Home » Cinéma » Grimsby, agent très spécial : Ode aux sous-merdes

Grimsby, agent très spécial : Ode aux sous-merdes

Je ne vais pas vous mentir, je ne savais pas trop si j’allais vous parler de Grimsby, agent très spécial. J’ai vu ce film il y a déjà un petit bout de temps et je ne l’ai pas particulièrement apprécié. Mais je ne l’ai pas détesté non plus. Et puis, il y a Sacha Baron Cohen. Cet acteur est complètement barré et il a le don de me mettre de bonne humeur, Grimsby ne dérogeant pas à cette règle. D’ailleurs, quand je repense à certains passages, je me marre même toute seule. Donc bon, c’est qu’il y a du bon et que Grimsby mérite peut-être un peu de votre attention.
   

Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres. Il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6… Leurs retrouvailles tournent à la catastrophe, et voilà les deux frères en cavale. C’est alors qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde… Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure. Pourra-t-il passer de l’état de bouffon niais à celui d’agent secret ultrasophistiqué sans faire trop de dégâts ?
     

Le problème de Grimsby, agent très spécial c’est qu’il est too mutch et cela, dès le début du film. A aller trop vite dans le trash, le film perd toute montée humoristique. Et un film, c’est un peu comme une relation. A maman m’a toujours dis : « Ma fille, ne donne pas tout au premier rendez-vous. Prend ton temps pour profiter du mystère de la découverte ». Oui, M. Leterrier, il faut savoir y aller doucement. Petit à petit. Si vous voulez, je peux vous donner le numéro de ma mère.

Très rapidement donc, nous tombons dans les blagues scatos. Pourtant, j’ai (vraiment) l’humour pipi-caca facile. Ma blague préférée ? Que trouve-t-on dans la cave de Dutroux ? Du 7 ans d’âge ! Mais dans Grimsby, l’humour est encore plus bas que zéro. C’est le sous sol de l’enfer de la mauvaise blague. Ma voisine de projection est partie après 15 minutes. D’autres ont suivi. Beaucoup d’autres. J’ai arrêté de compter après 5 spectateurs. Mais moi, j’ai décidé de rester.

Car finalement, là où Grimsby fait mouche c’est au niveau de son scénario politiquement incorrect et de ses dialogues percutants. Il y a de nombreuses références à des affaires grand public récentes. Donald Trump, DSK, la FIFA, associations humanitaires et même Daniel Radcliff. Oui, tout le monde en prend pour son grade et ça, c’est vraiment très drôle.

Grimsby, agent très spécial de Louis Leterrier avec Sacha Baron Cohen et Mark Strong

     
Mais si vous voulez mon avis, ce qui est vraiment extra, c’est son duo d’acteurs principaux. Sacha Baron Cohen et Mark Strong incarnent un Liam Gallagher et un Vin Diesel de bas étage. Une prestation qui vaut le coup d’œil. Dommage que le scénario n’ai pas été à la hauteur de la puissance humoristique des deux acteurs.

Sacha Baron Cohen incarne un hooligan plus vrai que nature. Sans rire, c’est impressionnant. Il suffit de le regarder pour croire en l’histoire de son personnage : un anglais inculte, usant du système social, habitant un petit village reculé de l’Angleterre, fan de foot et de bière. En face, un Mark Strong qui par son sérieux, apporte un vrai comique. Ce grand frère n’a qu’une envie, échappé à son boulet de frère. Malgré les situations chaotiques, il arrive avec brio à garder le charisme d’un espion british. Chapeau.
Ce haut de l’affiche plein de testostérone est complété par des seconds rôles féminins brillants et pleins de charme, qui n’ont rien à envier à leurs collègues masculins. Nous retrouvons Isla Fisher (que j’adoooore), Rebel Wilson, Gabourey Sidibe, Penélope Cruz et Annabelle Willis.

Certains diront que Grimsby, agent très spécial est un film plein d’audace, ce qui n’est pas faux. Le film est osé et assumé et trouvera très certainement son public. Je n’ai aucun doute la dessus. Car finalement, pour apprécier Grimsby, il suffit juste de savoir regarder sous le bon angle. C’est un peu un mélange entre Ace Ventura et Austin Power. Un film dopé aux hormones de la vulgarité souhaitant rendre hommage aux sous-merdes du monde entier, ceux qui « construisent les hôpitaux et font vivre la franchise des Fast & Furious ».
Ma foi, tout est une question de goût.
     

Grimsby, agent très spécial de Louis Leterrier avec Sacha Baron Cohen et Mark Strong_affiche

     
Titre original : The Brothers Grimsby

Réalisateur : Louis Leterrier

Date de sortie : 13 avril 2016

Durée : 1 h 24

Avec:  Sacha Baron Cohen, Mark Strong, Isla Fisher, Rebel Wilson, Gabourey Sidibe, Penélope Cruz, Annabelle Wallis, Ian McShane…

Page Facebook de Grimsby agent trop spécial

Ça devrait te plaire !

Happy Birthdead_Christopher Landon_bandeau (Céline Online)

Happy Birthdead : une sacrée dose d’horreur et d’humour

Happy Birthdead de Christopher Landon est un film complètement décomplexé qui nous fait passer un bon petit moment divertissant et 100 % série B assumé. Et ça, j'aime !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *