment curieuse de le lire, mais pas tout de suite, tu m’as donné envie 🙂

    J’entends beaucoup parler de cette Zoela mais je la connais pas :p

    • Zoela je la connais juste pour sa polémique « j’écris un livre mais en fait c’est juste mon nègre ». Je trouve ce livre sincère, comme elle, dans ses vidéos. Après évidemment ce n’est pas de la grande littérature mais c’est un témoignage tout mimi 🙂

  5. J’ai jamais vu quelqu’un faire autant de chose différentes avec ses cheveux. Merci Marie pour toutes ces photos et tout ce que tu nous offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *