Home » Lecture » [Découverte Canada] Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard

[Découverte Canada] Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard

De passage plusieurs semaine au Nouveau-Brunswick, je voulais absolument en profiter pour partir à la découverte d’auteur Made in Canada. Après plusieurs conseils (dont ceux du très bon blog de Sophie lit) un nom s’est détaché : Camille Bouchard et son roman Nouvelle-Orléans. C’est donc au détour de la très jolie ville de Caraquet, au sein de la librairie Pelagie, que j’ai pu m’emparer de mon précieux.

          

Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard - bandeau

Avec ses copains, Napoléon est musicien dans les casinos… où il tabasse les clients à la sortie. Du moins, c’est la vie de l’adolescent jusqu’au jour où il croise Marinette Amande, jolie prostituée, chasseuse de primes à ses heures, experte du poignard si nécessaire… et grande prêtresse vaudou malgré elle. Leur destin les mettra en présence de la richissime veuve Duromarin, éminente personnalité louisianaise, hôtesse des plus grandes réceptions et du gratin de la ville… mais aussi la plus secrète, la plus sournoise et la plus terrible psychopathe de l’histoire des jeunes États-Unis d’Amérique.

           

Comment vous décrire Nouvelle-Orléans ? Le mélange des genres est tellement étonnant et détonnant ! Camille Bouchard  nous propose avec ce livre un thriller historique dans une Nouvelle-Orléans où se mélangent esclaves, prostituées, magie vaudou et meurtres. Je précise, parce que cela ne saute pas aux yeux, même à la première lecture, mais Nouvelle-Orléans et bel et bien un livre Young-Adult. C’est fou comment Camille Bouchard arrive avec brio à mélanger l’Histoire et la fiction. Sans nous en rendre compte, nous découvrons une page du passé des Etats-Unis. L’histoire est d’ailleurs basée sur des faits réels survenus dans la 1ère moitié du XIXe siècle, particulièrement sur l’horrible affaire de Madame Lalaurie. Si vous avez regardé American Horror Story : Coven, ce nom vous dit peut-être quelque chose. Le personnage, considéré comme une tueuse en série d’esclaves noirs, était interprété par Kathy Bates.

Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard - Madame Lalaurie

         
En moins de 200 pages, l’auteur nous entraîne dans une folle histoire en plein Louisiane des années 1842. Napoléon va nous raconter sa rencontre avec Marinette Amande et laissez-moi vous dire que la violence qui va en découdre est plus que surprenante.

Pour nous retracer cette aventure, Camille Bouchard utilise une double narration. La première, c’est le procès de Napoléon que nous revivons grâce aux extraits de la retranscription du procès-verbal. Vient en parallèle s’entremêler le récit de l’aventure qui aura conduit Napoléon à être jugé dans ce tribunal. Nous pouvons même en compter une troisième, celle de l’épilogue, seul passage rédigé au présent et qui sert de conclusion. Le procédé est vraiment très intéressant car il apporte énormément d’informations. D’un côté nous avons la description très précise du moment présent (par exemple Napoléon rencontre Marinette) puis, nous revenons sur cette même période mais avec du recul (Napoléon comprend pourquoi elle lui a adressé la parole malgré toutes leurs différences).

J’ai adoré le personnage de Napoléon qui dégage une innocence toute en contradiction face à Marinette Amande, cette jeune femme pleine de confiance en elle et de détermination. Tous deux forment un duo d’anti-héros très attachant. J’ai été entraînée dans ce récit très sombre et violent. Même si par moment je n’en pouvais plus des horreurs décrites, j’étais bien trop captivée pour lâcher mon roman. Et c’est tout simplement la qualité d’écriture de l’auteur qui m’a permis de faire abstraction des litres d’hémoglobine et des cadavres qui s’empilent.

        

Je ne peux donc que vous recommander de découvrir Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard (il est disponible en France en ebook) avec néanmoins une petite précaution : ayez le cœur bien accroché ! Prenez votre courage à deux mains car derrière cet univers glauque et malsain, se cache une belle découverte : un roman original avec cette rare faculté d’arriver à faire voyager ses lecteurs.

Finalement mon seul regret aura été de ne pas acheter plus de romans de Camille Bouchard… Je n’ai plus qu’à retourner au Canada ^^

 

 Nouvelle-Orléans de Camille Bouchard - Couverture du livre

Nouvelle-Orléans
de Camille Bouchard
191 pages – 20 $ 95

Magellan (Québec Amérique)

******

Twitter / Site internet de Camille Bouchard

******

 

Ça devrait te plaire !

Je redécouvre les livres de mon enfance !

Je redécouvre les livres de mon enfance !

Attention ceci est une vidéo 100 % bonne humeur ! Un retour en arrière d'une vingtaine d'années bourré de nostalgie mais surtout de rires et de beaux souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *