Home » Télévision » [Série] The Magicians, le Harry Potter du petit écran

[Série] The Magicians, le Harry Potter du petit écran

Pendant la trêve hivernale des séries, plusieurs possibilités s’offrent à nous : éteindre son petit écran et se goinfrer de foie gras, rattraper son retard sur ses 36 millions d’épisodes en attente ou se laisser surprendre par un pilote débarqué  d’une galaxie très, très lointaine.
Suspense.
Après de longs débats avec moi-même (une petite voix intérieure me disant : « Céline, n’est-ce pas l’occasion de regarder les 42 saisons des Feux de l’amour ? »), je me suis laissée tenter par la 3e option. Sans regret, puisque cela m’a permis de découvrir The Magicians, prochainement diffusée sur SyFy.

     
Vulgairement décrite comme un Harry Potter pour adultes, The Magicians est bien plus complexe que cela. Adaptée de la trilogie éponyme de Lev Grossman, la série de SyFy raconte le quotidien d’une bande de jeunes magiciens tout juste acceptés, ou non, à l’université de Brakebills, une école de magie secrète à New York. Les étudiants y découvrent alors que le monde fantastique dont on leur parle depuis leur enfance est bien trop réel et dangereux pour l’humanité.

Le premier épisode « Unauthorized Magic » prend le temps de nous présenter l’intrigue de The Magicians et ses personnages. Quentin, fraîchement débarqué d’un petit séjour en hôpital pour traiter sa dépression, a du mal à faire la part des choses. Il se plonge régulièrement dans une réalité qu’il s’est créé à partir des livres de son enfance « Fillory and Further »… Du moins, il va vite découvrir qu’il n’est pas si fou que ça. La frontière entre réalité, magie et imaginaire est très fine et l’esprit de Quentin s’égare facilement. C’est très intéressant de voir comment la série traite visuellement ces différents espaces. D’ailleurs, les séquences liées à Fillory font penser à Narnia mais toujours avec ce petit truc plus adulte et dangereux.

A ses côté, Julia, Eliot, Josh, Margo et Alice. Les personnalités et les relations se mettent en place, évidemment plus complexes qu’elles n’y paraissent. Alice m’intrigue car elle semble avoir un grand côté sombre en elle. Tout comme l’amitié entre Quentin et Julia qui va être mis à rude épreuve.

Céline Online_ The Magicians (série SyFy) - Casting : Jason Ralph (Quentin), Stella Maeve (Julia), Arjun Gupta (Penny), Hale Appleman (Eliot), Summer Bishil (Margo), et Olivia Taylor Dudley (Alice).

Mais clairement, ce sont les 15 dernières minutes qui m’ont le plus accroché. Dans ce court laps de temps, nous comprenons que l’année scolaire ne sera pas seulement fait de futilités étudiantes. Quelque chose de sombre et dangereux se profile. Et ce sentiment, nous le devons à l’apparition de « The Beast », le méchant de The Magicians. Croyez-moi, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom à côté, c’est de la gnognotte. The Beast est vraiment terrifiant et esthétiquement menaçant. Je vous le promets, à en faire des cauchemars.

Avec son premier épisode, The Magicians propose un bel univers et une intrigue qui s’annonce captivante. La série de fantasy réussie à nous ensorceler, très loin du côté cheap que nous pouvons connaitre à certaines séries de SyFy. La magie fonctionne et on en redemande !

                                   Céline Online_ The Magicians (série SyFy)_affiche Céline Online_ The Magicians (série SyFy) - Livre de Lev Grossman
  
La première saison de The Magicians compte 12 épisodes (52 minutes) et sera diffusée dès le 25 janvier 2016 sur SyFy. On y retrouve au casting : Jason Ralph (Quentin), Stella Maeve (Julia), Arjun Gupta (Penny), Hale Appleman (Eliot), Summer Bishil (Margo), et Olivia Taylor Dudley (Alice).
> The Magicians sur le site de SyFy
> Page Facebook officielle de The Magicians

   

Ça devrait te plaire !

The Handmaid’s Tale / La servante écarlate - Bandeau

The Handmaid’s Tale : série intemporelle et glaçante

Lire La servante écarlate de Margaret Atwood a été un véritable choc. Ce livre m’a hanté jours et nuits et son adaptation ravive cette obsession : et si cela arrivait demain ?

4 p'tits mots doux

  1. J’ai regardé le premier épisode hier et comme tu dis les dernières minutes sont dingues (un peu trash mais j’adore… ça rattrape le début que j’ai trouvé un peu trop long !). Les acteurs sont pas hyper charismatiques à la base mais petit à petit on s’attache déjà à eux ! Enfin c’est une série que j’ai commencé par hasard mais franchement je vais la suivre avec plaisir !

  2. Tentant ! J’aime bien l’esthétique. J’espère que Netflix va s’en emparer !

  3. C’est drôle je suis passée totalement à côté jusque là, j’en avais jamais entendu parlé 😮 Mais ta chronique me donne trèèès envie de découvrir cette série, merci 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *