Home » Lecture » Prix audiolib #2 : Opération Napoléon et The Girls

Prix audiolib #2 : Opération Napoléon et The Girls

Oui, oui, oui, je suis un peu à la bourre pour le Prix Audiolib 2017. A jour sur l’écoute des titres mais vraiment à la traine sur mes chroniques. Alors sans perdre plus de temps, je vous parle de The Girls d’Emma Cline et Opération Napoléon d’Arnaldur Indridason.
          

Prix Audiolib 2017 - Opération Napoléon d'Arnaldur Indridason, lu par Thierry Janssen et The Girls d’Emma Cline, lu par Rachel Arditi

    

Opération Napoléon d’Arnaldur Indridason, lu par Thierry Janssen

1945. Un bombardier allemand s’écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe, qui l’engloutit. Parmi les survivants, étrangement, des officiers allemands et américains. Vont-ils mourir gelés, emportant un des plus lourds secrets du xxe siècle ?
1999. Le glacier fond et les forces spéciales de l’armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l’avion. Deux jeunes randonneurs surprennent ces manœuvres et sont rapidement réduits au silence. Kristin, la sœur de l’un d’eux, se lance sur les traces de son frère dans une course poursuite au cœur d’une nature glaçante. Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu’exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.

J’avais un peu peur car je ne suis pas fan des livres historiques, alors 10 h d’audio traitant de la Seconde Guerre Mondiale… Mouais, j’ai vraiment lancé le CD à reculons. Eh bien, c’est une très bonne surprise.  J’ai adoré cet audio ! Aussi bien pour l’auteur que le lecteur. L’histoire est incroyable (et bien quelle fin !). Rien d’étonnant quand on sait qu’Arnaldur Indridason est l’un des plus grands auteurs de polar d’Islande, doublé d’un historien de formation. Il réussit à réécrire l’Histoire avec beaucoup de crédibilité. A tel point que je me suis vraiment demandé par moment : mais, c’est vrai ou pas cette Opération Napoléon ? Je ne vous donne pas d’indice pour vous laisser profiter de ce polar digne des plus grands romans d’espionnage.

Thierry Janssen réalise une prestation incroyable. Il arrive à donner vie à la multitude de personnage qui fait vivre Opération Napoléon : islandais, allemands, anglais. Malgré cette galerie de nationalités, chaque personnage est très bien interprété ce qui nous permet de ne pas nous sentir perdu. Mais surtout, son jeu nous permet d’être réellement captivés, accrochés à ses lèvres pour découvrir la vérité de cette fameuse Opération Napoléon.

 

The Girls d’Emma Cline, lu par Rachel Arditi

Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Lorsqu’une dispute les sépare au début de l’été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l’adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche inéluctablement d’une violence impensable.

Ce livre, je vous l’ai présenté lors de sa sortie papier pour la rentrée littéraire 2016. Souvenez-vous, je vous en parlais avec beaucoup d’enthousiasme :
« J’ai été incroyablement envoûté par ce nouveau gourou de la littérature américaine. Quelle maturité ! Chaque phrase de son roman est d’une rare beauté. C’est poétique et en permanence étrangement métaphorique. The Girls, malgré un sujet dur, offre un récit calme, innocent mais qui bouillonne de désir et de violence.  » .

Et bien après son écoute, je vous confirme que je suis toujours autant sous le charme de The Girls et de la force des mots d’Emma Cline qui nous parler d’un âge au féminin, l’adolescence. Un magnifique portrait.

Le début peut vous sembler un peu lent. Mais prenez vraiment le temps de découvrir cette histoire, de vous lancer bercer, hypnotiser, par ce récit remplit de désir et de nostalgie, lu avec beaucoup de talent par Rachel Arditi. J’ai trouvé sa voix parfaite pour incarner cette Evie, pour incarner cette fragilité abîmée par l’histoire de sa jeunesse.

 

 

Voir mon avis sur :
Voici venir les rêveurs d’Imbolo Mbue
Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre

Ça devrait te plaire !

La Belle Sauvage - Trilogie de la Poussière - de Philip Pullman (Céline Online)

La Belle Sauvage de Pullman : encore mieux qu’un rêve !

La Belle Sauvage j’en ai rêvée pendant des années. Sans surprise, Pullman n'a rien perdu de son talent. En quelques pages, j’ai été transportée grâce à son pouvoir de conteur. Oui, la magie est toujours là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *