Home » Lecture » Hillbilly Elégie de J.D. Vance : une autobiographie poignante

Hillbilly Elégie de J.D. Vance : une autobiographie poignante

Et voilà le dernier livre que je voulais vous présenter de ma sélection #RLN2017 (La Rentrée Littéraire du Net chez Pikobooks). Oui je sais, je suis à la bourre… Ce petit chanceux, c’est Hillbilly Elégie de J.D. Vance. Je vous expliquais dans ma vidéo de présentation que je souhaitais découvrir ce roman car je m’intéresse beaucoup à la classe sociale américaine des Redneck, appelée aussi les White trash ou tout simplement, pour faire le lien avec le titre, les Hillbillies. J’avais hâte de découvrir les questions soulevées par l’auteur sur le fonctionnement des Etats-Unis mais également si ce dernier y apportait des réponses.
       
Hillbilly Elégiev de J.D. Vance (Globe éditions) - Céline Online

Dans ce récit à la fois personnel et politique, J.D. Vance raconte son enfance chaotique dans les Appalaches, cette immense région des États-Unis qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter.
Il décrit avec humanité et bienveillance la rude vie de ces « petits Blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman d’un transfuge, Hillbilly Élégie nous fait entendre la voix d’une classe désillusionnée et pose des questions essentielles. Comment peut-on ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? Comment l’Amérique démocrate, ouvrière et digne est-elle devenue républicaine, pauvre et pleine de rancune ?

         
J’ai eu très peur sur le début du roman. J.D. Vance nous fait son arbre généalogique et clairement, ce n’est pas du tout ce que je souhaitais lire. J’ai bien conscience qu’il faut présenter les protagonistes de sa vie, mais je doute que l’arrière cousine de la grande tante est un rôle très important. Bon, au moins, cela permet de bien comprendre l’importance de la famille et la crainte que leur statut soit telle une malédiction jetée sur 10 générations : un poison irréversible. Mais à peine le temps de se poser trop de questions sur le contenu du livre, les présentations sont très vite terminées. Place aux choses sérieuses.

Hillbily Elegie est un roman autobiographique mais derrière la Success-story assumée de J.D. Vance, le livre est surtout là pour briser les clichés que nous pourrions avoir, nous français / européens, sur les électeurs de Donald Trump. Non, ils ne sont pas tous pauvres, débiles et racistes. Bref des ploucs américains en salopette et canette de bière à la main.

Le témoignage de l’auteur est très intéressant car il met en avant les difficultés de ces populations défavorisées qui ont perdu confiance dans leurs politiciens et les entreprises. Il arrive à nous expliquer pourquoi cet environnement est empoissonné par l’engrenage moral de leurs traditions. Tout n’est pas une question économique ou politique.

Parce que J.D. Vance a réussi, il arrive donc à nous exposer pourquoi son histoire est rare et pourquoi les Hillbillies ne sont finalement qu’une classe désabusée. Et nous comprenons comment cette classe sociale en est arrivée là.

 

Hillbily Elegie est bien écrit. Oui, c’est une grande analyse sociologique mais ça se lit tout aussi facilement qu’un roman. J.D. Vance s’élève comme la voix d’une Amérique rejetée et souffrante et nous comprenons l’importance de ce témoignage rempli de franchise. Vous l’aurez compris ce livre est un indispensable pour avoir un véritable éclairage sur la situation outre-Atlantique.

 

Hillbilly Elégiev de J.D. Vance (Globe éditions) - Céline Online

 

Hillbilly Elégie
De J.D. Vance
Traduit par Vincent Raynaud
Editions Globe
Sortie le 6 septembre 2017
288 pages – 22 €

*****
(Livre envoyé en service presse)

Ça devrait te plaire !

La Belle Sauvage - Trilogie de la Poussière - de Philip Pullman (Céline Online)

La Belle Sauvage de Pullman : encore mieux qu’un rêve !

La Belle Sauvage j’en ai rêvée pendant des années. Sans surprise, Pullman n'a rien perdu de son talent. En quelques pages, j’ai été transportée grâce à son pouvoir de conteur. Oui, la magie est toujours là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *