Home » Télévision » 3 bonnes raisons de (re)découvrir Gilmore Girls

3 bonnes raisons de (re)découvrir Gilmore Girls

A l’annonce de l’arrivée imminente des sept saisons de Gilmore Girls sur Netflix, ma TL s’est enflammée et m’a immédiatement fait culpabiliser de ne jamais avoir posé mon regard sur cette série que l’on m’annonce culte.  Je ne pouvais rester insensible devant cette vague d’amour télévisuel.

Gilmore Girls avec Lauren Graham et Alexis Bledel_série culte

Me voilà donc à lancer la 1ère saison de Gilmore Girls.

Ah oui, la série date quand même du début des années 2000 ! Ça fait un sacré retour en arrière et c’est plutôt marrant de voir le début des téléphones portables et d’entendre I try de Macy Gray. Mais finalement, l’époque importe peu car je me rends très vite compte que Gilmore Girls est une série intemporelle. Pour faire simple, entre Gilmore Girls et moi, c’est un coup de foudre ! Je m’attache à Lorelai et Rory et j’enchaîne les épisodes. Sans parler du générique (la chanson Where You Lead de Carole King) que je me mets, sans m’en rendre compte, à chantonner dans la rue, un gros sourire sur le visage.

          

Finalement, en une vingtaine d’épisode (à l’heure où j’écris ces lignes, je termine tout juste la saison 1) j’ai décidé de vous crier mon amour pour cette série. Pourquoi ? Car Gilmore Girls est une série comme on n’en fait plus et qu’il serait dommage de passer à côté de cette pépite. Alors je me suis lancée le challenge de réussir à vous convaincre, en 3 bonnes raisons, de partir en vacances à Stars Hollow !

            

Pour ses personnages 

Que ce soit nos deux héroïnes, Lorelai et Rory et leur relation extraordinaire ou la galerie des personnages secondaires, c’est simple  nous avons envie d’être amis avec tous les personnages de Gilmore Girls.

Ce n’était pas gagné car dans une petite ville comme Stars Hollow, où tout le monde se connait et connait tout de tout le monde, nous aurions tendance à fuir face à ce manque d’intimité. Et pourtant, c’est ce qui rend Stars Hollow si unique : ses habitants excentriques, bizarres, curieux mais aussi serviables, drôles et adorables.

Gilmore Girls avec Lauren Graham et Alexis Bledel sur Netflix_Casting saison 1. Avec : Lauren Graham (Lorelai Gilmore), Alexis Bledel (Rory Gilmore), Scott Patterson (Luke Danes), Kelly Bishop (Emily Gilmore), Edward Herrmann (Richard Gilmore), Keiko Agena (Lane Kim), Melissa McCarthy (Sookie St. James), Yanic Truesdale (Michel Gerard), Liza Weil (Paris Geller), David Sutcliffe (Christopher Hayden), Scott Cohen (Max Medina).

La catastrophe ambulante Sookie (Melissa McCarthy à ses débuts), les grincheux Michel et Luke, la détestable Paris, la meilleure copine Lane, Miss Patty, Babette et tous ceux que j’oublie sont si parfaits que nous souhaiterions un spin-off pour chacun d’entre eux.

Stéphane Plazza, c’est quand tu veux que tu me trouves un appart’ à Stars Hollow.

 

Tout simplement, pour se sentir bien

En plus d’être intemporelle, Gilmore Girls est aussi multigénérationnelle, que ce soit dans son histoire (nous suivons trois générations de mères et filles Gilmore) ou dans son public. Cette série peut convenir aux plus jeunes comme aux plus âgés tout simplement parce que son histoire est simple. Ici, pas de gros drama ou de retournements de situation. Nous suivons la vie normale de gens ordinaires et aussi gnangnan que cela puisse paraître, on se retrouve accro à cette simplicité. C’est tellement agréable de juste regarder, sourire et profiter.

Quelle chance de pouvoir commencer la saison 1 en se disant que nous allons encore passer 7 années avec les personnages de Gilmore Girls et vivre avec eux les étapes les plus importantes de leur vie : famille, amitié, amour, études, vie professionnelle… Ils grandissent doucement avec nous au fil des épisodes. Résultat, nous avons envie de vivre à Star Hollow, de boire un café chez Luc (même si je n’en bois pas). De prendre des cours de danse avec Miss Patty et même d’aller dîner un vendredi soir chez les parents/Grands-parents Gilmore.

Cette histoire si simple au premier abord sort de l’ordinaire grâce à la créatrice de la série, Amy Sherman-Palladino. La showrunneuse a su donner à cette série sincère, un rythme soutenu, rempli d’humour, de dialogues dynamiques et surtout de références pop culture qui rendront nostalgiques les moins jeunes d’entre nous.

Gilmore Girls avec Lauren Graham et Alexis Bledel sur Netflix_Références à la pop culture

Pour vous en rendre compte, un Tumblr recense toutes ces références au cours des sept saisons de la série. [Accéder au Tumblr Gilmore Girls]

Vous imaginez donc qu’avec toutes ces qualités, Gilmore Girls ne peut être que drôle, très drôle ! Mais vous voulez savoir ce que je préfère ? Voir Lorelai et Rory boire des litres de café tous les jours et ne se nourrir que de funk food. Comme si tout cela était normal… pour ne pas dire recommandé, et que nous n’avions aucune raison de culpabiliser… Merci les filles 🙂

             

Pour le côté féministe de Gilmore Girls

Merci (encore une fois) Amy Sherman-Palladino d’avoir ouvert la voix en montrant qu’il était possible de faire une série avec des femmes fortes et indépendantes. Gilmore Girls est juste incroyablement moderne sur ce sujet.
Prenons Loreila et ses nombreuses casquettes : mère adolescente, mère célibataire, mère amie, mère bosseuse, mère amoureuse… A elle toute seule, elle incarne la parfaite femme moderne des années 2000… et encore aujourd’hui, en 2016, le portrait tient toujours la route. Des valeurs qu’elle inculque à Rory qui ne rêve que d’une carrière. Les deux filles, fortes de leur relation soudée, savent qu’elles sont atypiques. Chacune est un modèle pour l’autre. Mais surtout ces héroïnes sont des modèles pour toutes les téléspectatrices. Encore aujourd’hui leurs propos sont toujours porteurs de sens.
Mais n’oublions pas qu’au-dessus, il y a la grand-mère, Emily Gilmore, qui ne manque pas de tempérament elle non plus.

Gilmore Girls avec Lauren Graham, Alexis Bledel et Kelly Bishop

           

         

Gilmore Girls c’est comme un gros chamallow que nous avons envie de serrer bien fort : sucré et moelleux et tellement bon que nous n’arrivons pas à  nous arrêter d’en manger. (Oui je sais, c’est une sacrée métaphore). Bref, avec Gilmore Girls, je n’ai qu’une envie : vivre sur mon canapé pour regarder les 153 épisodes de la série et surtout, pour être à jour avant la nouvelle saison commandée par Netflix. Car bonne nouvelle, d’ici la fin de l’année nous aurons 4 épisodes de 90 minutes à nous mettre sous la dent pour vivre A year in a life (winter, spring, summer et fall) avec nos Gilmore Girls préférées et enfin clôturer cette série comme elle le mérite. D’ici là, ça vous laisse le temps de (re)découvrir la série, je compte sur vous !
       

Gilmore Girls avec Lauren Graham et Alexis Bledel sur Netflix_saison 8, teasing

     

          

En savoir plus sur Gilmore Girls

Gérante d’une auberge à Stars Hollow, petite ville du Connecticut peuplée d’habitants hauts en couleur, Lorelai Gilmore élève seule sa fille Rory, qu’elle a eu à l’âge de 16 ans. Toutes deux entretiennent une relation mère-fille très forte, qui fait d’elles avant tout des amies, et naviguent ensemble à travers les différents obstacles de la vie. Mais lorsque Rory est acceptée dans un prestigieux lycée privé grâce à ses brillants résultats scolaires, Lorelai, qui s’est éloignée de son milieu social d’origine il y a longtemps, ne va avoir d’autre choix que de demander de l’aide financière à ses parents. Une décision qui va changer sa vie, ainsi que celle de sa fille…

Gilmore Girls avec Lauren Graham et Alexis Bledel - affiche saison 1         
Créée par Amy Sherman-Palladino

Avec : Lauren Graham (Lorelai Gilmore), Alexis Bledel
(Rory Gilmore), Scott Patterson (Luke Danes), Kelly Bishop
(Emily Gilmore), Edward Herrmann (Richard Gilmore),
Keiko Agena (Lane Kim), Melissa McCarthy (Sookie St. James),
Yanic Truesdale (Michel Gerard), Liza Weil (Paris Geller),
David Sutcliffe (Christopher Hayden), Scott Cohen (Max Medina).

7 saisons
153 épisodes de 42 minutes
(Diffusés de 2000 à 2007)

 

Ça devrait te plaire !

GLOW, série Netflix - bandeau

GLOW : les filles squattent le ring !

En cinq rounds, découvrez tout ce que vous avez à savoir sur GLOW pour vous convaincre que c'est LA série Netflix qui vous fera squatter votre canapé !

4 p'tits mots doux

  1. J’ai moi même suivi toutes les épisodes de cette serie et je peux te dire que j’ai surkiffé.

  2. Je suis tellement heureuse de voir des nouvelles converties, cette série fait partie de mes bulles d’oxygène, quand l’achat par Netflix a été annoncé, j’étais folle, et donc bien sûr j’ai décidé de tout me regarder à nouveau, j’en suis en ce moment à la fin de la saison 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *