Home » Lecture » Rouille de Floriane Soulas, un premier roman sombre et violent

Rouille de Floriane Soulas, un premier roman sombre et violent

Dois-je encore vous présenter le premier roman de Floriane Soulas aka Sailor Flo, la déesse de la SFFF sur Youtube ? Pardon ? Je dois ? Bon très bien mais c’est la dernière fois ! (Je rigole, je vous en reparle quand vous voulez.)

Rouille de Floriane Soulas, chez Scrineo - bandeau

Paris, 1897.
De nouveaux matériaux découverts sur la Lune ont permis des avancées scientifiques extraordinaires. Mais tout le monde n’en profite pas ! En dehors du Dôme qui protège le centre urbain riche et sophistiqué, le petit peuple survit tant bien que mal. C’est dans une maison close sur l’un de ces faubourgs malfamés qu’a échoué Violante, prostituée sans mémoire. Alors qu’elle se démène pour trouver son identité dans un monde dominé par les hommes et les puissants, sa meilleure amie disparaît dans d’atroces circonstances. Contre la raison, la jeune femme décide de prendre part aux investigations…

 

J’ai eu très peur en commençant Rouille parce que je considère Flo comme une amie et que c’est la première fois que je m’apprêtais à lire le roman de quelqu’un qui m’est proche. Je voulais le lire dans les meilleures conditions pour ne rien gâcher de ce moment. J’avais beau connaître l’histoire dans ses grandes lignes, bordel, l’émotion sur les premières pages, je ne vous raconte pas. Je me suis pris une putain de vague de talent.

Je n’ai jamais douté des qualités d’autrice de Flo mais le voir, le ressentir de façon concrète c’est vraiment différent. C’est unique.

Rouille de Floriane Soulas, chez Scrineo - InstagramMais revenons à ces fameuses premières pages.
Je crois qu’elles sont vraiment représentatives du style de Floriane : une écriture extrêmement graphique et précise, pour ne pas dire cinématographique. Elle vous transporte immédiatement dans l’univers de Rouille. Et quel univers ! Sombre, sale, vulgaire, violent. Un Paris Steampunk où personne n’est à l’abri de se faire démembrer ou arracher les yeux.
Croyez-moi, vous n’aurez aucun problème à vous imaginer les personnages (je suis en amour face à son héroïne vraiment pas comme les autres, Violante) les actions ou les lieux.

Et si c’est le mot Steampunk qui vous effraie, je vous rassure, dans Rouille, cet aspect est très léger. Moi-même qui ne suis absolument pas une lectrice de ce genre et n’ai pas du tout été perdue. Au contraire, je trouve que Rouille reste accessible. C’est une très bonne entrée dans la matière et qu’il donne envie de prolongée la découverte avec d’autres romans.

Rouille, en plus de proposer une intrigue captivante de bout en bout, est un récit sacrément intelligent. Derrière cette histoire de SF se cache des interrogations des plus modernes. Exploitation des femmes, fanatisme technologique à tout vouloir améliorer, même l’humain et surtout, ce monde qui se retrouve divisé en deux : les riches et les pauvres. On est d’accord, finalement, ce n’est pas si différent de notre monde actuel et de son éternellement questionnement moral ?

       
Je sais, vous allez me dire que je suis vendue à la cause. Détrompez-vous. Cet enthousiasme est 100 % naturel. J’ai acheté mon livre et je vous en parle avec la plus grande des franchises.
Ce livre est remplie de rebondissements, aussi bien dans le fond que dans la forme. Chaque chapitre nous réserve sa petite surprise et il vaut mieux avoir le cœur bien accroché. Car oui, Rouille ne m’a pas épargné et cela, pour mon plus grand plaisir (que j’espère bientôt vôtre).

 

Rouille de Floriane Soulas, chez Scrineo - couverture

Rouille
De Floriane Soulas
16 € 90 – 384 pages
Sortie : 16 mai 2018
Editions Scrineo
Couverture d’Aurélien Police

******

Site de Floriane Soulas / Instagram / Twitter
Site des éditions Scrineo

******

Psssss, vous savez quoi ? Rouille vient en plus d’être nommé pour le Prix Halliénnales 2018.
Moi je vous le dis, la déferlante Rouille ne fait que commencer !

Ça devrait te plaire !

Et nous ne vieillirons jamais de Jennis Melamed

Et nous ne vieillirons jamais de Jennie Melamed

Alerte coup de cœur ! Après The Girls d'Emma Cline, je suis très (très) heureuse de vous présenter mon dernier coup de boule littéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Uncaught Error: Class 'JchOptimize\JSON_Optimize' not found in /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php:270 Stack trace: #0 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(239): JchOptimize\HTML_Optimize->_callMinifier(Array, '{"@context":"ht...') #1 [internal function]: JchOptimize\HTML_Optimize->_minifyCB(Array) #2 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/Optimize.php(104): preg_replace_callback('#(?><?[^<]*+(?:...', Array, '<!DOCTYPE html>...') #3 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(129): JchOptimize\Optimize->_replace('#(?><?[^<]*+(?:...', '', '<!DOCTYPE html>...', '3', Array) #4 /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php(59): JchOptimize\HTML_Optimize->_optimize() #5 /homepages/2/d647505466/htdocs in /homepages/2/d647505466/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/jch-optimize/jchoptimize/libs/HTML_Optimize.php on line 270