Home » Lecture » Runes, tome1 d’Ednah Walters : THE découverte

Runes, tome1 d’Ednah Walters : THE découverte

Runes c’est le livre qui a enflammé mon fil Twitter (Petite dédicace à la Fée Fouineuse). Mais pourquoi diable toutes mes camarades aux tweets enflammés ne parlaient que de Raine Cooper et (surtout) de Torin St-James ? Huumm, il me fallait mener mon enquête… et vite ! Ni une, ni deux, je me suis procurée l’arme du crime, le livre d’Ednah Walters, afin de lever le mystère Runes.

 Rune, tome 1, d'Ednah Walters (Traduction Laure Valentin) - Bandeau

Raine Cooper, une jeune femme de dix-sept ans, traverse une période difficile, entre la disparition de son père, le comportement fantasque de sa mère et le déménagement prochain de son petit ami. La dernière chose dont elle a besoin en ce moment, c’est l’arrivée de Torin St James, un nouveau voisin mystérieux au sourire taquin qui la fixe avec insistance dès qu’elle croise son regard.

Raine est attirée malgré elle par le charme ténébreux de Torin, jusqu’à ce qu’il lui sauve la vie à l’aide de marques étranges. Elle comprend alors qu’il est différent des autres. Or depuis qu’il l’a guérie, quelque chose a changé en elle. En proie à des sentiments contradictoires, son cœur balance : doit-elle le fuir ou tomber dans ses bras ? Effrayée par ce qui lui arrive, elle décide d’en savoir plus sur cet énigmatique jeune homme. Mais plus elle s’approche de la vérité, plus ce qu’elle découvre se révèle sinistre. L’histoire de Torin est liée à une mythologie ancestrale et elle s’y retrouve mêlée contre son gré. Raine et ses amis sont en danger. Elle doit choisir son camp, mais le mauvais choix pourrait lui coûter la vie.

          
Au début de ma lecture, je dois avouer que j’ai eu très peur de me retrouver avec un double de The Mortal Instruments de Cassandra Clare. Tout ce truc avec les runes, la mère qui  cache quelque chose à sa fille et même l’anniversaire y est. Alors je ne vous raconte pas ma perte d’envie quand j’ai également trouvé de grosses similitudes avec Twilight. Mais bon, j’ai voulu pousser un peu plus ma lecture pour comprendre l’engouement du web pour Runes. OUF ! Vraiment, j’ai poussé un gros soupir de soulagement quand j’ai découvert que l’univers de la saga d’Ednah Walter ne s’arrêtait pas à ça.

Sans m’en rendre compte, je me suis retrouvée prise dans une spirale littéraire mélangeant fantastique, aventure, romance, suspense, mystère… et mythologie nordique ! OH-MON-DIEU. Je suis tellement fan de cette mythologie. Et c’est tellement rare de pouvoir en trouver dans de la littérature Young Adult (c’est en tout cas pour moi la première fois). Surtout qu’Ednah Walter a extrêmement bien documenté son récit. J’ai serré mon exemplaire de Runes bien fort dans mes bras pour dire à son auteur un énorme MERCI.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas décroché une seule seconde de l’histoire, dévorant ce premier tome en une poignée d’heures (à peine le temps de mon vol Paris/Montréal).
Rune, tome 1, d'Ednah Walters (Traduction Laure Valentin) - Lecture dans l'avion

        

Ednah Walter nous propose une plume fluide et très descriptive, ce qui nous permet de nous plonger dans l’histoire avec une incroyable facilité. Les personnages sont également bien mis en valeur. Je pense particulièrement à notre jeune héroïne, Raine qui va voir sa vie bouleversée à l’arrivée de son nouveau voisin. Comme souvent dans le Young Adult, Runes ne dérogeant pas à cette règle, il va être question de passage à la vie d’adulte, de choix et de recherche d’identité à travers de nombreuses épreuves. Et évidemment, cupidon va venir jouer de son arc. Raine va se retrouver au cœur d’un sacré dilemme prenant la forme d’un triangle amoureux : Raine / Torin / Eirik.

Alors, parlons un peu de ce Torin St-James. Celui qui a fait fondre de nombreuses lectrices. J’avoue ne pas avoir été fan du bad-boy, un peu trop cliché avec ses muscles parfait, sa moto et sa trop grande confiance en lui. Mais cela n’enlève rien à la relation très forte et sensuelle qui va naître entre Raine et Torin. Résultat, mon pauvre petit Eirik se retrouve un peu trop facilement relégué en second choix. En tout cas, je suis sûre que ce personnage nous réserve de belles surprises dans les prochains tomes et j’ai hâte de les découvrir.

          

Malgré quelques petits défauts, j’ai complètement été happée par l’univers de Runes. Ce premier tome vous réserve une fin des plus surprenantes qui va vous rendre totalement fou. Alors petit conseil, l’achat du tome 2 simultanément au premier est fortement recommandé. Vous me remercierez après ^.^

 Rune, tome 1, d'Ednah Walters (Traduction Laure Valentin) - Couverture

***Top 100 Amazon France Bestseller***

Runes – Tome 1
de Ednah Walters
332 pages – 14,15 €
Firetrail Publishing

******

Twitter / Facebook / Site officiel de Ednah Walters

******
Facebook / Twitter de Runes France

 

Ça devrait te plaire !

Prix Audiolib 2017 - Jeux de Miroirs d’E.O. CHIROVICI - Ma part de Gaulois de Magyd CHERFI - Petit pays de Gaël FAYE

Prix audiolib #3 : Jeux de Miroirs, Ma part de Gaulois et Petit pays

Les jours passent et la fin de la présélection se rapproche. Et oui, déjà . Alors aujourd’hui je vous présente trois titres mais aussi et surtout mes premières déceptions.

2 p'tits mots doux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *