Home » Lecture » Les Elémentaires de Nadia Coste : gros, gros coup de cœur

Les Elémentaires de Nadia Coste : gros, gros coup de cœur

En ce moment, je suis dans une bonne période de lecture. Je ne lis que de très bons livres. C’est loin de me déplaire et je ne vais pas m’en plaindre, mais à chaque début d’ouvrage, j’ai toujours cette crainte de perdre ma bonne étoile littéraire. J’avais donc beaucoup d’appréhensions en commençant Les Élémentaires de Nadia Coste, surtout que le résumé est tellement excitant. Et bien ma chance est toujours là (je devrais peut-être penser à jouer au loto…) ! La chaîne ne s’est pas brisée et je peux même vous dire en introduction, que ce roman est l’une de mes lectures préférées depuis ce début d’année 2017. Autant vous dire que je trépignais d’impatience de vous en parler et que j’écris cette chronique avec un énorme sourire sur mon visage.
            

Les Elémentaires de Nadia Coste_Castelmore_Bragelonne

Cassandra, jeune mage du feu, souffre depuis sa naissance d’un dérèglement hormonal qui lui rend la vie très compliquée : dès qu’elle ressent une émotion trop intense, le feu jaillit de sa peau en consumant ses cheveux, ses vêtements et tout ce qu’elle touche ! Quand elle entend parler d’une cure miracle, la jeune fille veut donc s’y rendre à tout prix. Elle va faire un voyage surprenant et périlleux à l’autre bout du royaume, dans un baquet d’eau, escortée par deux chevaliers absolument débutants, au cours duquel elle devra affronter les horribles singes-serpents et d’affreux brigands !

 

Je suis tombée immédiatement amoureuse de l’univers fantasy des Élémentaires ! En à peine quelques pages, Nadia Coste arrive à nous embarquer dans son imagination pour un road trip initiatique bourré de magie et de surprises.

Dans Les Élémentaires nous sommes dans un monde que j’ai eu envie d’imaginer moyenâgeux mais dont finalement l’époque importe peu. Des dragons peuplent certaines terres. Sur d’autres, nous pouvons rencontrer des singes-serpents et autres animaux élémentaires (comme des coqs et des chèvres particulièrement agressifs) qui donneront beaucoup de sueurs froides à nos aventuriers. Chaque être se retrouve doté d’un pouvoir principal, qu’il acquiert grâce à ses glandes (c’est un peu comme un gène héréditaire). Au choix : eau, terre, feu ou air. L’élément maîtrisé permettant d’accéder à une classe de métier, en passant d’aventurier, à vétérinaire, ou bien à CRS… Contrôleurs Royaux des Sorts. Oui, vous avez bien lu, des CRS !
Nadia Coste s’amuse tout au long de son récit à détourner à la sauce Fantasy des mots de notre quotidien. Par exemple : ANPE  (Auberge des Nouvelles Propositions d’Emploi) ou encore PTT (Pigeons et Tourterelles Transmissions) et TGV (Transports de la Guilde des Vents). Et j’adore ! Ça rajoute un petit quelque chose en plus à cet univers déjà très original dont je pourrais vous parler des heures.

Mais Les Élémentaires c’est aussi une histoire captivante, pleine de rebondissement où l’action ne s’arrête jamais, même pas le temps de souffler sur une ou deux pages. Non, il se passe toujours quelque chose et c’est loin de me déplaire. Surtout que la plume de Nadia Coste est envoutante. Résultat : les pages se tournent à la vitesse de l’éclair et le livre finit dévoré en quelques jours.

Je crois que ce qui m’a le plus accroché dans Les Élémentaires, ce sont ses personnages.
Alors d’un côté il va y avoir les aventuriers d’eau et de vent : Grégoire et Christian. Ils sont très intéressants, bien développés. Nous nous s’attachons vraiment à eux. Mais face aux deux héroïnes du roman, Cassandra et Kiana, désolée messieurs, mais vous ne faites pas le poids ! J’ai été très surprise de découvrir  deux personnages féminins aussi forts, qui vont se découvrir aussi bien physiquement de moralement lors de ce voyage. Premier amour, premières règles, premier rapport sexuel… les deux cousines vont toutes les deux affronter de nombreuses épreuves qui les rendront femmes. Je considère vraiment Les Élémentaires comme un roman féministe. Je ne sais pas si c’était une volonté de Nadia Coste mais pour moi, Cassandra et Kiana sont de véritables exemples pour toutes les jeunes (et moins jeunes) lectrices.

Finalement, la seule chose qui me laisse un peu grincheuse, c’est de savoir que Les Elémentaires est un one-shot. Même si le livre a une fin à part entière, j’aurais retrouvé cet univers et ces personnages avec un très grand plaisir pour une nouvelle aventure. Dommage. Alors pour combler ce manque, ce petit vide, je crois que je vais me précipiter sur d’autres roman de Nadia Coste. D’ailleurs si vous avez des conseils, je suis preneuse.

 

Je ne le dirais jamais trop souvent, mais Les Élémentaires est un gros, gros, gros coup de cœur ! Par toutes ses (nombreuses) qualités, le livre me rappelle ma lecture de La Passe-miroir de Christelle Dabos. Alors si vous avez aimé l’histoire d’Ophélie, ou si tout simplement vous chercher un livre de fantasy original, intelligent et incroyablement riche, je vous recommande mille fois Les Élémentaires de Nadia Coste. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

 

 Les Elémentaires de Nadia Coste_Castelmore_Bragelonne

 

Les élémentaires
De Nadia Coste
Castelmore (Bragelonne)
Sortie le 15 mars 2017
381 pages – 16 € 90
********
Site des éditions Castelmore  // Page Facebook

Je suis membre du club lecteurs Bragelonne. Cela veut dire que ce livre m’a été envoyé gratuitement, après demande, par la maison d’édition. Cela m’engage en contre-partie à rédiger une chronique sincère.

Ça devrait te plaire !

Je redécouvre les livres de mon enfance !

Je redécouvre les livres de mon enfance !

Attention ceci est une vidéo 100 % bonne humeur ! Un retour en arrière d'une vingtaine d'années bourré de nostalgie mais surtout de rires et de beaux souvenirs.

8 p'tits mots doux

  1. J’avais beaucoup aimé découvrir Nadia Coste avec Fedeylins (lez série date un peu, mais je l’ai lue il y a 2-3 ans) qui était vraiment géniale et originale (je te la conseille si tu as aimé sa plume, d’ailleurs), du coup, j’imagine que je me regalerais avec cette nouvelle série ! Merci pour le concours, d’ailleurs, je participe avec plaisir !

  2. (Ah, ben je lparticipe pas, finalement, le questionnaire ne fonctionne pas chez moi)

  3. C’est fait ! Très belle chronique 🙂

  4. Bonjour je participe a ce magnifique concours ❤ avec plaisir ❤ ❤     en espérant que la chance me sourira
    reponse: le feu

  5. Bonsoir,

    Merci pour ce très beau concours,

    A bientôt

  6. Ton avis vient très clairement de me donner envie de le lire, là, tout de suite. J’avais repéré cette sortie mais je ne savais pas du tout de quoi il était question. J’espère l’aimer autant que toi ❤❤❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *