Home » Lecture » A la découverte de Fyctia…

A la découverte de Fyctia…

Depuis quelques temps, j’ai des envies d’écriture un peu plus poussées que mes articles sur le blog. Traduction : j’aimerai me lancer dans la rédaction d’une nouvelle (je dirais bien un roman mais ça serait mettre la charrue avant les bœufs). Tout est quasi déjà écrit dans ma tête mais je n’ose pas. Pour le moment, je préfère mettre cette idée de côté. Je ne l’enterre pas, non, non, je la mets juste en sommeil. Le temps de trouver le bon déclic.
Puis, il y a quelques semaines, le hasard faisant bien les choses, j’ai reçu un mail d’Hugo &Cie me proposant de venir tester Fyctia, leur plateforme communautaire web et mobile de concours d’écriture. Super ! Et si c’était ça justement le petit truc qu’il me manquait ?!

Ma première interrogation en arrivant sur le site de Fyctia était de comprendre la différence avec Wattpad, qui au bout de quelques minutes de navigation me saute aux yeux. Le principe de Fyctia, si ce n’est l’écriture, n’a pas grand-chose à voir avec  son concurrent.

Fyctia, le site internet - Hugo &Cie

         

Fyctia, le site internet

Que je vous explique un peu plus ce qu’est Fyctia. Trois possibilités s’offrent à vous en arrivant sur la plateforme :

1- Ecrire et partager vos histoires
Choisissez parmi les quatre univers d‘écriture, puis lancez-vous et partagez avec la communauté Fyctia, chapitres après chapitres.

  • New Romance
  • Young Adult
  • Thriller
  • Univers alternatif

2- Participer aux concours Fyctia
C’est là tout l’intérêt de Fyctia. Choisissez un concours en cours et écrivez/publiez votre premier chapitre. En ce moment, il y a deux concours en ligne :

  • L’inconnu(e) qui partage ma vie (univers Thriller)
  • Rêve ou cauchemar (univers Alternatif)

Il faut un nombre déterminé de Like de la communauté pour vous permettre de débloquer la possibilité de publier votre chapitre suivant (et ainsi de suite, chapitre par chapitre). Le succès de votre histoire est donc lié à l’engagement des lecteurs. Et cerise sur le gâteau, si vous gagnez le concours auquel vous participez, vous êtes publiés (en numérique ou papier) ! C’est super d’offrir ce genre d’opportunité à des amateurs et passionnés.
Certains pourront trouver le principe de vote assez agressif mais je ne le trouve pas si mal. Nous pouvons discuter tout le long du concours avec la communauté et cela nous permet de se confronter et d’évoluer. C’est l’idée générale de Fyctia : être interactif et je trouve ça plutôt ludique.

3- Lire et discuter
Vous ne vous sentez pas encore l’âme d’un auteur 2.0 ? Pas de soucis, vous pouvez aussi lire toutes les histoires publiées, voter, donner votre avis ou discuter. J’ai été très vite captivée par certains textes et me suis retrouvée à commenter et à soutenir afin d’apporter ma petite pierre à cet édifice littéraire. J’y ai découvert des auteurs de talent qui méritent vraiment d’être publiés. Par exemple, j’apprécie beaucoup l’écriture de Kessilya et je vous conseiller d’aller la lire.
   

Et voilà ! Fyctia, c’est tout ça. Anna Todd vous l’explique d’ailleurs très bien en 50 secondes chrono !

       

Fyctia, l’application

Plus besoin d’être derrière votre ordinateur. Vous pouvez lire et écrire partout où l’envie vous titille : dans votre lit, le métro, à table, aux WC… bref, vous voyez l’idée. No limit ! Enfin si, juste une : avoir un téléphone Apple ou Android. Si comme moi vous êtes sous Windows Phone et bien pas de chance, l’application n’est pas (encore ?) disponible pour nous. C’est dommage parce qu’une nouvelle version de l’appli est disponible depuis début mai et la MAJ est top (Plus d’information par ici), rendant Fyctia encore un peu plus addictif.

Fyctia, l'application - Hugo &Cie

       

Fyctia, mon avis

Que je vous donne mon avis après quelques semaines de test. Je trouve que Fyctia est un très bon entrainement pour prendre confiance en soi mais aussi et surtout, pour avoir des réflexes d’auteurs en devenir en se créant des astuces, des habitudes d’écriture et tout un tas d’autres choses pour améliorer son écriture. Bonus non négligeable, le site web est truffé d’articles conseils comme : « Comment soigner ses personnages secondaires ? » ou « Comment réussir son dernier chapitre ? ». Du pratique à 100 %. Fyctia nous permet aussi d’être confrontés à un public. C’est sûr qu’il ne faut pas être susceptible. Il faut accepter les remarques afin d’y voir des conseils et ainsi évoluer. Personnellement, j’aime l’idée du concours car il permet de sortir de sa zone de confort et nous pousse vers la nouveauté.

J’ai donc beaucoup apprécié cette découverte. A tel point que je pense me lancer dans l’aventure Fyctia avec son prochain concours. Le thème a été annoncé sur Facebook il y a peu et ce dernier m’inspire pas mal. Il s’agit de : Sing (Univers Young Adult). Je vais y réfléchir encore un peu mais j’ai le clavier qui me démange pas mal ^.^  J’espère que vous me soutiendrez mais d’ici là, je vous en reparlerai.

Fyctia, concours Young Adult SING - Hugo &Cie

        

Et vous, est-ce que vous êtes inscrit sur Fyctia ? Vous avez déjà testé ? N’hésitez pas à me donner vos pseudos. De mon côté, je vais me recréer un compte car, faites attention, quand vous vous inscrivez avec Facebook, vous ne pouvez pas changer de pseudo. Du coup, anonymat = zéro. Et personnellement, je n’ai pas trop envie d’être reconnue et associée à mes écrits.

Fyctia, le logo - Hugo &Cie

******

Twitter / Facebook / Site Fyctia

******

Télécharger l’application pour Apple / Android

Article sponsorisé rédigé dans le cadre d’un partenariat rémunéré avec les éditions Hugo Roman. Mon avis n’a en aucun cas été acheté et est composé à 100 % de sincérité.

Ça devrait te plaire !

Pëppo de Séverine Vidal - Bayard édition - Bandeau

Pëppo de Séverine Vidal : douceur d’été

Je n’ai pu que me laisser tenter par Pëppo, ce roman d’initiation estival qui sent bon le sable chaud et les personnages hors du commun. L’histoire ? Celle d’un ado qui va se retrouver face à la vie telle qu’il n’aurait jamais pu l’imaginer.

8 p'tits mots doux

  1. Je connaissais WattPad mais mais Fyctia. Le principe du concours est sympa en tout cas. Merci pour la découverte !

  2. OH LE THEME DU NOUVEAU CONCOURS !!

  3. Hello,

    bon, l’article est sponsorisé, je comprends mieux.

    Je suis allé tester Fyctia, aussi. Rien de neuf à l’horizon et le concours est une cerise sèche collée à son noyau.

    On pense que puisque les lecteurs seuls décident, le résultat final sera vrai,il récompensera la qualité.
    Non, il ne récompense pas la qualité mais la popularité de l’auteur.
    A de très rare(s) exception(s) (j’hésite à mettre un « s » tellement elle est rare l’exception), on a les deux réunis.

    A peine étais-je inscrit, que j’étais « visité » par des inconnus qui balançaient une phrase standart qui sublimait mon texte (« Woaw ! Ce que tu écris est superbe! J’aime. Pourrais-tu venir lire mon texte et voter pour moi. Merci. Vraiment bien ton texte.)(phrase retrouvée à plusieurs endroits où le soit disant lecteur était passé).
    Dit comme ça, on dirait la misère. Vécu, c’est pire.

    Le fait que Fyctia sponsorise des booktubeuses pour se faire connaitre, ne fait que confirmer la chose : il y a encore du fric à gagner là-dessous au détriment des autres. Je vous laisse faire la part des choses et atribuer les roles.

    Fyctia n’est pas meiux ni moins bien que quoi que ce soit sur le net. C’est juste là. Point.

    Daf

    • Sachant qu’il y a une maison d’édition derrière Fyctia, ça ne m’étonne pas le moins du monde que derrière cette machine il y est « le fric ». Après, Hugo&Cie a plutôt bien pensé les choses avec son règlement, il y a plusieurs pré sélectionnés et c’est eux qui choisissent le gagnant. Donc si la popularité est un élément important, c’est toujours la qualité qui aura le dernier mot. Mais je te rejoins sur le fait que cette course aux vote gâche un peu l’idée de base. Fyctia étant encore jeune, je pense que des évolutions seront apportées sur le sujet, du moins, je l’espère.

  4. Alors tu as participé au nouveau concours ?

  5. Je n’ai lu cet article que maintenant, un peu après coup. Je trouve l’idée des concours et de la possibilité d’êtr publiée très sympa et je trouve cela logique qu’il faut que l’histoire plaise un minimum. Depuis quelque temps, je me suis lancée dans une aventure. J’essaie d’écrire mon roman (Et oui, j’ai les yeux plus gros que le ventre, moi haha) et de fait, je me suis inscrite sur Scribay. Et franchement, j’adore son système d’annotation qui permet de faire de grandes modifications dans son texte (réécriture d’un paragraphe, changement de mot si trop de répétitions) et le tout par d’autres écrivains.
    Le site part vraiment sur un système d’échange très intéressant mais… Et si j’ai réellement envie de publier mon histoire un jour ? Je peux avoir les félicitations et l’approbation de membres sur Scribay, ce n’est pas pour autant que je trouverais une maison d’édition.

    Ne parlons pas de wattpad que je trouve très mal fait pour la lecture (le tout se met dans une colonne rikiki, ne permet pas d’annotations comme sur Scribay… Il faut repartir à la recherche des fautes quand on nous en annonce une…). Et la population me semble plus jeune encore (beaucoup de fautes chez certains, etc) que celle de Scribay qui est plus mature et débat sur des sujets d’écritures en tous genres et partagent des astuces entre eux.

    Du coup, pour le fait d’être édité… J’hésite grandement car j’ai cru comprendre que la plateforme ne permet pas une grande possibilité de changement (modification de texte pas possible, alors que mon histoire présente des défauts que je voudrais sans doute corrigé par la suite) et encore moins de retirer/supprimer ses oeuvres… Bref, moult hésitation pour ma part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Fatal error: Uncaught Error: Class 'JchOptimize\JSON_Optimize' not found in /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php:270 Stack trace: #0 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(239): JchOptimize\HTML_Optimize->_callMinifier(Array, '{"@context":"ht...') #1 [internal function]: JchOptimize\HTML_Optimize->_minifyCB(Array) #2 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/Optimize.php(104): preg_replace_callback('#(?><?[^<]*+(?:...', Array, '<!DOCTYPE html>...') #3 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(129): JchOptimize\Optimize->_replace('#(?><?[^<]*+(?:...', '', '<!DOCTYPE html>...', '3', Array) #4 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(59): JchOptimize\HTML_Optimize->_optimize() #5 /homepages/2/d647505466/htdocs in /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php on line 270