1539341211.8dd5717.247114eaa62f499299a6dec0645cd0cb
Immigration : la To Do liste des choses à faire avant de partir (Canada - Immigration et résidence permanente) _ bandeau

Immigration : la To Do liste des choses à faire avant de partir

Si la patience est probablement la première qualité à avoir quand on s’engage dans des démarches d’immigration au Canada, particulièrement quand on parle de résidence permanente via le programme de la province du Nouveau-Brunswick, il y en a une autre qu’il ne faut surtout pas négliger : être organisé !

Le nombre de choses à prévoir est assez impressionnant et peut vite devenir angoissant. Mais vous savez ce qui est encore pire : se dire que l’on va oublier quelque chose. Prévoir est une chose, mais comment prévoir quelque chose à laquelle on ne pense pas ? J’en ai passé des nuits à tout retourner dans ma tête pour être certaine de ne rien laisser sur le bord de la route.

Du coup, pour vous éviter ces nuits d’insomnie, je me suis dit que j’allais partager avec vous ma liste des choses à faire. Une sorte de To do liste ultime ! Alors tel le Père Noël en plein mois de décembre, regardons d’un peu plus prêt tout le travail qui vous attend.

To do liste N°1 : à faire avant de partir

Évidemment, cette liste est variable en fonction de votre profil (en couple, célibataire, avec ou sans enfants, des animaux…). Ici, nous étions deux adultes et un enfant.

Je ferai rapidement un autre article qui cette fois, ce concentrera sur les choses à faire dès votre arrivée sur le territoire Canadien. Et ce n’est pas de tout repos mais avec quelques conseils, cela vous permettra de gagner du temps et de l’énergie.

+/- 3 mois avant de partir

  • Acheter les billets d’avion (oui, ça serait con d’oublier le plus important ^^) et commencer à réfléchir au nombre de valises.
  • Faites des devis de transporteurs si vous souhaitez ramenez des affaires au Canada.
  • Prendre une location temporaire pour l’arrivée au Nouveau-Brunswick (vous pouvez aussi très bien louer ou acheter à distance, à vous de voir).
  • Prendre une location de voiture temporaire pour votre arrivée / Penser au siège enfant qui est obligatoire et doit être aux normes canadiennes et non européenne (pour connaitre le modèle en fonction de la taille, c’est sur ce lien).
  • Donner votre préavis pour votre démission à votre employeur.
  • Si vous êtes locataires, donner la résiliation de votre bail.
  • Commencer à mettre en vente tout ce que vous ne voulez pas prendre avec vous (sur Leboncoin, Facebook, bouche à oreille…).
  • Vérifiez que vos documents d’identité de sont pas périmé dans les six prochains mois.
  • Scannez tous les documents importants que vous apporterez avec vous comme vos contrats de travail, vos fiches de paie. On ne sait jamais, si vous les perdez, vous en aurez une copie. De mon côté, je les ai aussi photocopiés et j’ai tout laissé en double chez mes parents.

Quels documents apporter ?

(En amont, comme je vous le disais, je les ai scannés et photocopiés. En fonction de votre statut, la liste peut évoluer.)

  • Bulletins de paie / Contrats de travail / Diplômes et notes / Dossiers scolaires
  • Certificat de naissance / Acte de reconnaissance / Pacs
  • Dossiers médicaux / Carnet de santé
  • Permis de conduire / Carte identité / Passeport / Carnet de famille
  • Historique d’assurance voiture / Historique d’assurance habitation
  • Confirmation de résidence permanente / Rapport d’évaluation des diplômes universitaires
  • Curriculum Vitae au format Canadien / Lettres de recommandation
  • Titre de propriété
  • Documents Microentreprise

NB : Vous avez aussi une liste des documents obligatoires à apporter à la frontière sur le site du Ministère de l’immigration Canadienne.

1 mois avant de partir

  • Faire les AVE (autorisation de voyage électronique) si les vôtres ne sont plus valides.
  • Faire deux copies de la liste détaillée dactylographiée de vos effets personnels apportés au Canada avec vous ainsi que ceux qui arrivent plus tard (indiquer valeur, marque, modèle et le numéro de série (si l’article en a un) des biens en question. Vous avez besoin d’en présenter une à la douane et j’ai fait un double en bonus parce qu’on ne sait jamais.
  • Prendre les rendez-vous avec les organismes que vous voulez rencontrer à votre arrivée : banque, école, organisme d’aide à l’intégration des nouveaux arrivants (CAFI, MAGMA & co en fonction de votre région) … Et relancer vos contacts sur place.
  • Mettez vos CV à jour avec les normes canadiennes. Vous pouvez aussi commencer à postuler même si vraiment, je trouve que le plus simple est d’attendre sur place.
  • Finalisez vos démarches avec le transporteur choisi pour le déménagement vers le Canada.

Les documents à demander

Oui parce que l’administration française n’est pas des plus rapides, donc n’attendez pas le dernier moment. Une mois c’est pas mal. Un mois et demi / deux mois peut être préférable en période estivale.

  • Historique de l’assurance voiture (afin de pouvoir récupérer votre bonus français. Nous avons pu le faire et ça change considérablement la facture.)
  • Relevé d’information assurance habitation (certaines assurances peuvent vous le demander, encore une fois, cela vous permet de payer moins).
  • Relevé de points voiture / Attestations sinistre (pas de surprise : bon conducteur = assurance moins chère)
  • Copies d’extraits de naissance
  • Extraits casier judiciaire
  • Dossiers médicaux (notre médecin nous a tout mis sur une clé USB), ordonnances si vous avez un suivi, radios, bref tout ce qui peut être utile pour le suivi de votre santé au Canada. N’oubliez pas les carnets de santé avec le plus important, la preuve de vos vaccins.
  • Les preuves de fonds (lettre de banque) pour prouver que vous avez l’argent nécessaire pour immigrer. La douane ne nous les a jamais demandées, mais ne prenez pas le risque. Comme d’hab’, on fait ça en double exemplaire + une version numérique.

Bancaire

  • Ouvrir un compte bancaire dans une banque en ligne. Je vous recommande HelloBank pour sa gratuité avantageuse à l’étranger. (Ce n’est pas obligatoire mais sans ça, les premières semaines auraient été bien compliquées, donc je vous le conseille fortement.)
    Si vous avez plusieurs comptes, commencer à les regrouper pour fermer les inutiles. Très utile aussi, augmentez vos plafonds de retraits et de paiements et n’oubliez pas de donner procuration à quelqu’un si besoin de faire des opérations pour vous sur vos comptes français quand vous serez au Canada.
  • Vous avez des programmes bancaires Canadiens nouveaux arrivants et avez la possibilité d’en ouvrir à distance. Nous, nous avons choisi La Banque Nationale du Canada. C’est très pratique pour CurrencyFair par exemple. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article.
  • Ouvrir et paramétrer son compte CurrencyFair pour faire des transferts et du change à moindre frais en dollars canadiens.
  • Important : si vous comptez fermer vos lignes de téléphones portables, faites attention car vous recevez dessus des codes pour vos achats en ligne, de vérification de sécurité… Donc pensez à changer ou annuler l’option pour ne pas vous retrouver bloqués.
  • De même, si vous fermez des comptes bancaires, faites attention à ne pas avoir de prélèvement ou de virement dessus (type allocation, prêt, remboursement santé…).

Résiliations

  • Commencer à résilier tous vos services. Voici une liste non exhaustive : téléphone portable, internet / TV / téléphone fixe, électricité, eau, assurance habitation, assurance voiture (dès que vous vendez vos véhicules), assurances diverses (sur vos téléphones & co), mutuelle, Deezer, Netflix…

Changements d’adresse 

  • En France ou au Canada, il est primordial que vous restiez joignables et que vous informiez de votre domicile fiscal l’administration française.
  • Même après votre arrivée sur le territoire Canadien, il est également important de pouvoir avoir une adresse française (famille, amis…) afin de la fournir en cas de correspondance. N’oubliez pas, quand vous partez pour le Canada, souvent, vous n’avez pas d’adresse fixe au début.
    Par exemple, vos derniers employeurs, Pole Emploi, l’Assurance Maladie, les services de garderie de vos enfants, les reçus de vos dons… Tous ces services sont susceptibles de vous écrire pour vos prochaines déclarations d’impôts, votre retraite…
  • De notre côté, nous avons fourni l’adresse de mes parents. Cela nous a aussi permis de faire un transfert de courrier de la Poste au cas où du courrier arriverait à notre ancien domicile. Il est également possible de le faire directement vers une adresse à l’étranger mais ce n’est pas le même coût.
  • Par sécurité aussi, je vous conseille de faire des procurations pour la Poste. On ne sait jamais si quelqu’un vous envoie un recommandé ou un paquet surprise, que ceux-ci ne restent pas bloqués en agence.

Impôts

  • Depuis 2005, les contribuables n’ont plus l’obligation de payer leur solde d’impôt avant de partir à l’étranger. La déclaration du changement d’adresse au centre des impôts est la seule démarche indispensable.
    Nous paierons donc nous impôts français depuis le Canada. Cela motive aussi l’ouverture d’un compte de banque en ligne, afin que les prélèvements puissent être réalisés.

Et à quelques jours de vous envoler

Une immigration c’est un peu comme le Bac, ce n’est pas 48 heures avant qu’il faut réviser ^.^ Ici, pareil ! Profitez des derniers jours pour voir vos proches et faire une bonne overdose de fromages et charcuteries. Ces petites choses qui l’air de rien vous vite vous manquer (je vous en parle d’ailleurs dans mon bilan des deux premiers mois au Nouveau-Brunswick).

 

Laisser un commentaire