Home » Lecture » Prix audiolib #3 : Jeux de Miroirs, Ma part de Gaulois et Petit pays

Prix audiolib #3 : Jeux de Miroirs, Ma part de Gaulois et Petit pays

Les jours passent et la fin de la présélection se rapproche. A l’heure actuelle, il ne me reste plus qu’un audio à écouter. Evidemment, j’ai déjà mes favoris et je ne pense pas que ce dernier titre fasse bouger mon classement mais une surprise est si vite arrivée.
Alors, aujourd’hui ce n’est pas deux titres que je vous présente mais trois : Jeux de Miroirs d’E.O. Chirovici, Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi et Petit pays de Gaël Faye. Il en ressort quelques déceptions et une petite vérité : être un auteur ne fait pas de vous un lecteur.

Prix Audiolib 2017 - Jeux de Miroirs d’E.O. CHIROVICI - Ma part de Gaulois de Magyd CHERFI - Petit pays de Gaël FAYE

 

Petit pays de Gaël Faye, lu par l’auteur

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire. Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Grosse première déception. Petit pays de Gaël Faye, c’est un peu LE livre à lire suite à son prix Goncourt des Lycéens (et d’autres aussi). Ce prix c’est vraiment pour moi un repère d’excellente lecture. Et je pense que le mot important est là : « lecture ».
Je n’ai pas réussi à aller au bout de cet audio. Pas à cause de son histoire mais à cause de son lecteur. Gaël Faye est peut-être un auteur remarquable mais malheureusement ce n’est pas la même chose dans le rôle du lecteur. Sa voix est sans émotion, sans nuance, plate, morne et autre superlatif vraiment négatifs.

Je suis désolée, je ne vais pas pouvoir juger plus que cela cet audio. J’aurais vraiment aimé pouvoir vous parler de cette histoire d’enfance, pleine de poésie et de vérités qui me faisait tant envie mais je n’ai pas été touchée. Ça n’enlève surement rien à la qualité de cet ensemble, c’est purement personnel.
Conclusion : pour moi, à découvrir en version papier.

 

Jeux de Miroirs d’E.O. Chirovici, lu par Vincent Schmitt

Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l’intrigue immédiatement. En effet, l’un des personnages n’est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ?
Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l’intrigue, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu’à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d’investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d’un maelström de fausses pistes. Et si la vérité n’était qu’une histoire parmi d’autres ?

Je n’avais jamais entendu parler de Jeux de Miroirs mais appréciant énormément les intrigues mêlant psychologie et polar, la découverte de ce titre dans la sélection de Prix Audiolib m’a rendu joie. Et puis il en jette cet audio avec son bandeau rouge « Roman événement » ou encore sa quatrième de couverture et son « Véritable phénomène d’édition ». Mais comme dirait notre nouveau chef national, c’est quand même beaucoup de « poudre de perlimpinpin ».

Bon, Jeux de Miroirs n’est pas un mauvais roman mais il n’est pas non plus « fifou ». L’ambiance est très intéressante, son intrigue aussi avec son enquête pleine de rebondissements. La construction est intéressante avec ses différents points de vue mais malgré tous ces bons points, l’alchimie n’a pas fonctionné et cette écoute m’a semblé interminable.

Concernant la lecture, je n’ai rien à lui reprocher.  A vrai dire, c’est même la voix et l’interprétation de Vincent Schmitt qui m’a permis de tenir les 7 h 30 de l’audio. Le lecteur s’en sort remarquablement bien, surtout compte tenu des différents narrateurs présents dans l’histoire.
Non, le blocage avec Jeux de Miroirs vient simplement de son histoire.

 

Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi, lu par l’auteur

Printemps 1981, dans une cité d’un « quartier » de Toulouse, un rebeu atypique qui s’idéalise en poète de la racaille escalade une montagne nommée « baccalauréat » : du jamais vu chez les Sarrasins. Sur la ligne incertaine et dangereuse d’une insaisissable identité, le parolier-chanteur de Zebda raconte une adolescence entre chausse-trape et croc en jambes, dans une autofiction pleine d’énergie et de gravité, d’amertume ou de colère, de jubilation et d’autodérision.

Encore un audio lu par son auteur. Je dois vous avouer que j’étais assez récalcitrante avec Ma part de Gaulois, même si l’histoire me touche beaucoup. Et quel soulagement. Quelle petite merveille. Et cela est en grande partie justement dû à son lecteur : Magyd Cherfi, auteur du livre mais aussi parolier-chanteur du groupe Zebda qui nous livre avec ce livre, un bout de son histoire.

Ma part de Gaulois est magnifique. Je l’ai écouté et j’ai ressenti beaucoup de bien être. Cet audio fait du bien. Magyd Cherfi maîtrise les mots et les fait vivre pour nous plonger en plein dans le début dans années 80. En mélangeant le langage de rue et académique, cela donne un ensemble très poétique et sincère. Comme Magyd Cherfi le dit lui-même, être immigré c’est comme être schizophrène et cette dualité se retrouve dans son livre et nous interroge sur notre identité : qui sommes-nous vraiment ?

Je recommande vraiment Ma part de Gaulois aussi bien en livre qu’en audio. C’est intelligent et plein de tolérance, quelque chose dont nous avons aujourd’hui urgemment besoin.

 

Ça devrait te plaire !

Lectures présent, passé, futur (Bilan, Book Haul et PAL de mai)

Lectures présent, passé, futur (Bilan, Book Haul et PAL de mai)

Lectures finies, à venir ou en cours, je vous présente les livres qui ont rythmé avec passion mon mois d'avril et qui s'apprêtent à remplir de jolies lectures de mois de mai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *