1539341211.8dd5717.247114eaa62f499299a6dec0645cd0cb

Pëppo de Séverine Vidal : douceur d’été

Je connaissais l’autrice, Séverine Vidal grâce à ses albums jeunesse ainsi qu’à travers les très bons retours de son précédent livre Nos cœurs tordus. Alors quand j’ai découvert la sortie de Pëppo, qui sent bon le sable chaud et les personnages hors du commun, je n’ai pu que me laisser tenter par ce roman d’initiation estival. L’histoire ? Celle d’un ado qui va se retrouver face à des responsabilités imprévues, face à l’amour… Face à la vie telle qu’il n’aurait jamais pu l’imaginer.       

Pëppo de Séverine Vidal - Bayard édition - Bandeau

« Salut mon frère. Je pars à La Jonquera. Occupe-toi des petits. Je reviendrai. ».
Elle a déconné, Frida.
J’ai déjà du mal à m’en sortir quand j’ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon.
Mettre une couche dans le bon sens.
D’ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t’as pas de bon sens.
Je suis coincé.
Pëppo, mon gars, t’es coincé. Gravement.
Et tout ce que tu vas faire, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras.
Ou dessous.
Je sais même pas comment ça se porte des bébés.

            
Pëppo
, c’est le livre qui se résume parfaitement bien grâce à sa couverture : un tourbillon de douceur et de saveurs ! Un peu moins de 200 pages que l’on déguste avec le plaisir d’un enfant qui savoure son beignet sur une plage d’été.

Que vous dire ?
Les personnages sont attachants : Pëppo évidemment mais aussi et surtout tous les personnages secondaires qui peuplent le roman : Bibiche, Mado, Valdo, les dodus… Bref, tous les membres et rares clients du camping Tropical. Mais moi, ma petite préférée c’est Marie-Lola

Et Marie-Lola passe d’un coup, pas de coup de foudre mais ça n’est pas tombé loin, du statut de « pas jolie pour un sou » à « belle comme un camion ».

Derrière cette galerie de sacrés caractères, de gens pas comme les autres, il y a des existences pas simples, des vies secouées et abîmées par la tempête des imprévus, mais qui réparent les dégâts à l’aide de rêves hauts en couleurs.

Séverine Vidal nous offre avec Pëppo une écriture sensible et percutante qui réussit à sublimer des marginaux par une histoire sensible et écrite avec le cœur. J’y ai retrouvé un petit côté Proxima du Centaure (Claire Castillon) qui m’avait tant touché.

J’ai aimé cette lecture car elle nous permet de nous évader. C’est drôle et léger. On referme Pëppo et on se sent bien ! On est dans une bulle de bonne et belle humeur. Et croyez-moi, vous ne voudrez plus la quitter. Pour résumer, Pëppo est un livre parfait pour une après-midi détente de vacances et pourquoi pas, accompagner d’un choco-trempé ^^

Trois couvertes aux couleurs rétro vous sont proposées : rose, bleue et verte. Faites votre choix !

 

Pëppo
De Séverine Vidal
13 € 90 – 176 pages
Existe aussi au format numérique
Sortie : 6 juin 2018
Bayard Jeunesse

******
Site / Twitter des Editions Milan / Page Turners

 

Je suis membre du club lecteurs Page Turners (édition Milan).
Cela veut dire que ce livre m’a été envoyé gratuitement, après demande, par la maison d’édition, et cela m’engage en contrepartie à rédiger une chronique sincère.

Comments (1):

  1. Clémence (ou Livana)

    11 août 2018 at 23 h 17 min

    Oh mais l’idée du choix de couleur pour la couverture est géniale ! 😀 Tu as pris laquelle toi du coup? Je suis curieuse ^^ en tout cas ça m’a l’air d’être parfaitement adéquat pour la saison estivale cette lecture ! Je ne me dirige pas souvent vers ce genre mais de temps en temps ça fait du bien pour sourire et être touché-e dans la détente 🙂 Bisous <3

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *