Home » Télévision » [Série] Flesh and bone : des étoiles plein les yeux

[Série] Flesh and bone : des étoiles plein les yeux

Danseuse. Un rêve de petite fille que beaucoup ont eu. Pour moi, il s’est peu à peu transformé en réalité. L’objectif d’une vie qui finira brisé. Mais si le corps est blessé, la passion reste intacte. J’aime et j’aimerai toujours TOUT ce qui transpire la danse, des ballets de Nijinski en passant par la saga des Sexy dance et autres films sans scénario. Et j’assume totalement !

Bon, vous comprendrez qu’il m’était donc impossible de louper la série événement Flesh and bone, suivant le quotidien d’une troupe de ballet américain.

Petits pas chassés, sauts de biche et pirouettes. Hop, j’ai chaussé mes pointes le temps des 8 épisodes de la série diffusée sur Starz.

Des corps meurtris, une pression insupportable et des jalousies constantes, tel est le quotidien des danseurs de ballet. Un quotidien dont rêve Claire, jeune danseuse de Pittsburg fraichement débarquée à New York pour intégrer l’American Ballet Company. Là-bas, la jeune fille devient la coqueluche de Paul Grayson, directeur artistique colérique, sadique et manipulateur qui voit en elle une future star, une Etoile. Elle découvre que le prix à payer pour y parvenir n’est pas que celui de la torture de son corps au fil d’entrainements drastiques et de privations. Cela revient, parfois, à vendre son âme au diable.

          
Pourquoi devez-vous absolument vous laisser embarquer par Flesh and bone ?

C’est simple. Déjà, c’est une minisérie, ce qui signifie qu’en 8 épisodes, vous aurez un début et une fin. Pas de cliffhanger insoutenable lors des 2 dernières minutes du final. Le scénario de Flesh and bone  est construit et avance tout en douceur, s’enfonçant petit à petit dans une folie poétique et captivante. En plus de découvrir l’univers torturant du ballet, il y a aussi l’intrigue entourant chacun des personnages. Il y a quelques clichés (anorexie, double vie, drogue, homosexualité…) mais sur toute une troupe de danseurs, dur de faire autrement. D’autant plus que ce qui compte, c’est de voir tout ce  beau monde mis à rude épreuve,  aussi bien au niveau du corps que du mental.

Céline Online_Flesh and bone_Sarah Hay est Claire Robbins et Ben Daniels est Paul Grayson

Pour porter son histoire, la créatrice de la série, Moira Walley-Beckett, a eu l’excellente idée de ne prendre que de vrais professionnels de la danse dans son casting. La qualité des chorégraphies est somptueuse mais permet également de crédibiliser l’ensemble. C’est également agréable de ne connaitre aucun visage. Les danseurs/comédiens accomplissement de belles performances et ont une interprétation au plus près de la réalité. Tous… même si l’un sort hautement du lot.

Sarah Hay. Souvenez-vous de ce nom. Une révélation. Elle tient avec Flesh and bone sont premier rôle (Claire) et captive déjà par sa présence. Dès qu’elle apparaissait à l’écran, je n’ai pu décrocher mon regard. Sarah Hay dégage une émotion à vif, à la fois sensible, puissante, fragile, déterminée… tout simplement, impossible à cerner.
Je ne vois pas comment elle ne pourrait pas remporter pas le Golden Globes 2016 de la meilleure actrice pour une minisérie.

Son personnage dégage une violence passée et présente, résultant de ses relations avec les hommes qui l’entourent. Tel un parasite dont elle ne peut se débarrasser, son frère, Bryan, y jouera un grand rôle. Mais Claire est bien décidée à lui faire la guerre. D’ailleurs, pour marquer l’évolution conflictuelle des deux soldats, chaque épisode de Flesh and bone est titré d’une tactique militaire.

Céline Online_Flesh and bone_Josh Helman est Bryan Robbins Céline Online_Flesh and bone_Sarah Hay est Claire Robbins

  

  

  

  

 

   
Vous allez me dire, du ballet, de la folie, un premier rôle de folie… Non ! Stop. S’il vous plait, ne faites pas de raccourci avec The Black Swan. Flash and bone c’est avant tout une étrange et fascinante histoire de sacrifices. Nous y regardons des étoiles naître et d’autres s’éteindre, les yeux brillants face à la beauté des corps et des gestes. Une série tout en dualité qui dégage une forte poésie. Superbe.

       

Céline Online_Flesh and bone_AfficheSérie créée par Moira Walley-Beckett (2015)

Avec : Sarah Hay, Ben Daniels, Emily Tyra, Irina Dvorovenko, Damon Herriman, Josh Helman, Raychel Diane Weiner…

8 épisodes de 42 minutes

Flesh and bone est diffusée aux US sur Starz et tous les lundis à partir de 22 h sur OCS City (intégral disponible sur OCS Go).

Site officiel US de la série

Ça devrait te plaire !

Trois séries sur Netflix : Dirk Gently, détective holistique, Santa Clarita Died et Riverdale

Mes trois séries Netflix du moment

Dirk Gently, détective holistique, Riverdale et Santa Clarita Died. J'avais envie de vous présenter mes trois pépites du moment, toutes disponibles sur Netflix et qu'il serait dommage de ne pas regarder !

35 p'tits mots doux

  1. Tu m’as convaincue, elle sera certainement dans mon challenge séries 2016 ^-^

  2. J’ai vraiment adoré cette série! Les chorégraphie sont vraiment magnifique, tout comme l’interprétation des acteurs! Par contre l’histoire est un peu tordu, j’ai pas vraiment compris le final, et ça ma un peu déçut… J’ai du mal à comprendre toute l’histoire de Roméo avec son livre, le soldat, le dragon, etc… J’aurais aimé que l’ histoire soit un peu plus approfondis. Et je n’ai pas comprit la scène finale entre Paul et Claire. C’est dommage qu’il ne fasse pas une saison 2.

    • Oui, je suis comme toi. Je n’ai pas tout compris. L’univers de Flesh and bone est super sombre et pas très explicite. J’espère que petit petit on pourra avoir des interviews de la créatrice pour nous expliquer un peu plus^^

  3. Je suis également tombée sous le charme de cette série ! Je n’ai pu m’arrêter de la regarder !!

    Je voulais savoir si tu avais des films du même genre, bon j’en ai vu une belle collection déjà (Sexy dance et cie sur les battles et street dance), mais sait-on jamais 😉

  4. ok, une série sur la danse et je ne suis pas au courant?!!!!!! bon ben merci, je sais quoi regarder ces vacances =D

  5. ton article me donne envie de voir cette mini série !

  6. J’adore la danse classique, belle découverte!

  7. Merci de nous faire connaître cette série, je vais de ce pas la visionner! 😉 Bonne continuation et bonne soirée!

  8. Cette série m’avait intriguée et ton avis donne envie de s’y attarder davantage malgré les quelques clichés qui subsistent. L’affiche est superbe également !

  9. J’ai commencé à regarder les deux ou trois premiers épisodes et j’avais énormément accroché. Une vraie série de qualité avec des acteurs bluffants et, apprenant que ce sont de vrais danseurs, je comprends mieux ce réalisme. Il faut vraiment que je continue.

  10. J’ai adoré cette série aussi, dommage qu’elle n’ai pas été renouvelée 🙁 Une série crédible sur la danse avec des acteurs/danseurs crédibles sans parler de Sarah Hay qui est juste géniale !

  11. Jamais entendu parler de cette série ! Je suis très tentée, j’essaierai quand je serai venue à bout de The Leftovers. 🙂 Merci pour cette découverte.

  12. Je n’avais jamais entendu parler de cette série mais maintenant j’ai très envie de la regarder ! Merci pour la découverte 🙂

  13. Merci merci merci 🙂 Qu’on la pratique ou la contemple, la danse nous porte au plus haut de nous-même.

  14. J’ai commencé à m’intéresser à la danse classique en m’intéressant aux ballets et aux opéras … Je n’avais pas entendu parler de la série, alors merci pour cet article qui me donne très envie de la voir ! (:

  15. ATTENTION SPOILERS !!!
    J’ai vu toute la série, j’ai beaucoup aimé Sarah Hay par contre je ne vois absolumment pas ce que l’histoire tordue entre elle et son frère apporte. Elle aurait pu arrêter son école de Boston pour la même raison sans que cela soit dû à son frère !! C’est juste super bizarre, n’importe quel mec random aurait fait l’affaire je trouve. Elle aurait pu avoir des problèmes de famille et un bébé d’un autre mec ça aurait été pareil. Là on dirait que c’est juste choquant pour le plaisir d’être choquant. Ca m’a beaucoup déçue.
    Et puis les derniers épisodes sont trop lents à mon goût, beaucoup de dialogues pas assez de danse. Donc au global je dirais bon début mais au final je suis déçue.

  16. Merci ! J’étais profondément en manque de nouvelles séries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *