Home » Cinéma » Instinct de survie : Blake Lively contre le requin

Instinct de survie : Blake Lively contre le requin

S’il y a bien quelque chose qui me fait flipper, se sont bien les eaux sous-marines, pleines d’inconnu et de mystères. Oui, oui, je suis le genre de fille à ne pas aller voir Némo ou le Monde de Dory à cause de ça. Alors imaginez comment je ne faisais pas ma maline en allant voir Instinct de Survie pour une projection spéciale à l’aquarium de Paris, entourée de requins (pour voir le résultat en vidéo, c’est par ici).
      

Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

       

Une fois la bande-annonce visionnée, vous allez probablement vous dire que vous avez déjà tout vu de ce film. Et bien non, détrompez-vous. Instinct de survie ce n’est pas que Blake Lively sur un rocher avec un requin qui veut lui croquer les fesses. Ce n’a pas l’air il est vrai mais le film de Jaume Collet-Serra propose beaucoup plus.

Je vais commencer avec le plus évident, celle qui crève l’écran par sa présence : la magnifique Blake Lively (je vous parlais déjà de son charisme dans Adaline). Je ne vais pas réduire sa prestation à son physique car Lively porte à bout de bras Instinct de survie. Et elle le fait seule, chose impossible sans talent.

Instinct de survie (The Shallows) de Jaume Collet-Serra avec Blake Lively

Voir Instinct de survie se révèle être une expérience plutôt intense. Derrière son image de film de requin, Instinct de survie est surtout un thriller au climat oppressant. Le film nous prend aux tripes et nous captive. Nous nous retrouvons cramponnés à notre siège pendant 80 minutes. En partant d’une histoire relativement simple, Jaume Collet-Serra arrive à créer un suspense qui nous fera oublier quelques petits couacs de scénario.

Pas de gros problèmes en soi. Des longueurs majoritairement provoquées par la volonté du réalisateur de mettre en avant l’aspect psychologique du personnage de Nancy (l’histoire avec sa famille, ses études…) pour créer une empathie du spectateur à son égard. Futile, particulièrement dans un film de survie mais je comprends la démarche de Jaume Collet-Serra. Dommage que la fin d’Instinct de survie en pâtisse.

Instinct de survie (The Shallows) de Jaume Collet-Serra avec Blake Lively_surf

Il n’empêche qu’Instinct de survie reste splendide. Les images des paysages et des scènes de surf sont à couper le souffle. Sans oublier l’un des éléments les plus importants du film : le requin ! Imposant et menaçant, l’animal est des plus réalistes et donne de sacrés frissons. J’ai particulièrement apprécié que la présence du prédateur soient pleinement justifiées. Cela permet d’oublier cette image de tueur d’humains que « Les dents de la mer » lui a collée aux nageoires.

     

Pour faire simple, Instinct de survie est un triller minimaliste avec une Blake Lively au top. Ne boudez pas votre plaisir et foncez au cinéma pour vous laisser surprendre !

        

Instinct de survie (The Shallows) de Jaume Collet-Serra avec Blake Lively_affiche     
Titre original : The Shallows

Réalisateur :  Jaume Collet-Serra

Date de sortie : 17 août 2016

Durée : 1 h 27

Avec : Blake Lively, Angelo Lozano Corzo, Jose Manuel Trujillo Salas

Page Facebook d’Instinct de survie

   

Gros plus pour le générique de fin sublimé par le I don’t wanna die de Sia (Bird set free).
Une bien belle façon de résumer Instinct de survie.

Ça devrait te plaire !

Happy Birthdead_Christopher Landon_bandeau (Céline Online)

Happy Birthdead : une sacrée dose d’horreur et d’humour

Happy Birthdead de Christopher Landon est un film complètement décomplexé qui nous fait passer un bon petit moment divertissant et 100 % série B assumé. Et ça, j'aime !!

4 p'tits mots doux

  1. J’ai été déçue par le film, par contre le point positif est la prestation de Blake.

  2. Il me tarde d’aller voir ce film ! J’attendais sa sortie avec impatience et tu m’as encore plus convaincue. 🙂

    A très vite,
    http://blondsmind.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *