[Budget] Le coût de la vie à Québec

[Budget] Le coût de la vie à Québec

Dans un précédent article, je vous détaillais les coûts d’une immigration en passant par le programme des provinces, du Nouveau-Brunswick : frais obligatoires, administratifs, voyage exploratoire, installation et vie quotidienne, je m’étais transformée en vraie petite comptable pour vous lister un maximum de choses, le tout, en toute transparence.

Plus d’un an après, déménagement au Québec oblige, je reprends ma calculatrice pour vous refaire ces calculs.

D’entrée de jeu, vous remarquerez que j’ai écrit « à Québec » et non « au Québec », et encore, j’aurais même pu préciser « à Lévis, sur la Rive Sud ». En effet, et cela peu importe le pays où vous vivez, le coût de la vie sera différent d’une ville à une autre. Ce que je vais vous lister et chiffrer ne sera pas vrai pour Montréal, pour Sherbrooke ou encore, Trois-Rivières, mais cela pourra vous donner un léger aperçu des frais qui vous attendent sur place.

Petit rappel avant d’y aller, à chaque fois, je vous mets les montants en euros et en dollars canadien (avec un taux de change à 1.50) et n’oubliez pas que chaque immigration est différente, car unique. Ici, nous sommes une famille de trois qui de base, consomme très peu. 9a joue beaucoup sur l’addition finale.

Aller, on ressort les vieilles Casio et on fait péter les billets !

[Budget] Le coût de la vie à Québec

Banque

  • REEE (Régime enregistré d’épargne-études) de ma fille : 100 $ / 66 €
  • Frais de compte : de mon côté, je bénéficie toujours de l’offre nouveaux arrivants et Seb, de l’offre étudiant en santé, donc nada à débourser.

Vie courante 

  • Loyer : 835 $ / 556 €. Ce prix comprend l’eau, internet et deux places de parking… et croyez-moi, en centre-ville, ça fait toute la différence de pouvoir se garer, particulièrement en hivers. Nous avons un 4 ½, donc deux chambres, avec une superficie de 65 m² en plein centre ville (pratique pour faire un max de choses à pieds).
  • Electricité : 49,59 $ / 33 €. C’est un prélèvement mensuel qui représente une moyenne de consommation à l’année. Je vous ai fait un petit tableau récapitulatif sur une année de consommation, pour comparer hivers et été. Sur 12 mois, nous avons donc eu un retour d’argent, car nous avions moins consommé que prévu.
[Budget] Le coût de la vie à Québec
  • Téléphone : De mon côté, j’ai deux forfaits : un Canadien, chez Public Mobile, à 13,80 $ / 9,20 €, qui est microscopique (100 minutes pour appeler au Canada, texto illimités et zéro donnée), tout simplement car j’ai toujours mon forfait Free avec sa donnée à l’international, pour le petit prix de 15 $ / 9,99 €. Le forfait de Seb, chez Fido, est à 40,77 $ / 61 € (3GO, appels illimités au Canada et textos illimités à l’international).

Loisirs

  • Deezer : 9,99 $ / 6,66 €
  • Disney + : 7,50 $ / 5 €
  • Netflix : 13,99 $ / 9,33 €
  • Télévision : Nous n’avons pas la télé et avons concentré nos frais, comme vu dans la section loisirs, dans le contenu en Streaming. Mais pour donner un exemple de tarif, quand mon père est venu nous rendre visite, nous lui avions pris la télé. Nous avions réussi à avoir une belle promotion chez Vidéotron : 53,86 $ / 35,90 € pour les chaînes de base + 10 chaînes au choix + l’accès au Club illico et la location du terminal.
[Budget] Le coût de la vie à Québec

Assurances

  • Mutuelle : 153 $ / 102 € par période de 14 jours (et dedans, aucune couverture pour les soins dentaires et lunettes, mais ça comprend l’assurance-vie). Donc environ 382,50 $ / 255 € mensuellement. Le montant est déduit de ma fiche de paie. A ce montant, nous avons décidé de mettre 50 $ de côté pour payer tous les frais non remboursés qui pourraient non tomber dessus.
  • Assurance civile : 30 $ / 20 €
  • Assurance voiture : 49 $ / 32,67 € (elle est peu chère car nous payons également une partie d’assurance dans nos permis et plaque d’immatriculation)
  • Retraite : sincèrement, je n’y comprends rien et je n’ai pas encore eu le temps de bien m’y pencher. Je sais que je cotise au travail à un fond de pension, et si je lis bien ma fiche de paie, le montant est de 216 $ / 144 € toutes les deux semaines, donc 540 $ / 360 € mensuellement. Je vais me rapprocher rapidement de ma banque pour en savoir plus sur les Plan épargne retraite.
    Ce montant est très spécifique à ma situation, donc il est compliqué pour vous de vous dire que vous devrez mettre tant tous les mois. Il se peut aussi que vous ayez zéro dollar dans cette colonne.
    Le montant est déduit de ma fiche de paie.

Véhicule

  • Permis de conduire : 84,69 $ / 56,46 € par an et par conducteur. Cela comprend, pour le gouvernement du Québec : 18,10 $ de droit de permis + 5,12 $ de taxe, ainsi que pour la SAAQ (Société de l’assurance automobile u Québec) : 56,87 $ en contribution, et 4,60 $ de frais d’administration. Donc 7 $ / 4,70 € par mois.
  • Plaque d’immatriculation : 224,04 $ / 149,36 € à l’année (18,67 $ / 12,44 € mensuel). Un montant qui comprend 153,90 $ pour le gouvernement québécois, et 70,14 $ pour la SAAQ.
  • Essence : Je prends la voiture pour aller au travail, sauf aux beaux jours, où je prends mon vélo. Nous devons faire un plein toutes les deux semaines grand maximum (cela dépend aussi de mes déplacements professionnels, mais mon essence sera remboursée après coût), donc, toujours en moyenne mensuelle : 65 $ / 43 € (sauf période de confinement où l’essence est si peu chère qu’il faut plutôt compter sur du 40 $ / 27 €). Nous pouvons trouver le litre à 0,74 $ / 0,49 €, alors qu’il est le plus souvent à 1,24 $ / 0,83 €.
  • Entretien de la voiture : deux fois par an : changement des pneus à 64 $ /43 € (mais nous allons les faire janter pour pouvoir les changer nous-même) et changement d’huile à 60 $ / 40 €. Total annuel : 248 $ / 165 €, et mensuellement, cela donne 21 $ / 14 €.

Enfants

  • Service de garde de l’école : en moyenne 130 $ / 87 €, cela dépend du nombre de jour, et s’il y a des journées pédagogique (l’activité proposée n’a jamais le même coût). Ici, le service de garde comprend la garderie avant et après l’école, mais surtout, la cantine le midi.
  • Camp d’été : 425 $ / 283 € pour août. Evidemment, il en existe de toute sorte, et à tous les prix. Ici, c’est trois semaines (donc 141,50 $ la semaine) sur la thématique comédie musicale. Du chant et de la danse dans tous les sens, pour monter un spectacle et une représentation à la fin des vacances.
  • Camp de relâche (c’est la semaine de mars de vacances, où l’école est fermée) : 150 $ / 100 € pour celui de son club de gymnastique.
  • Sport / Club de gymnastique : 166 $ / 111 € pour une session (4 mois – 1 cours par semaine de 2 heures).
  • Sport / Piscine : 70 $ / 47 € (7 leçons en groupe de 45 minutes) et 189 $ – 126 € (5 cours privés de 45 minutes).

Nourriture

C’est bien l’un des postes budgétaires les plus compliqué en termes de comparaison. Je vous le disais, nous consommons peu (vraiment, mon copain et moi ne mangeons pas le midi et quasiment rien au petit déjeuner), cuisinons quasiment tout et consommons très peu de viande. Ne vous inquiétez pas, nous nourrissons quand même notre fille ^.^ En moyenne, quand nous regardons nos tickets de caisse, cela donne du 200 $ / 133 € tous les 14 jours, donc nous devons arriver à 500 $ / 333 € mensuellement.

En plus, l’été, de juin à octobre, nous sommes abonnés à des paniers de légumes bio d’une ferme locale. Et bonus, comme nous donnons régulièrement un coup de main au producteur, nous avons une ardoise qui nous permet d’acheter plus de produits chez lui (on préfère ça, à se faire payer). Donc clairement, pendant ces quelques mois, nous mettons très peu les pieds dans un supermarché. Nous payons nos gros paniers d’amour 560 $ / 373 €, donc 19 paniers à 28,50 $ / 19 € l’unité, pour 4 personnes.

Au niveau des restaurants, comme nous vivons sur un salaire, nous en faisons très peu. Peut-être un ou deux par mois. Nous aurions les moyens d’en faire plus. Je préfère ne pas le prendre en compte dans mon calcul car je ne sais absolument pas quel montant vous indiquer.

Vêtements

Encore un poste budgétaire très difficile à chiffrer, déjà car nous ne nous achetons quasiment pas de vêtements. Très sincèrement, depuis que nous sommes arrivés à Québec, à part les tenues de travail de mon copain, nous tournons toujours sur les mêmes. Par contre, évidemment, côté enfant, cela est différent. On nous offre beaucoup de vêtements et nous n’hésitons pas à acheter de la seconde main, surtout quand il s’agit des affaires d’hivers, qui servent 4/5 mois dans une vie. Et autant vous dire que les vêtements pour enfants, il en faut au Canada !

Les chaussures : les bottes de neige, de pluie, les baskets pour rester à l’école, pour sortir, pour faire du sport, les chaussures d’été, de randonnée, les patins à glace… Je vous jure, il faut un dressing à chaussures juste pour ma fille ! Le manteau d’hiver, le pantalon de neige, le bonnet, les gants d’automne, d’hivers, pour la neige (quand évidemment, il n’y a pas de perte en cours de route), le blouson, le coupe-vent, la doudoune, les machins, les trucs et les bidules. Un défilé quatre saisons. Il faudrait que sur une année je garde toutes les factures, mais nous allons voir large, et en comprenant toute la famille : 50 $ / 33 € par mois.

Oui, pas loin de la réalité !

Par contre, pour le moment, nous avons préféré donner les affaires aux organismes plutôt que de les revendre. Donc pas de profit, mais vous pouvez très facilement le faire, c’est très commun.

Donc, nous voilà sur la ligne d’arrivée. Il est l’heure d’additionner tous ces montants…

Roulement de tambour… Mensuellement, nous dépensons, tout, tout, tout compris…

2 704,81 $ / 1 803, 20 €

Petites… Grosses précisions

Les impôts sont déduits de mon salaire, et à la dernière déclaration, je n’ai rien eu à payer en plus, nous avons même eu un retour d’argent. Vous avez le droit à plusieurs crédits d’impôts, comme les frais de scolarité, de garde, de déménagement, de frais médical, et bien d’autres. Aussi, nous avons des aides du Canada et du Québec (comparables aux allocations familiales). Mais j’ai préféré ne rien déduire pour ne pas vous induire en erreur avec des montants spécifiques à notre situation.

Je vous laisse deux sites qui pourront vous aider à calculer vos coûts de vie au Québec :

Et dernière info utile, le salaire minimum au Québec est de 13,10 $ / heure, ce qui correspond à la louche, pour un 40 heures semaine, à 2 281 $ brut ou 1 836 $ net.

Comments (3):

  1. sonia hezam

    17 mai 2020 at 14 h 30 min

    Bonjour,

    Super ton blog très enrichissant.

    J’ai quelques questions si vous ne jugez pas cela indiscret évidement….

    J’aimerai savoir la raison qui vous a emmené vers Lévis?

    Qu’elle étude en santé fait votre compagnons?

    Quel métier exercez-vous à Lévis?

    Par avance merci.

    Répondre
    • celineonline

      19 août 2020 at 1 h 46 min

      Bonjour,
      Nous avons quitté le Nouveau-Brunswick pour que mon conjoint puisse faire des études pour devenir infirmier auxiliaire (DEP SASI au Centre de formation professionnelle de Lévis). De mon côté, je travaille dans la communication.

      Répondre

Laisser un commentaire