1539341211.8dd5717.247114eaa62f499299a6dec0645cd0cb
Sick Note, une série Netflix avec Rupert Grint (bandeau)

Sick Note : une bonne raison de tomber malade !

Encore une série que j’ai lancée complètement par hasard, au détour d’une recommandation Netflix. Ce qui m’a fait lancer le premier épisode ? Le titre Canadien : La maladie imaginaire (Sick Note en VO). Je me suis dit « Hey pourquoi pas, ça a peut-être un rapport avec la pièce de théâtre de Molière ». Il ne m’a pas fallu plus de 5 minutes pour comprendre qu’ici je n’allais croiser ni Argan, ni Béline mais plutôt une bien belle brochette de personnages plus WTF les uns que les autres, interprétée par un casting 5 étoiles.

Daniel Glass, menteur compulsif, est bloqué dans une relation amoureuse ratée et un travail sans perspective. Lorsqu’il se fait diagnostiquer un cancer, tout le monde se met à mieux s’occuper de lui. Puis il découvre que le pire oncologue du monde, le docteur Ian Glennis, l’avait mal diagnostiqué. Il décide de garder l’information pour lui, ce qui s’avère de plus en plus compliqué.

Il est possible que certaines personnes se sentent dérangées par le pitch de Sick Note. Peut-on rire de la maladie ? Pire, la série nous montre un personnage principal qui fait semblant d’avoir un cancer et qui, par ce mensonge, enchaîne quelques belles réussites dans son quotidien. Quel message cela fait-il passer ? Je peux comprendre… Maintenant, je suis quelqu’un, vous avez pu le voir depuis le temps, qui aime le politiquement incorrect et sortir des sentiers aseptisés. Oui, le propos peut-être choquant mais je crois qu’il porte à merveille la série. Il fallait un mensonge aussi gros pour amorcer tout ce qui s’apprête à exploser.

Parce que c’est exactement ça. Sick Note est une cocote minute prête à péter. On se demande jusqu’où la série peut aller. Et pour tout vous dire, après avoir regardé le dernier épisode de la deuxième saison, je ne sais pas ! Les personnages s’enfoncent de plus en plus dans leurs mensonges, entraînant une multitude d’embrouilles secondaires avec eux. Les épisodes se transforment en un enchaînement irrésistible bourré d’humour (100 % british) et de cynisme (100 % british aussi). Jusqu’où vont aller David et son docteur pour conserver ce secret ?!

Sick Note, une série Netflix avec Rupert Grint (saison 2)

Hop, le beau petit casting de la saison 2

Vous voulez la réponse ? Je vous l’ai dit, je ne l’ai pas ! Sick Note prend son temps. Ce qui se passe au premier épisode ne sera pas forcément réglé à la fin de la saison deux, sans pour autant stagner. Il ne se passe pas un épisode sans un rebondissement. Petit à petit. Ça mijote. Les créateurs de Sick Note, James Serafinowicz et Nat Saunders, savent où ils veulent aller, et nous propose une intrigue vraiment bien ficelée. Ce qui est, disons-le nous, extrêmement agréable (syndrome Lost bonjour).

Daniel à l’école des menteurs

Impossible de passer à côté du casting de Sick Note. Rupert Grint qui a un potentiel comique incroyable (bien plus que l’image du copain gaffeur qui lui colle à la peau depuis Harry Potter. D’ailleurs, si vous ne l’avez pas vu dans Petits meurtres à l’anglaise, vous loupez quelque chose) est accompagné du génial Nick Frost qui joue un docteur malmené et maladroit. Il vous faudra attendre quelques épisodes pour voir Lindsay Lohan, mais en attendant, vous pourrez halluciner avec un Don Johnson des plus horrible. Petit bonus, je garde le meilleur pour la fin, gros coup de cœur pour l’officier Hayward joué par Daniel Rigby. Je crois que c’est l’un des personnages les plus construits… et sans aucun doute aussi, le plus barré.

 

Finalement, Sick Note, derrière ses mensonges, c’est l’histoire d’un mec comme tout le monde, qui fait juste de mauvais choix. Ça aurait pu être traité comme un drame mais faire de la série une comédie sombre et décalée est tellement, tellement mieux. Il faut savoir déculpabiliser de temps en temps, et je crois que cette série, sans mentir, est la meilleure ordonnance possible que l’on puisse se faire prescrire

 

Sick Note, une série Netflix avec Rupert Grint (affiche)

Sick Note
Une série créée par James Serafinowicz et Nat Saunders
Disponible sur Netflix
Saison 1 et 2 composée de 14 épisodes
Avec : Rupert Grint, Nick Frost, Don Johnson, Pippa Bennett-Warner,
Lindsay Lohan, Karl Theobakd, Marama Corlett…

Pour le moment, SkyOne n’a pas annoncé de saison 3 mais il y a fort à parier que tous les nouveaux fans créés par la diffusion Netflix va redistribuer les cartes. En tout cas, je l’espère fort, fort, fort.

Laisser un commentaire