1539341211.8dd5717.247114eaa62f499299a6dec0645cd0cb
La To Do liste des choses à faire à votre arrivée au Nouveau-Brunswick / Canada - L'acadie

La To Do liste de votre arrivée au Nouveau-Brunswick

Nous avons vu pas mal de petites choses pour vous occuper avant de partir, faisons un point sur les démarches primordiales à effectuer à votre arrivée au Canada en tant que résident permanent.

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil au guide d’orientation à l’intention des nouveaux arrivants du Nouveau-Brunswick ainsi qu’au site internet www.bienvenuenb.ca.

Première étape : l’aéroport

Vous arrivez au Canada avec vos 300 kilos de valises et n’avez qu’une envie : dormir ? Il va falloir prendre un petit peu votre mal en patience. Impossible d’échapper au bureau de l’immigration. Vous y ferez valider vos résidences permanentes (un document à garder à vie !).

Si vous faites une correspondance, faites bien attention à prendre en compte le temps de ce passage pour votre escale. A titre d’exemple, pour nous, nous avions prévu 4 heures entre nos deux avions (Montréal/Moncton) et cela a été suffisant sans être de trop. Pour commencer, notre avion a eu 45 minutes de retard. Petit coup de stress ^.^ A l’arrivée à Montréal, même si il n’y avait qu’une personne devant nous au bureau de l’immigration, nous avons eu un 30-40 minutes d’attente. Notre dossier pareil a été traité en 30-40 minutes. Si vous rajoutez le temps de descente de l’avion et la queue à la douane, et bien l’air de rien, 4 heures, ça passe très vite.

Le bureau de l’immigration est l’endroit où l’on va vérifier la déclaration de vos effets personnels (avec vous et importés à une date ultérieure *) et les fonds obligatoires. C’est aussi à ce moment là que l’on va vous demander votre adresse pour l’envoi de vos cartes de résidents permanents Canadiens. Evidemment, dans 90 % des cas, vous commencez votre nouvelle vie dans un airbnb. Pas d’inquiétude. Vous pouvez donner cette adresse et faire la modification (en ligne sur le site du gouvernement) dès que vous aurez votre adresse permanente. Les cartes de résidents permanents mettent minimum trois mois avant d’être envoyées, ce qui vous laisse le temps de trouver.

Voilà, l’agent d’immigration vous souhaite la bienvenue. Vous voilà officiellement résident permanent Canadien !

Et une fois sur place, je fais quoi ?

En fonction de votre profil, plus ou moins de choses. Mais il y a certaines étapes que vous ne pourrez pas sauter. Rien de bien compliqué à réaliser vous allez voir. L’ordre indiqué (le nôtre) peut donc varier légèrement. J’ai essayé d’enrichir un maximum cette to do liste avec des liens vers les sites du gouvernement Canadien afin que vous puissiez avoir toute l’information et rien que la bonne information.

1- Trouver un domicile

Si je mets cette épate en priorité maximale, c’est qu’elle vous permettra de débloquer la suite des démarches. Oui, c’est un peu comme une quête que vous devez réaliser avant de passer aux niveaux suivants. Même si l’adresse provisoire peut vous aider, ne tardez pas pour commencer vos recherches, achat ou location. Surtout si vous avez besoin d’inscrire vos enfants à l’école (la position géographique détermine l’établissement qui sera fréquenté). Votre bail sera un justificatif de domicile important pour la suite.

” Oh Chéri, elle est parfaite ! “

2- Les associations

Parce que c’est une ressource inestimable, n’hésitez pas à prendre contact avec l’organisme d’aide à l’établissement de votre région.

3- Obtenir le NAS

Le NAS est le Numéro d’Assurance Sociale. Sans cette succession de 9 chiffres, vous ne pourrez pas travailler, avoir votre permis, d’aides sociales et j’en passe (pour faire simple : tous les services du Gouvernement). C’est incroyablement simple à faire. Vous avez juste besoin d’une preuve de résidence (votre confirmation de RP) et d’une adresse (si vous utilisez la temporaire, pensez à faire le changement dès que vous aurez votre adresse permanente). Pour cela, rendez-vous dans un bureau de Service Canada.

3- Obtenir un numéro de téléphone

Tant que vous n’aurez pas de compte bancaire, et souvent de carte de crédit, vous ne pourrez avoir qu’une ligne de téléphone portable d’un opérateur fonctionnant via cartes et forfaits prépayés. C’est l’histoire d’un petit mois. L’avantage, c’est que c’est sans engagement.

4- Ouvrir vos comptes en banque

Comme nous avions pré-ouvert depuis la France nos comptes chez la Banque Nationale du Canada, nous avons juste eu besoin de finaliser les ouvertures afin de : vite pouvoir transférer nos fonds et également, avoir un RIB avec notre adresse. Nous avons pu le faire en donnant notre adresse Airbnb (encore une fois, penser à faire le changement le plus vite possible car le CB sont envoyées à domicile).
Prenez le temps de bien comprendre comment fonctionne l’épargne lors d’un autre rendez-vous.

5- Demandez des prestations gouvernementales

Faites une demande de Prestation fiscale canadienne pour enfants (si vous en avez), de Crédit pour la taxe sur les produits et services et autre aide gouvernementale à laquelle vous pourriez avoir droit. Pour cela, vous aurez besoin d’un numéro d’assurance sociale.

6- La voiture

Si vous avez besoin d’un véhicule évidemment. Que ce soit neuf ou d’occasion, par un concessionnaire et ou particulier, renseignez-vous bien sur les démarches à effectuer car il y a de nombreuses différences avec la France. Comme nous voulions aller au plus simple, nous sommes allés dans une concession et c’est très appréciable.

Ça c’est du beau truck !!

Nous avons dû montrer vos permis de conduire français mais également la preuve de l’assurance de notre future voiture. Nous n’avons pas eu besoin de de nous occuper de l’immatriculation (sinon c’est sous 10 jours avec les frais qui vont avec).
Pensez à acheter le siège enfant si besoin.

6- L’assurance voiture

Evidemment, si vous achetez une voiture. C’est très rapide. Nous avions déjà démarché car nous avions très rapidement trouvé notre logement permanent, et donc, assuré ce dernier. Pensez à faire jouer la concurrence et surtout, pensez à présenter votre historique français (relevé de points, relevé de situation…). Des compagnies vous reprennent votre ancienneté et c’est loin d’être désagréable que la facture. Et encore un justificatif de domicile en plus !

L’air de rien, il est probable que vous ayez déjà posé vos valises depuis deux petites semaines maintenant. Pour la suite, nous allons supposer que vous avez trouvé votre logement permanent et aussi déjà réalisé les premiers changements d’adresse (résidence permanente, banque, assurance…).

7- L’assurance habitation

Elle n’est pas obligatoire mais ne soyez pas foufous et prenez-là. (Justificatif de domicile supplémentaire)

8- Internet & co

Si vous avez besoin de ces services évidemment. Internet, télévision, téléphone fixe et portable si vous pouvez. C’est à la carte. Et bonne nouvelle, cela vous permet en plus de gagner un justificatif de domicile. Ne soyez pas surpris du montant de la caution.

9- Energie NB

Si les services ne sont pas compris dans votre loyer ou si vous avez acheté un logement, il vous faudra ouvrir un compte de service à Energie NB (eau chaude et électricité). Et hop, encore un justificatif… Et une caution ^^

10- L’affiliation Medicare

La Medicare, c’est un peu notre bonne vieille carte Vitale. Elle vous permet d’accéder à la sécurité sociale du Nouveau-Brunswick. Cependant, vous ne pourrez l’avoir que trois mois après votre arrivée. En attendant, vous serez couvert mais comme vous ne pourrez pas présenter votre carte, vous devrez avancer tous les frais. Ces derniers vous seront remboursés par la suite.
Pour faire votre demande de Medicare, vous aurez besoin : d’un document prouvant votre statut au Canada (pour tout le monde), un document prouvant votre identité (pour tout le monde) et enfin, un document prouvant votre résidence (seulement pour demandeur remplissant le formulaire)
Pour remplir le formulaire et donner les pièces justificatives direction un bureau de Service Nouveau-Brunswick.

11- Le permis de conduire

Il s’agit d’échanger votre permis de conduire français contre un permis du Nouveau-Brunswick. Vous avez le droit de conduire 6 mois avec votre permis français, faute de quoi, passé ce délai, votre voiture pourra être immobilisée.
Ici, les documents demandés, en plus des formulaires remplis sont : un document d’identification et deux documents à titre de preuve de résidence du Nouveau-Brunswick. Une photographie devra être prise et des frais payés.
Rendez-vous dans un bureau de Service Nouveau-Brunswick.

Vous voyez, avec ces deux étapes, l’importance des justificatifs de domicile. Du coup, essayez un maximum de faire les choses dans l’ordre.

12- Finaliser votre téléphone portable

Si vous étiez toujours sur un forfait prépayé, il est temps de changer et de passer aux « vrais » forfaits. C’est toujours aussi cher mais un peu moins quand même…

Pour la suite des étapes, il n’y a pas vraiment d’ordre d’importance. Juste des choses auxquelles vous devrez peut-être penser.

  • Commencer à chercher du travail. Mettre à jour son profil Linkedin, mettre son CV (format Canadien) sur des sites d’emploi comme Monster.ca. Relancer les contacts que vous aviez fait pendant votre préparation. Faire des foires de l’emploi…
  • Inscrire vos enfants à l’école et si besoin, aux activités extra-scolaires.
  • S’inscrire au consulat.
  • S’inscrire aux cours d’anglais.
  • Si besoin, aller récupérer vos cartons/conteneur à l’aéroport et faire le dédouanement *.
  • Si le bénévolat vous intéresse, voyez les possibilités (nombreuses) qui s’offrent à vous.

Et bien sûr, tout simplement, vivez ! Les choses viendront par elles-mêmes.  Petit à petit, vous allez commencer à faire votre trou, à rencontrer des gens, à connaitre les astuces et les expressions (le Chiac s’empara de toi, que tu le veuilles ou non), adapter votre dressing (et on s’en pose des questions quand il faut préparer son premier hivers Canadien !) … Vous allez vite découvrir les coutumes et habitudes locales, bref, tout va aller très vite les premiers mois mais comme on dit : ce n’est que du bonheur !

 

* Pour la petite information, quand vous irez récupérer vos cartons à l’aéroport, prévoyez de payer des frais. A Halifax, je ne sais pas si ce sont des frais fixes, mais nous avons déboursé 80.75 $

Laisser un commentaire