Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Bandeau

Quelques jours en famille dans les Cantons-de-l’Est – Partie 1

Bon, rien de très original à commencer cet article en disant que la COVID-19 a chamboulé tous nos plans de vacances. Adieu retour au Nouveau-Brunswick et exploration des Etats-Unis. Cette année, l’été sera 100 % québécois ! Mais bon, comme on dit, on est tous dans le même bateau et puis pas de quoi se plaindre, malgré ce contexte de crise, nous pouvons quand même partir en vacances quelques jours, qui plus est, dans une magnifique province. C’est une chance, et croyez-moi, nous avons profité à fond de chacun de ces 4 jours.

Quand nous avions fait notre premier voyage au Canada, une région nous avait particulièrement attirée : l’Estrie. Finalement, la vie a fait que quelques années plus tard, nous avons posé nos valises sur la côte Acadienne… pour finir sur la Rive-Sud de Québec, à Lévis. L’occasion était donc parfaite pour retourner, pour notre plus grand plaisir, dans les Cantons-de-l’Est.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Carte de l'Estrie

Les Cantons-de-l’Est, c’est par ici !

Notre itinéraire, nous l’avons décidé en priorité pour faire plaisir à notre fille. Donc avec des activités adaptées à une enfant de 7 ans. Et en ce qui concerne le logement, nous n’avions pas la possibilité de faire du camping. Toute une aventure donc pour trouver le meilleur ratio intérêt/prix, car oui, le budget était loin d’être illimité. Et la meilleure des tactiques, c’est évidemment de prévoir en amont et de programmer pour éviter les achats de dernière minute. Ne vous étonnez pas si je ne vous propose pas des masses d’adresses de restaurants, notre glacière a littéralement été notre meilleure amie.

Alors, qu’est-ce que qu’on peut faire quelques jours, en famille, dans les Cantons-de-l’Est, sans pour autant vendre un de ses reins ?

 

JOUR 1 – LE DEPART : Sherbrooke et Coaticook !

Le chat déposé en pension la veille, tout le monde en voiture et direction Sherbrooke ! 6e plus grosse ville du Québec, Sherbrooke est une ville que nous avions toujours voulu visiter. De par ses nombreuses qualités de vie, nous nous interrogeons pas mal sur la possibilité d’y déménager après les études de Séb. Un hôpital, de bonnes écoles, la proximité avec Montréal et la richesse de sa nature. Bref, un arrêt au double intérêt : des vacances et de la prospection.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Logo de Sherbrooke

Wellington-sur-Mer

Mais avant toute chose : mangeons ! Cet été, Sherbrooke a décidé d’apporter les vacances en plein centre-ville avec Wellington-sur-Mer et son décor de plage : tables, pédalos, bateaux, le tout avec des décorations aux couleurs estivales. Entre les rues Meadow et Albert et au carré Strathcona, en face de l’hôtel de ville, la ville a installé des installations extérieures pour nous permettre de vous retrouver en toute sécurité.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Wellington-sur-Mer à Sherbrooke

Photo : page Facebook de la ville de Sherbrooke

Après presque 3 heures de route, cette oasis urbaine était vraiment agréable pour commencer nos vacances. Nous avons pris un truc pour manger dehors au Restaurant Auguste. C’était vraiment bon (la poutine inversée : miam), mais alors pas donné. Sachez que vous pouvez aussi apporter votre propre repas, pas besoin d’acheter sur place. Et puis juste à quelques pas de là, toujours sur la Wellington Nord, il y a le café manga L’œil de chat avec plein de bonnes petites choses à manger (pas chères) et des bubble tea (passion tapioca depuis toujours).

Popo a adoré les installations, très ludiques, et nous, en bons parents : les lavabos et les fontaines pour remplir la gourde. Une façon super sympa de (re)découvrir le centre-ville de Sherbrooke.

Circuit des murales de Sherbrooke

Mais pas le temps pour la digestion. En route pour la découverte, à pied, de Sherbrooke avec le circuit des murales. Faisons les choses dans l’ordre, premier arrêt, le bureau d’information touristique de Sherbrooke sur King Ouest puisque que l’office en est le point de départ. Si vous êtes en voiture, sachez que cela vous permettra aussi d’avoir un ticket pour laisser gratuitement votre voiture dans leur stationnement.

Le circuit des murales de Sherbrooke transforme le centre-ville en véritable galerie d’art à ciel ouvert. Mur à mur, l’histoire et la culture de Sherbrooke s’y dévoilent. Et c’est tout bonnement incroyable. Les murales sont géantes, certaines à taille réelle, et le détail, le réalisme des peintures est à couper le souffle.

Deux parcours s’offrent à vous en fonction de votre temps disponible (et de la météo…) : 11 ou 18 murales. Evidemment, je ne peux que vous conseiller de prendre votre temps. Arrêtez-vous entre deux murales pour profiter des attractions, boire un verre, vous poser dans un parc, manger une petite sucrerie (genre un bubble tea ^^). Et puis, encore une fois, c’est toujours bien pratique d’avoir une activité intérieure de rechange quand un déluge s’abat sur vous dehors. Ce qui, vous l’avez deviné, fut notre cas.

Je vous conseille deux arrêts :

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke

Photo : Office du tourisme de Sherbrooke

Nous avons vraiment adoré découvrir la ville de cette façon.  A chaque arrêt, il y avait des cherche et trouve sur les murales… et pour certains, pas des plus faciles. C’est très bien pensé pour permettre aux enfants de trouver un intérêt supplémentaire à ce parcours culturel, et donc, de le transformer en jeu grandeur nature, et non en calvaire pédestre.

En plus, pour compléter ce parcours de façon ludique et interactive, la ville de Sherbrooke a pensé à tout. Des codes QR, vous permettant d’apprendre tous les secrets des murales, sont installés sur chaque d’entre elles. Vous avez aussi le quiz des murales qui vous permettra de tester vos talents d’observateurs et de répondre à des questions, directement sur le site quizdesmurales.com. Mais les deux expériences les plus intéressantes selon moi, sont possible grâce aux l’applications MURALIS qui rend les murales complètement vivantes et interactives, et BaladoDécouverte qui vous accompagne comme un guide touristique et vous raconte tous les secrets de la ville et des murales.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Circuit des murales de Sherbrooke, la carte

Comme l’état pitoyable de mon plan le montre, il pleuvait pas mal, donc nous avons abandonné la dernière partie de notre visite. Nous avions prévu de nous rendre à La Maison de l’Eau pour profiter du parc Lucien-Blanchard et de sa plage, et de faire une location de kayaks pour parcourir la rivière Magog. Loupé. Pour une prochaine fois. Car c’est sûr, nous reviendrons. Nous avons beaucoup aimé l’énergie que dégage la ville. Il y a encore tellement à voir et à faire.

Mais maintenant, partons pour Coaticook car c’est là que nous dormirons et que de très belles activités nocturnes nous attendent.

Laiterie de Coaticook

Impossible de passer par Coaticook sans s’arrêter à la fameuse laiterie de la célèbre marque locale de Coaticook. Avec ma passion pour les bars laitier (oui, je pourrais me nourrir de glace H24 et 7J/7) autant vous dire que j’ai été plus que servie avec toutes les saveurs proposées, et tout ça, à petit prix. Pour moi, il n’y a jamais assez de chocolat donc évidemment, j’ai sauté sans hésitation sur la glace au double chocolat brownie. Miam, miam, miam, je me lèche encore mes babines en écrivant cet article.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Laiterie de Coaticook

Photo : page Facebook laiterie de Coaticook

COVID oblige, il n’y a pas de table pour manger tranquillement dehors, donc bon, ça enlève un peu de charme, parce que moi, manger dans ma voiture, c’est un gros NON. Sachez que le trottoir est donc très confortable pour déguster votre glace. Au passage, nous en avons également profité pour acheter un gros sac de fromage en grain pour mettre dans la glacière. Toujours utile en cas de petit creux ^^

Motel La Place

C’est l’heure fatidique de récupérer les clés de notre chambre au Motel La Place. Je ne vais pas vous mentir, la propreté était un peu douteuse sur le lavage du sol et la poussière, mais au moins, la literie était propre. Nous avons payé 110 $ pour une chambre double, 2 lits queen. Ça reste l’un des tarifs les moins chers dans le coin. Avec Foresta Lumina qui allait se terminer à plus de minuit, nous n’avions aucune envie de refaire de la voiture après.

Avant de partir manger, nous voulions visiter le Musée Beaulne car la maison et les collections qu’elle renferme semblaient sublimes, mais nous n’avons pas eu le temps, c’était déjà fermé.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Musée Beaulne à Coaticook

Photo : page Facebook du Musée Beaulne

Parc Laurence

Direction IGA pour s’acheter de quoi pique-niquer à petit prix. Nous nous sommes installés dans le parc Laurence, le spot idéal puisqu’il propose de supers modules de jeux pour enfants. Situé sur la rue Laurence, c’est le plus grand parc de Coaticook. Il y avait aussi des jeux d’eau, un skate parc, une piscine… Bref, un petit paradis tout vert.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Parc Laurence à Coaticook

Glo golf aventure

Le mini-golf, ça fait vraiment partie de mes souvenirs d’enfances estivaux. Alors, impossible de passer à côté et de ne pas le faire vivre à Popo, d’autant plus que là, nous parlons quand même d’un mini-golf d’intérieur, dans une ancienne église, où tout est phosphorescent. Niveau ambiance, Glo golf aventure, c’est un 20/20 ! Pour le tarif, nous avons payé 31 euros pour trois, et nous étions absolument seul, donc super appréciable car nous avons pu enlever nos masques et prendre tout notre temps.

Force est d’admettre que 30 ans après, je suis toujours aussi mauvaise au mini-golf. Mais entre-nous, est-ce que ça serait aussi drôle si j’avais été une experte ? Non, évidemment, et c’est là tout le charme du mini-golf.

Foresta Lumina

Une semaine avant, quand nous avons voulu réserver, tous les créneaux horaires étaient déjà pris, il ne nous restait plus que le dernier, 23 h 30. Pensez à réserver loooongtemps à l’avance. Hop, 44 $ pour 2 adultes et 1 jeune. Bon, pas facile avec un enfant de 7 ans de faire durer la journée sans trop être fatigués, mais l’attente valait vraiment le coût. C’était tout simplement sublime. Quel enchantement ! Le travail réalisé est incroyable.

Tous les tableaux rencontrés sont uniques, je ne pourrais même pas vous dire celui que j’ai préféré. C’est un ensemble qui forme un monde magique et mystérieux. Le murmure des fées, la danse du diable, les créatures nocturnes, le portail… Foresta Lumina est une expérience totale à voir, écouter et ressentir. Situé dans le Parc de la gorge de Coaticook, nous avons donc vécu un parcours multimédia d’un peu moins de 3 kilomètres, pendant, je pense, une bonne heure à découvrir l’histoire de Margaret, cette jeune fille qui a vécu aux abords de la forêt de Coaticook il y a des décennies. Elle possédait un don rare; elle pouvait voir ce que les autres ne voyaient pas. L’âme de cette femme habite les bois depuis.

Voilà, fin de cette première journée qui a été, et c’est le moins que l’on puisse dire : INTENSE !

 

JOUR 2 – Coaticook et Magog

Parc de la gorge de Coaticook

Avant de reprendre la route, nous voulions voir le Parc de la gorge de Coaticook et son fameux pont suspendu. Je dis fameux car il s’avère qu’il s’agit du pont suspendu pour piétons le plus long au monde. Oui, oui, ce dernier est même homologué dans le livre des Records Guinness.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Parc de la gorge de Coaticook, le pont suspendu

Pour le détail chiffré, le pont suspendu de la gorge enjambe la rivière de Coaticook à une hauteur de 50 mètres et mesure 169 mètres de longueur. Ça offre une sacrée belle vue sur la gorge et ses paysages. Cependant, il ne faut pas avoir le vertige parce que ça tangue quand même pas mal.

Comme l’entrée était payante : un peu plus de 20 dollars, nous en avons aussi profité pour faire une courte, mais agréable, randonnée pédestre en parcourant le sentier de la gorge (3.5 km).

Compton

En chemin pour le Parc national du Mont-Orford, nous avons fait une petite pause gourmandise / ravitaillement à la boulangerie La pause gourmande à Compton. Tout était absolument délicieux. Une boulangerie artisanale comme on les aime. C’est donc armé de nos viennoiseries que nous avons fait une halte dans les jardins du lieu historique national Louis-S.-St-Laurent (gratuit), qui se situent juste à côté.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - lieu historique national Louis-S.-St-Laurent

Photo : Office du tourisme des Cantons de l’Est

Parc national du Mont-Orford

Pour la fin de matinée et l’après-midi, nous avons posé notre glacière au Parc national du Mont-Orford. Encore une fois, pensez à prendre votre laissez-passer en ligne avant d’y aller. Si vous recherchez une activité familiale et détente, c’est l’endroit parfait. Location de pédalo, table pour pique-niquer, baignade dans le lac Stukely avec ses eaux bien agréables et modules de jeux pour enfants, il n’en faut pas plus pour passer d’agréables moments et pour se faire de magnifiques souvenirs de vacances.

Le parc propose beaucoup plus d’activités : sentiers, vélo de montagne, découverte de la faune et la flore, camping, kayak… comme tous les parcs de la Sépaq, impossible d’être déçu. Vous trouverez toutes les informations sur leur site internet.

Auberge jeunesse Magog-Orford

Pour les deux prochaines nuits, nous dormirons à l’auberge de jeunesse Magog-Orford. Par nuit, pour une chambre privée pour 3 personnes, nous avons payé 88 $, petit déjeuner compris donc autant dire, un très bon tarif, qui s’est avéré être également de belle qualité. Propreté, accueil, mesures pour la COVID… tout était impeccable. Je vous recommande cet établissement. Allez-y les yeux fermés !

Je n’ai pas pris de photos, alors je vous mets celle de l’auberge, disponibles sur leur site internet.

L’Auberge jeunesse Magog-Orford est située en plein cœur de Magog, à deux pas du lac Memphrémagog et de ses plages publiques. En plus, l’établissement possède son propre café, Le Café Les Estries, avec une carte très simple mais de qualité : boissons et pâtisseries maison.

Le petit taco

Justement, ce lac Memphrémagog, allons y jeter un coup d’œil. J’avais entendu parler d’une petite cantine mexicaine à absolument tester. Moi et ma passion pour la bouffe mexicaine… (Oui, après les bubble tea et les glaces… On ne juge pas !!!) Il fallait donc absolument que j’aille la tester. Le petit taco est situé à la Pointe Merry avec une vue incroyable sur le lac. Le menu est simple, composé de classiques un peu revisités. Comme le choix fut dur, trop dur, nous avons finalement opté pour plein de plats différents que nous avons partagé à trois : tacos, taquitos, burritos, quesadillas et nachos. Bref, la totale !

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Le petit taco à Magog

Et c’était tellement bon que je n’ai pas eu le temps de faire des photos. Alors je n’ai d’autre choix que de vous demander de me croire sur parole : c’est bon, pas cher et le cadre extérieur est parfait ! Et bon plan, si vous dormez à l’auberge de jeunesse, vous aurez 10 % de réduction sur votre addition.

Ciné-Parc Orford

On passe aux choses sérieuses ! Un petit tour au supermarché pour faire le plein de popcorn, chocolat, et autres cochonneries et direction le Ciné-Parc Orford à Sherbrooke pour une soirée cinéma en plein air, avec la projection d’un classique que j’adore : Ghostbuster !

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Ciné-Parc Orford

Alors, nous n’avons pas fait les choses à moitié. C’était notre premier cinéma en plein air, mais en plus, nous l’avons doublé de l’expérience VROOM, pour rendre la projection encore plus immersive ! Et parce qu’une image vaut mieux que mille mots, je vous laisse avec une petite vidéo qui présente le concept de VROOM.

Pour tout vous dire, j’étais hyper excitée par le concept, surtout à 50 $ pour la voiture, mais je trouve que ça ne rajoute pas tant que ça. J’étais dans la voiture et comme mon champ de vision était réduit, je n’en ai pas vraiment profité. Seb, qui lui était dehors sur sa chaise, a trouvé ça bien désagréable toutes ces lumières. Dur pour se concentrer sur le film. Bref, pas une réussite, mais dans l’ensemble, ça reste une expérience cool à vivre au moins une fois. Nous avons passé une bonne petite soirée en famille et Popo a pu découvrir Ghosbuster de façon tellement originale. Clairement, ça change de Netflix et du canapé.

Quelques jours en famille dans les Cantons de l’Est - Ciné-Parc Orford

Surtout que les passagers d’une voiture (oui, oui, ce n’étaient même pas des animateurs) avaient joué le jeu à fond ! Et ça, c’est quand même trop la classe !

 

********

 

Bon, je vais faire une petite pause du clavier. Je ne pensais pas que cet article serait aussi long ! Alors pour le rendre plus agréable, je vais le couper en deux. Rendez-vous très vite pour les deux derniers jours de notre petit séjour estival dans les Cantons-de-l’Est !

Laisser un commentaire