Home » Lecture » La Belle Sauvage de Pullman : encore mieux qu’un rêve !

La Belle Sauvage de Pullman : encore mieux qu’un rêve !

La Belle Sauvage j’en ai rêvée pendant des années (17 ans très précisément depuis la sortie du Miroir d’ambre), alors quand cette nouvelle trilogie a été officiellement annoncée j’ai ressenti une certaine appréhension. Une peur d’être déçue. De ne pas retrouver ce que j’avais tant aimé avec A la croisée des mondes. Mais cette appréhension a disparue aussi vite qu’elle est apparue. En à peine quelques pages, j’ai été transportée grâce au pouvoir de conteur de Pullman. Oui, avec La Belle Sauvage, la magie est toujours là.
          

La Belle Sauvage - Trilogie de la Poussière - de Philip Pullman (Céline Online)

À l’auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d’équipée, doivent s’enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s’affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

          
Vous hésitez à vous lancer dans cette nouvelle trilogie car vous n’avez pas lu A la croisée des mondes, et vous avez peur de ne rien comprendre ? Je vous rassure, La Belle Sauvage est tout à fait accessible aux novices de l’univers de Pullman. Evidemment, vous n’aurez pas cette petite poussière de magie supplémentaire liée à la nostalgie, mais vous n’aurez aucun problème de compréhension.
Nous retrouvons quelques personnages qui ne sont pas inconnus aux premiers lecteurs (Lord Asriel, Marisa Coulter et Lyra) mais ils sont ici acteurs de l’aventure que vont vivre Malcom et Alice, notre duo héroïque que j’ai adoré. Nous découvrons, comme eux, tout cela d’un œil nouveau.
D’ailleurs, Pullman précise, et je trouve que c’est important de le mentionner : La Belle Sauvage n’est ni prequel, ni un sequel mais un « equel ». La trilogie de la poussière ne se situe pas avant ou après A la croisée des Mondes, mais à côté. Une raison supplémentaire de vous lancer dedans en toute quiétude.

Je vous le disais, La Belle Sauvage a été un plaisir de lecture. C’est encore plus imaginatif, surprenant et complexe que tout ce que Pullman a pu écrire jusqu’à présent. A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment classifier ce roman, qui n’est ni d’aventure, ni de science-fiction, ni fantastique. Une chose est sûre : il est unique en son genre. C’est un mélange de réel et de non réel savamment dosé. C’est notre monde mais dans un univers parallèle et, vous l’aurez deviné à la couverture, avec une grosse dominance pour l’univers marin (et préparez-vous à partir dans une odyssée aquatique des plus magiques sur les canaux d’Oxford).

La Belle Sauvage - Trilogie de la Poussière - de Philip Pullman (Céline Online) Instagram
« Il existe des coups cœur, puis il existe des chefs d’oeuvre. Ce livre fait clairement partie de cette deuxième catégorie. »

Avec La Belle Sauvage nous ne nous ennuyons pas une minute. L’intrigue est brillante, les personnages humains et attachants, il y a de l’humour, des moments effrayants, mais aussi, une jolie histoire d’amour. Rien de bien original pour un roman jeunesse, si ce n’est que La Belle Sauvage est une œuvre profonde où il y est question de vérité, de liberté, et de quête de la sagesse.

Encore une fois, avec la ligue de Saint-Alexander et le CDC (Conseil de Discipline Consistorial), Pullman s’attaque à la religion. Pas à une religion en particulier mais plutôt à la soumission idéologique. La Belle Sauvage est telle une fable philosophique, une critique sur le conservatisme religieux. La ligue en est vraiment le plus bel exemple : elle enrôle les plus jeunes afin qu’ils dénoncent les non-pratiquants. Un petit côté soviétique qui fait bien froid dans le dos.

Et c’est ce mélange des genres, cette double lecture que nous pouvons faire de La Belle Sauvage qui transforme notre lecture en expérience si incroyable. L’écriture de Pullman est toujours aussi magique avec cette narration unique dont je suis profondément amoureuse. Elle est capable de plaire aux jeunes comme au plus âgés. Il s’en dégage une vraie maturité et une belle intelligence. Probablement que les plus jeunes seront accrochés par l’intrigue captivante alors que les autres pourront découvrir une critique sur la science et la religion.

Si le livre possède quelques longueurs, des dialogues qui n’apportent rien et des descriptions pas forcément nécessaires, cela n’enlève en rien l’émerveillement qui m’a porté durant toute ma lecture. Cette aventure, j’ai eu envie de la dévorer mais aussi de la savourer page par page.
En refermant La Belle Sauvage, je me suis demandée si l’univers de Pullman avait des limites. La poussière et les Deamon sont pour moi l’une des plus belles trouvailles de la littérature. Et j’ai bien l’impression que l’auteur nous prépare encore d’inimaginables surprises dans la suite de sa trilogie *. Mais pour avoir des réponses, il ne nous reste plus qu’à nous armer de patience… Parfait pour découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Pullman !

 

La Belle Sauvage - Trilogie de la Poussière - de Philip Pullman (Céline Online) _couverture

La Belle Sauvage
Trilogie de la Poussière 1
de Philip Pullman
Editions Gallimard Jeunesse
Sortie le 16 novembre 2017
544 pages – 22 € 00

*****
(Livre envoyé en service presse)

 

* Pullman indique que si sa nouvelle trilogie commence avant Les Royaumes du Nord, elle prendra également fin, près d’une décennie après Le Miroir d’ambre.

Ça devrait te plaire !

Mes découvertes du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse - SLPJ 2017

Mes dernières découvertes en albums Jeunesse

Lors de mon dernier Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil, j'ai découvert quatre petits bijoux. Quatre albums Jeunesse qui ont suscité une émotion forte et marquante.

2 p'tits mots doux

  1. Oh mon dieu oh mon dieu oh mon dieu !!! J’avais complètement oublié qu’une nouvelle trilogie était à l’ordre du jour ! Comme toi j’ai grandis avec la magnifique trilogie ! Oh et avec Ewilan et les livres d’Eric L’Homme que tu as sans doute lus aussi 😛
    Du coup je vais le rajouter à ma liste au Père Noël héhé, merci pour ton avis !!
    Belle soirée

  2. Coucou, oui ça fait déjà (trop) longtemps qu’on a quitté l’histoire de Lyra. J’appréhendais aussi beaucoup cette sortie mais je pense que je vais me laisser tenter par cette lecture, rien que pour la nostalgie de cet univers ! Merci pour cette article. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *